Navigation – Plan du site
Dossier

Ce que les recruteurs font des outils numériques : pratiques, enjeux et paradoxes

What head hunters do with digital tools : practices, issues and paradoxes
Sophie Corbillé, Olivia Foli et Julien Tassel
p. 19-38

Résumés

Une enquête qualitative menée auprès de recruteurs très engagés dans les nouveautés concernant l’étape du sourcing montre que les outils numériques occupent une place grandissante dans le métier, qu’ils sont au cœur de tensions et paradoxes, et qu’ils sont investis bien au-delà de l’activité du recrutement. Les relations réciproques entre acteurs et outils sont considérées à travers les contextes de travail, les usages et les compétences développées, la production et l’interprétation des « signes-traces », et les représentations qui les accompagnent.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Des outils pour répondre à des enjeux multiples : entre tactiques et travail d’organisation
Se constituer une palette d’outils au service de tactiques professionnelles
Les outils numériques au cœur du « travail d’organisation »
L’organisation du travail bousculée par les documents et traces numériques
Relativiser les « discours d’escorte » : une certaine continuité des pratiques antérieures
Les traces numériques désormais au centre de l’activité des recruteurs
Les effets des outils : habiletés et rapport au travail
Des compétences développées
Un rapport au travail spécifique, au confluent des RH et de la communication
Conclusion

Aperçu du début du texte

Les organisations font face à des transformations liées au développement des outils numériques, si bien que certains se sont demandé ce que le numérique faisait au travail (Flichy 2017 ; Boboc 2017), alors que d’autres se sont penchés sur son incidence sur les métiers et les professions, comme celui de communicateur (Coutant et Domenget 2015). Le champ des ressources humaines, et en particulier le domaine du recrutement, voit également depuis une vingtaine d’années grandir la place de ces outils. Comme l’a montré L. Merzeau, les problématiques liées au recrutement recouvrent en effet de plus en plus celles touchant au numérique : « en l’espace d’une dizaine d’années, sont successivement apparus les sites d’offres d’emplois et de CVthèques (Apec, Monster, Regionsjob), les réseaux sociaux professionnels (LinkedIn et Viadeo), les plateformes conversationnelles (Facebook et Copains d’avant), les outils de microblogging (Twitter) et de géolocalisation (Foursquare). Tous ces dispositifs s...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sophie Corbillé, Olivia Foli et Julien Tassel, « Ce que les recruteurs font des outils numériques : pratiques, enjeux et paradoxes », Communication et organisation, 53 | 2018, 19-38.

Référence électronique

Sophie Corbillé, Olivia Foli et Julien Tassel, « Ce que les recruteurs font des outils numériques : pratiques, enjeux et paradoxes », Communication et organisation [En ligne], 53 | 2018, mis en ligne le 01 juin 2021, consulté le 20 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/communicationorganisation/5955 ; DOI : 10.4000/communicationorganisation.5955

Haut de page

Auteurs

Sophie Corbillé

Sophie Corbillé est Maîtresse de conférences à Sorbonne Université et membre du Gripic. Ses recherches portent principalement sur la dimension communicationnelle et médiatique de la fabrique des territoires et du « commerce » de leur nom en contexte globalisé. Elle s’intéresse également à la question du travail et à ses représentations. Elle est responsable au Celsa du master 1 « Ressources humaines et conseil » et du master 2 « Marketing, management, communication and media » (Abu Dhabi).

Olivia Foli

Olivia Foli est Maîtresse de conférences à Sorbonne Université et membre du Gripic. Ses recherches portent sur la communication au travail dans les organisations, ainsi que sur la socialisation professionnelle et ses dynamiques identitaires. Elle est responsable au Celsa du Master 2 en apprentissage « Conseil, management et organisations ».

Articles du même auteur

Julien Tassel

Julien Tassel est Maître de conférences à Sorbonne Université et membre du Gripic. Ses recherches portent sur les usages et médiations du passé au sein des organisations, ainsi que sur les approches critiques du management. ll est responsable au Celsa du Master 2 en apprentissage « Ressources Humaines, management et organisations » et du Master 1 « Communication des entreprises et des institutions ».

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • OpenEdition Journals