Navigation – Plan du site
Varia

La communication engageante, pour sensibiliser les visiteurs du parc national de Port-Cros aux nuisances sonores

Le cas du projet captile
The use of engaging communication to make visitors of the Port-Cros National Park sensitive to noise pollution : the case of the Captile project
Daphné Duvernay, Frédéric Ely, David Reymond, Michel Durampart, Hervé Glotin et Cristo De Franceschi
p. 177-194

Résumés

En supposant que l’impact anthropique des nuisances sonores occasionnées par les visiteurs d’un parc naturel pouvait être réduit par des actions de communication, nous avons élaboré un protocole interdisciplinaire associant bioacoustique et mesure d’efficacité des actions de communication, un protocole de mise en évidence de l’impact anthropique associé à un protocole de mesure d’efficacité des actions de communication. Une communication d’éco-sensibilisation simple sera comparée à une communication de sensibilisation engageante. Nous traitons les questions suivantes : est-ce que la sensibilisation des visiteurs les conduit à modifier leurs attitudes et comportements en vue de limiter leurs propres nuisances sonores ? Est-ce que l’engagement améliore la sensibilisation ? Nous détaillons ici les principaux concepts convoqués et la méthodologie suivie afin de discuter des premiers résultats.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Étayage théorique autour d’une problématique centrale de mesure de la sensibilisation aux éco-gestes
Le PNPC : un terrain d’expérimentation pour la recherche en SIC
Une combinaison innovante de la bioacoustique à la communication engageante
Méthodologie et expérimentation de deux protocoles interdépendants de recherche : bioacoustique et communication engageante
Phase 1 : Suivi du paysage acoustique
Phase 2 : De la communication de sensibilisation à la communication engageante
Le questionnaire comme acte préparatoire
Phase 3 : Combinaison des deux protocoles (phase 1 et 2)
Premiers résultats et discussion
Conclusion et perspectives

Aperçu du début du texte

Depuis le début 2016, le Parc National de Port-Cros (PNPC) a lancé une réflexion et des appels à projets afin d’évaluer la capacité de charge touristique (CCT) des Iles d’or (Porquerolles, Port-Cros). Parmi ces études, le Parc cherche à établir différents scénarii pour un développement économique durable de son territoire, en fonction des hypothèses d’évolution des flux touristiques. Les caractéristiques du site, de par son isolement, sa biodiversité riche d’espèces endémiques, en font une pièce maîtresse de la stratégie nationale pour la conservation et la gestion durable du littoral méditerranéen. Seulement, les ressources y sont limitées et la biosphère ne peut s’épanouir qu’en osmose avec les communautés locales et touristiques. Cette biosphère apparait menacée par le développement mal contrôlé des activités humaines, le niveau de pollution critique de la mer, mais aussi la sur-fréquentation du site à certaines périodes, mettant à mal son équilibre écologique.

Cette situation inc...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Daphné Duvernay, Frédéric Ely, David Reymond, Michel Durampart, Hervé Glotin et Cristo De Franceschi, « La communication engageante, pour sensibiliser les visiteurs du parc national de Port-Cros aux nuisances sonores », Communication et organisation, 53 | 2018, 177-194.

Référence électronique

Daphné Duvernay, Frédéric Ely, David Reymond, Michel Durampart, Hervé Glotin et Cristo De Franceschi, « La communication engageante, pour sensibiliser les visiteurs du parc national de Port-Cros aux nuisances sonores », Communication et organisation [En ligne], 53 | 2018, mis en ligne le 01 juin 2021, consulté le 15 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/communicationorganisation/6259 ; DOI : 10.4000/communicationorganisation.6259

Haut de page

Auteurs

Daphné Duvernay

Daphné Duvernay est Maître de conférences en SIC, Université de Toulon. Laboratoire IMSIC. Ses thématiques de recherche sont ancrées dans la communication des organisations. Ses travaux s’intéressent à la communication d’influence et d’engagement des publics internes et externes des organisations, aux pratiques consuméristes des marques à travers les réseaux socionumériques, à l’appropriation de dispositifs numériques de formation au sein d’entreprises industrielles. Son implication (directrice des études, enseignante) depuis 2006 dans des formations (licence et master) délocalisées au Vietnam par l’université de Toulon l’amène à s’intéresser aux dimensions interculturelles dans une partie de ses recherches.

