Navigation – Plan du site
DOSSIER

Incivilités numériques à l’université : les enseignants face aux pratiques estudiantines

Digital incivilities at the university: teachers faced with students’ practices
Feirouz Boudokhane-Lima, Eloria Vigouroux-Zugasti et Cindy Felio
p. 77-91

Résumés

Le présent article s’intéresse à l’étude des pratiques digitales estudiantines, notamment celles représentant des formes d’incivilité numériques aux yeux des enseignants, allant de l’usage de l’ordinateur à des fins non pédagogiques, à la remise en cause de la légitimité de l’enseignant par le biais de recherches Google. Nous proposons, à partir du vécu des enseignants, de présenter les formes d’incivilités numériques les plus communes ou problématiques, ainsi que les formes d’objectivation des enseignants pour faire face au manque de réponse collective, depuis la résilience et l’interdiction, jusqu’à l’intégration pédagogique des technologies.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Incivilités numériques à l’université : le « côté obscur » des pratiques numériques
Des incivilités aux incivilités numériques
Perceptions des enseignants
Incivilités et pratiques numériques estudiantines indésirables
L’exemple des mails
Les incivilités médiatisées par les réseaux sociaux
Supports numériques en cours : prise de note ou distraction ?
L’autorité de la recherche Google : au-dessus de celle de l’enseignant ?
La régulation des usages : un besoin d’objectivation des pratiques
Un besoin d’objectivation… en l’absence de ressources collectives ?
Les formes d’objectivation des pratiques relevées
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

Les questions relatives à la violence, à l’intimidation et aux incivilités au travail ont été largement documentées, notamment par les travaux portant sur le « côté obscur » des organisations (Linstead & al. 2014 ; Glomb & Liao 2003 ; Griffin & al.  2004). Ces derniers sont majoritairement anglo-saxons. Les études francophones portant sur ce thème sont récentes, peu nombreuses et correspondent, pour une bonne part, à des communications orales réalisées en séminaires et colloques.

En revanche, peu d’études ont analysé ces problématiques sous l’angle numérique. Si les technologies numériques (TN) sont synonymes d’immédiateté, de facilité et de liberté, elles sont également vectrices de sur-sollicitation, d’infopollution, d’hyperconnexion (Carayol & al. 2017) et, en l’occurrence, d’incivilités. Nous nous questionnons ainsi sur les interférences impliquées par les technologies au sein des organisations, notamment lorsque leur usage va à l’encontre des codes comportementaux et...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Feirouz Boudokhane-Lima, Eloria Vigouroux-Zugasti et Cindy Felio, « Incivilités numériques à l’université : les enseignants face aux pratiques estudiantines », Communication et organisation, 56 | 2019, 77-91.

Référence électronique

Feirouz Boudokhane-Lima, Eloria Vigouroux-Zugasti et Cindy Felio, « Incivilités numériques à l’université : les enseignants face aux pratiques estudiantines », Communication et organisation [En ligne], 56 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 11 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/communicationorganisation/8405 ; DOI : https://doi.org/10.4000/communicationorganisation.8405

Haut de page

Auteurs

Feirouz Boudokhane-Lima

Feirouz Boudokhane-Lima est maîtresse de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Franche-Comté et membre du laboratoire C3S (Culture, Sport, Santé, Société). Ses travaux portent sur les pratiques numériques émergentes, ainsi que sur les mutations du travail.

Articles du même auteur

Eloria Vigouroux-Zugasti

Eloria Vigouroux-Zugasti est Attachée Temporaire d’Enseignement et de Recherche à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée, chercheure associée au laboratoire MICA (EA 4426) et au DICEN-IDF (EA 7339). Ses travaux portent sur les usages des dispositifs numériques de personnes retraitées dans le domaine de la santé, en relation avec des problématiques de lien social et d’identité sociale. Elle mène également des recherches plus larges sur la gestion de l’information dans les organisations de santé. Elle s’intéresse par ailleurs aux approches transhumanistes des technologies.

Articles du même auteur

Cindy Felio

Cindy Felio est chercheuse en R&D pour le groupe Missioneo et membre associée du laboratoire MICA. Psychologue du travail et docteur en Sciences de l’Information et de la Communication, ses travaux portent sur les liens entre les pratiques numériques et la santé au travail, ainsi que sur les mutations du travail et des formes d’emploi.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • OpenEdition Journals