Navigation – Plan du site

AccueilLes numéros59DossierÉvolutions et inspirations pour l...La triple mimésis de Ricœur comme...

Dossier
Évolutions et inspirations pour les approches CCO

La triple mimésis de Ricœur comme herméneutique des événements de communication constitutifs de l’organisation

Ricœur’s triple mimesis as a hermeneutic of communicative events constituting the organization
Christel Christophe, Joanne Jojczyk et François Lambotte
p. 59-76

Résumés

Partant du constat que beaucoup de recherches en CCO peinent à expliciter la démarche de sélection des événements constitutifs de l’organisation étudiée, nous proposons une démarche méthodologique fondée sur une approche narrative inspirée du travail sur les mimesis de Paul Ricœur. Le récit y est étudié pour sa capacité herméneutique et plus particulièrement pour sa capacité à outiller le chercheur dans le cadre de la sélection des événements de communication à analyser. Notre contribution à la CCO est d’ordre méthodologique et dessine les contours d’une approche qui permet, selon nous, d’expliciter une étape préliminaire nécessaire à l’analyse : la sélection des données en amont de leur catégorisation en « événements constitutifs ».

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Qu’est-ce qu’un événement de communication ?
L’explicitation des événements de communication dans l’École Montréal
L’herméneutique par le récit
Retracer le chemin parcouru par le biais des mimesis
Mimesis I - Préfiguration : expérience pratique et imprégnation du chercheur
Mimesis II – Configuration : produire des données en parallèle de celles produites sur le terrain
Mimesis III – Refiguration : réception de l’énoncé et analyse des événements de communication
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Le travail de terrain terminé, il reste au chercheur ses données. Souvent abondantes et hétéroclites dans le cas d’une étude ethnographique, les données, consignées sous des formats divers, doivent alors être explicitées dans le cadre d’un travail interprétatif. Si le travail de terrain est lieu de la production des données et des premières interprétations, le travail d’analyse des données est le lieu de la mise en relation systématique des données empiriques entre elles et avec les concepts scientifiques. Ces derniers sont essentiels aux processus d’inférence qui produisent l’intelligibilité des données.

Les vingt premières années des approches dites de la communication constitutive des organisations (CCO) ont permis un développement foisonnant de concepts permettant d’analyser la constitution de l’organisation à travers des événements de communication. Comme énoncé par Schoeneborn et ses collègues (2019), s’ouvre une nouvelle ère de recherches en CCO où ce bagage concep...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christel Christophe, Joanne Jojczyk et François Lambotte, « La triple mimésis de Ricœur comme herméneutique des événements de communication constitutifs de l’organisation »Communication et organisation, 59 | 2021, 59-76.

Référence électronique

Christel Christophe, Joanne Jojczyk et François Lambotte, « La triple mimésis de Ricœur comme herméneutique des événements de communication constitutifs de l’organisation »Communication et organisation [En ligne], 59 | 2021, mis en ligne le 01 janvier 2025, consulté le 20 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/communicationorganisation/9875 ; DOI : https://doi.org/10.4000/communicationorganisation.9875

Haut de page

Auteurs

Christel Christophe

Christel Christophe est doctorante en communication organisationnelle à l’UCLouvain et membre du LASCO. Dans le cadre de sa thèse, elle étudie via une démarche ethnographique la mise en place d’un centre d’accompagnement pour entrepreneurs sociaux. Elle explore le concept d’émergence organisationnelle dans une perspective communicationnelle et pragmatiste.

Joanne Jojczyk

Joanne Jojczyk est doctorante en communication organisationnelle à l’UCLouvain et membre du LASCO. Dans le cadre de sa thèse, elle étudie la constitution de projets participatifs et culturels via une démarche ethnographique. Elle explore le concept de projet envisagé comme un espace interactionnel où se jouent la construction et le partage des imaginaires.

François Lambotte

François Lambotte est professeur de communication organisationnelle à l’UCLouvain. Ses recherches portent sur la construction de sens et les pratiques collaboratives dans les environnements organisationnels complexes et sur les fabriques d’intelligibilité des données en contexte organisationnel.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • Logo Université Bordeaux Montaigne
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search