Navigation – Plan du site
Dossier
Axe 4 | Confiance et défiance

Stratégies de résistance des professionnels de relations publiques à l’utilisation des Big Data dans les organisations en France et en Belgique : logiques, causes et motifs de non-usage des données numériques massives

Public Relations Professionals’ Resistance Strategies to the Use of Big Data within Organizations in France and Belgium: the logics, causes and motives for not using Big Data
Alexander Kondratov
p. 121-132

Résumés

Cet article étudie les pratiques de non-usage des Big Data au sein des services de relations publiques en Belgique et en France. Nous proposons de présenter et d’expliquer les pratiques de résistance, les lieux de résistance, les logiques de résistance, les acteurs de résistance ainsi que les techniques de résistance. Nous répertorions ainsi les raisons, les causes et les motifs les plus significatifs de non-usage et de résistance à l’usage des Big Data par les acteurs de relations publiques.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Les causes et motifs de non-usage des Big Data : cinq logiques de résistance
Complexité, incohérence et corruption des données massives numériques
Absence ou faiblesse des compétences et des connaissances des acteurs
Manque de moyens techniques et financiers ou d’infrastructure
Absence ou manque de vision stratégique d’usage des données
Contraintes structurelles internes et limites externes des organisations
Conclusion

Aperçu du début du texte

L’écosystème numérique, en constante mutation, propose de nouvelles logiques communicationnelles aux professionnels des relations publiques – qu’ils œuvrent dans le secteur privé, public, culturel, militaire ou politique (Broustau, Francoeur 2017). Ces logiques les amènent à faire évoluer leurs pratiques et stratégies existantes (Charest, Gauthier 2012). Les relations publiques doivent s’inscrire dans la logique des médias sociaux faite d’interactions, de relations et de conversations (Charest, Gauthier, Grenon 2013). Temporalités éclatées, canaux de communication multipliés, flux continus et partage des contenus redéfinissent les logiques organisationnelles des relations publiques jusqu’ici liées à une « communication normative de l’information réglementaire » (Monseigne, Guilhaume 2012). Cette adaptation permanente des relations publiques aux évolutions techniques et médiatiques représente la particularité de ce champ professionnel (Chouchan, Flahault 2011). Depuis quelques années...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alexander Kondratov, « Stratégies de résistance des professionnels de relations publiques à l’utilisation des Big Data dans les organisations en France et en Belgique : logiques, causes et motifs de non-usage des données numériques massives », Communication et organisation, 54 | 2018, 121-132.

Référence électronique

Alexander Kondratov, « Stratégies de résistance des professionnels de relations publiques à l’utilisation des Big Data dans les organisations en France et en Belgique : logiques, causes et motifs de non-usage des données numériques massives », Communication et organisation [En ligne], 54 | 2018, mis en ligne le 01 décembre 2021, consulté le 20 janvier 2019. URL : http://journals.openedition.org/communicationorganisation/6974 ; DOI : 10.4000/communicationorganisation.6974

Haut de page

Auteur

Alexander Kondratov

Alexander Kondratov, docteur en SIC, chercheur et chargé d’enseignement à l’Université libre de Bruxelles et à l’IHECS, ReSIC, Gresec. Ses activités professionnelles en tant qu’enseignant-chercheur portent sur la communication numérique, les données massives, l’ancrage social des dispositifs de communication numérique et sur les mutations de l’espace public.

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • OpenEdition Journals