Navigation – Plan du site
Imagens comentadas

Cancún, un complexe touristique créé ex nihilo

Cancún, complexo turístico criado ex nihilo
Cancún, a tourist complex created ex nihilo
Hervé Théry

Texte intégral

  • 1 Confins 21 2014, URL : http://journals.openedition.org/confins/9714 ; DOI : 10.4000/confins.9714

1Un géographe ne se promène jamais: il "fait du terrain", "analyse des paysages", "recueille des observations", "échange avec les habitants", "mène une reconnaissance"… Et même quand en apparence il est en vacances il arrive qu'il rapporte de son voyage les éléments d'un article, ou du moins d'une courte note que Confins puisse publier dans sa rubrique "images commentées", comme celle de Vincent Dubreuil, « Cap à l'est... ou, où est vraiment la « Punta del Este » ? »1. C'est aussi le cas de ces observations rapportées de Cancún (Mexique), une ville construite dans les années 1970 sur un littoral alors presque désert du Yucatán et qui est devenue en quarante ans un des hauts lieux mondiaux du tourisme de masse.

2D'après le recensement de 2010, la ville comptait alors 628 306 habitants, elle a reçu en 2017 plus de 4 millions et demi de touristes (4,733,549 selon l'organisme officiel de tourisme du Quintana Roo, l'État mexicain où elle se situe). Son parc hôtelier était en septembre 2017 de 33 430 chambres, occupées à 64,5%, et son aéroport a vu passer 23,6 millions de passagers (10,6% de plus qu'en 2016, en 2012 il étaient 16 millions), ce qui en fait le deuxième du pays après Mexico (44,7 millions) et devant Guadalajara (12,8).

Figure 1 Localisation de Cancún

Figure 1 Localisation de Cancún

Cancún est située à la pointe nord-est du du Yucatán, à 1 820 kilomètres de Mexico et 321 de Mérida, la capitale régionale

Source: Google maps

La genèse de Cancún

  • 2 Lors d'un premier voyage dans le Yucatán, en 1972, l'auteur de cette note – à qui l'on avait affirm (...)

3Le nom de Cancún apparaît sur une carte pour la première fois au XVIIIe siècle, il signifie en maya «trou de serpents» ou «nid de serpents», ce qui réjouit les détracteurs de la ville qui est venue s'y installer, ses partisans préférant la plus noble traduction «trône du serpent». Dans les années 1960, la région où est née Cancún ne comptait que trois résidents, gardiens de la plantation de noix de coco de Don José de Jesús Lima Gutiérrez. Un peu moins de 120 personnes vivaient à proximité, à Puerto Juarez, un village de pêcheurs et sur une petite base militaire2.

  • 3 Il est devenu État fédéral en 1974
  • 4 Voir sur ce point Holly Renee Pelas, B.A., Tourism development in Cancun, Mexico: an analysis of st (...)

4C'est au début des années 1970 que le gouvernement mexicain décida de construire une station balnéaire sur la côte du Quintana Roo, qui n'était alors que territoire fédéral3: le point de départ de cette grande entreprise capitaliste, libérale et mondialisée est donc une initiative de politique publique mexicaine4. En 1968, le président mexicain Gustavo Díaz Ordaz avait ordonné à la Banque du Mexique de lancer un plan national du tourisme, qui devrait être suffisamment solide pour garantir le paiement des contreparties mexicaines aux prêts extérieurs déjà accordés, et offrir des possibilités d'investissement au secteur privé. En outre, il voulait créer assez d'emplois pour construire des villes autosuffisantes dans le secteur du tourisme et obtenir une autonomie technologique dans les services. La Banque du Mexique a alors créé Infratur, une agence gouvernementale chargée de mettre en oeuvre l'ordre du Président), ses techniciens ont alors parcouru le pays à la recherche du meilleur endroit pour construire une station balnéaire au moins aussi important qu'Acapulco, sur la côte du Pacifique, déjà bien saturée.

Figure 2 Occupation progressive de la zone hôtelière de Cancún

Figure 2 Occupation progressive de la zone hôtelière de Cancún

Sur la photographie de 1972 on observe déjà des remblais de sable (de couleur claire) du côté de la lagune, destinés à élargir la flèche sableuse. Sur celle de 1978 la Punta Nizuc est au premier plan, comme sur celles de 1970 et de 2006.