Articles du même auteur

Frédéric Ely

Frédéric Ely est Maître de Conférences en SIC, Université de Nice Sophia Antipolis. Laboratoire SIClab. Ses recherches portent sur la communication des organisations en général, la communication interne et ses méthodes de direction, le directeur de la communication, en particulier. Au confluent de plusieurs domaines (veille, intelligence collective, knowledge management, technologies de l’information, de la communication et de la collaboration, management, culture d’entreprise), ses travaux tendent vers la recherche stratégique de régénération du lien social et de l’éthique dans les groupes et ce, via les opportunités du réseau.

Articles du même auteur

David Reymond

David Reymond est Maître de conférences en SIC, Université de Toulon. Laboratoire IMSIC. Ses travaux au sein des sciences de l’information et de la communication ouvrent une réflexion sur l’information (stratégique, technique ou scientifique) en abordant notamment les mégadonnées par le biais du traitement, de l’exploitation et de la contextualisation humaine. Il élabore des procédés d’analyse, de représentation, d’interprétation - des agencements -permettant d’identifier des niveaux informationnels afin de faciliter l’explicitation de masses de données ou de documents par l’élaboration de faits contextualisés (captas ou « obtenus ») pour la production de connaissances. Ses recherches se focalisent sur la veille, l’intelligence compétitive, l’analyse de documents, l’infométrie et s’inscrivent au sein des humanités numériques.

Michel Durampart

Michel Durampart est Professeur en SIC, Université de Toulon. Laboratoire IMSIC. Ses recherches ont évolué sur des questions en rapport à l’évolution des savoirs et des apprentissages, liée aux dispositifs numériques et, plus globalement, aux technologies digitales dans un cadre international (Brésil, Mexique, Liban, etc.). Il focalise aussi sur des questionnements liant les dispositifs, l’acculturation au numérique, les nouvelles formes d’échanges et de coopération dans une relation posée également dans une orientation sciences/sociétés (à partir d’une délégation CNRS, 2008-2010). Dans son laboratoire, avec quelques collègues, il a travaillé, à partir de l’étude des dispositifs sur la notion d’acculturation. Depuis trois ans, ces recherches visent à mettre à jour le concept d’expérience et de le décliner dans différents secteurs et typologies d’activités.

Articles du même auteur

Hervé Glotin

Hervé Glotin est Professeur Informatique et Bioacoustique, Université de Toulon. Laboratoire LIS. L’auteur a rejoint l’Institut Universitaire de France en tant que membre junior au 1er octobre 2011. Ses recherches se focalisent sur de nouveaux modèles robustes d’analyse et recherche d’information dans des scènes complexes, avec le soutien de l’équipe-projet “DYnamiques de l’Information” (DYNI) qu’il fonde au LSIS. Les applications de ses recherches sont interdisciplinaires, de la psycho-cognition au traitement de données du web, de la surveillance audiovisuelle à la bioacoustique en cétologie. Il est auteur ou co-auteur de plus d’une centaine d’articles référencés, a obtenu plusieurs projets ANR, et a participé à plusieurs challenges internationaux. Ses résultats démontrent que les efforts nécessaires à l’emprunt de chemins non standards sont stimulants et créatifs. Il travaille actuellement à la structuration d’un axe interdisciplinaire en traitement d’information sur l’UTLN.

Cristo De Franceschi

Cristo De Franceschi est Stagiaire M2 en SIC, Université de Toulon. Laboratoire IMSIC. Après 3 années de classes préparatoires littéraires, suivies d’un master intitulé “Études avancées en communication et médias” à Marseille au sein de l’EJCAM, l’auteur se met en perspective d’un prochain doctorat dans le champ des SIC, centré sur l’écotourisme et les représentations territoriales liées à la circulation des savoirs.

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • OpenEdition Journals