Navigation – Plan du site
DOSSIER

UE/France : normaliser la terminologie de la « frontière ». Le cas de « criminalité transfrontalière »

EU/France: Standardizing “border” terminology – the case of “criminalité transfrontalière”
Francesca Bisiani
p. 37-51

Résumés

La « criminalité transfrontalière » renvoie à un type de menace qui concerne et dépasse les frontières de l’Union européenne et de ses États membres. À partir d’une analyse contrastive entre discours institutionnel européen et français, l’étude de ce terme invite à s’interroger sur la confusion et les positionnements discordants qui peuvent surgir lorsque le franchissement de la « frontière » est évoqué dans le domaine des politiques sécuritaires.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Controverses disciplinaires sur la menace transnationale et imprécisions définitoires
Cadre théorique et méthodologie : une approche discursive de la terminologie
La construction des corpus
La « criminalité transfrontalière » dans les banques terminologiques
L’analyse quantitative du corpus de droit européen non contraignant
L’absence presque totale du terme dans le corpus français
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

Pour nombre d’observateurs, les événements du 11 septembre 2001 ont représenté un tournant historique qui a fait basculer le monde dans l’époque de l’« ‘hyperterrorisme’ transnational » (Bigo, Walker 2008 : 13). Le risque d’attentat, et plus généralement l’évolution de la figure de l’ennemi, ont amené à un renforcement du discours sécuritaire. C’est depuis ce moment que « les frontières sont devenues des lieux essentiels pour l’investissement ‘sécuritaire’ du discours politique » (Mezzadra, Neilson 2019 [2013] : 26).

Dans cette étude, qui adopte une approche discursive de la terminologie, nous avons décidé d’observer l’usage terminologique et discursif d’un terme qui exprime le caractère fluctuant de la menace et qui mobilise le concept de frontière, à savoir la « criminalité transfrontalière ». Il s’agit d’une analyse contrastive entre discours européen et discours français qui amène à réfléchir sur la manière dont, à différentes échelles, les acteurs institutionnels se ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Francesca Bisiani, « UE/France : normaliser la terminologie de la « frontière ». Le cas de « criminalité transfrontalière » », Communication et organisation, 57 | 2020, 37-51.

Référence électronique

Francesca Bisiani, « UE/France : normaliser la terminologie de la « frontière ». Le cas de « criminalité transfrontalière » », Communication et organisation [En ligne], 57 | 2020, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 15 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/communicationorganisation/8681 ; DOI : https://doi.org/10.4000/communicationorganisation.8681

Haut de page

Auteur

Francesca Bisiani

Francesca Bisiani est doctorante en Sciences du Langage à l’Université de Trieste/Udine et à l’Université Paris Diderot sous la direction de H. Lozano Miralles, N. Frœliger et R. Raus. Elle enseigne la terminologie juridique en espagnol à la Faculté libre de Droit Paris, Université Catholique de Lille.

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • OpenEdition Journals