Sources: https://aclarando.wordpress.com/​2010/​06/​01/​1970-1979-imagenes-de-cancun/​ et https://aclarando.wordpress.com/​2009/​12/​18/​antes-y-ahora-punta-cancun/​

5Le projet Cancún a été officiellement approuvé en 1969, la construction a commencé en janvier 1970, les phases initiales du projet consistant à ouvrir une route d'accès, concevoir un plan directeur de développement et construire un aéroport provisoire. Le plan directeur visait ensuite trois objectifs:

61) Construire une zone touristique sans résidences permanentes, composée uniquement d'installations hôtelières, de centres commerciaux, de terrains de golf, d'installations de sports nautiques et de marinas.

72) Développer en même temps des infrastructures pour des résidents permanents, une ville complète avec des zones commerciales, des rues, des écoles, des bâtiments publics, des hôpitaux et des marchés.

83) Construire un aéroport international.

9En 1976, Cancún avait déjà 18 000 habitants et plus de 5 000 emplois, 1 500 chambres d'hôtel et la ville a reçu 100 000 visiteurs pendant la saison hivernale 76-77. En 1982, avec 70 000 habitants (et 5 700 chambres d'hôtel), elle était déjà devenue la plus grande ville du Quintana Roo. De 1983 à 1988, elle a connu une croissance explosive, passant à plus de 200 000 habitants et 12 000 chambres d'hôtel, plus 11 000 autres en construction ou en projet.

10De 1989 à ce jour, Cancún a été la ville la plus dynamique du pays, elle contribue pour une large part aux recettes liées au tourisme du Mexique et représente une grande partie du produit intérieur brut de Quintana Roo. Elle est devenue la plus grande station touristique du pays et la ville la plus prospère de la péninsule du Yucatán. C'est aussi la première destination des Caraïbes, surpassant même – selon les sources mexicaines – les Bahamas, la République Dominicaine, la Jamaïque et Porto Rico.

Cancún aujourd'hui

11Cancún est nettement divisée en trois zones, comme prévu dans le plan directeur:

  1. La Zona Hotelera, où se trouvent la plupart des hôtels et des centres commerciaux. Elle est construite sur une flèche sableuse de 23 kilomètres de longueur, en forme de "7" inversé, entre la mer des Caraïbes et la lagune Nichupte et est parcourue de bout en bout par une route à double voie et terre-plein central, le boulevard Kukulcan.

122) La réserve écologique, qui inclut des lacs, forêts et marais de mangrove

133) Une zone urbaine, où se regroupe la quasi-totalité de la population permanente, et où sont installées la plupart des institutions de la ville et des infrastructures d'appui et de services.

La zone hôtelière

Figures 4-6 Vues générales de la zone hôtelière

Figures 4-6 Vues générales de la zone hôtelière

Source:https://wallpaper.asik.site/​cancun-wallpaper-free/​

http://www.nitu.mx/​index.php/​2017/​08/​22/​sedetur/​

Sur la première et la troisième photo la Punta Nizuc est au premier plan, sur la deuxième elle est à l'arrière-plan

https://wallpaper.asik.site/​cancun-wallpaper-free/​

Figure 7 Vue partielle de la zone hôtelière vers le sud

Figure 7 Vue partielle de la zone hôtelière vers le sud

© Hervé Théry 2018

Figure 8 Vue partielle de la zone hôtelière vers le sud

Figure 8 Vue partielle de la zone hôtelière vers le sud

À l'arrière-plan, la ville de Cancún

© Hervé Théry 2018

14Sur la table rase de la zone hôtelière sans grande contrainte réglementaire, environnementale ou financière, les architectes ont pu s'en donner à coeur joie et construire d'immenses hôtels aux formes audacieuses.

Figure 9 Quelques hôtels de Cancún

Figure 9 Quelques hôtels de Cancún

© Hervé Théry 2018

Tourisme balnéaire

15La dominante du tourisme de Cancún est manifestement balnéaire et toute son organisation est centrée sur la fréquentation intensive des plages: l'attrait majeur du site était le contraste entre le fin sable blanc (d'origine corallienne) et les eaux turquoise de la mer caraïbe, et tout le littoral est occupé par une série de plages socialement marquées, depuis celles qui sont pratiquement appropriées par les hôtels de luxe (bien qu'elles soient en principe ouvertes à tous) jusqu'à celles que fréquentent principalement les habitants, comme la Punta Sam (à droite sur la figure 10, avec la zone hôtelière en arrière-plan),

Figure 10 Les plages de Cancún

Figure 10 Les plages de Cancún

En haut, de gauche à droite les plages playa Caracol et Punta Sam, en bas Punta Delfines.

© Hervé Théry 2018

16La configuration même des hôtels est pensée pour profiter au maximum de la plage, comme on le voit bien dans le cas d'un établissement de milieu de gamme, l'Aqua Marina Beach.

Figure 11 Localisation de l'hôtel Aqua Marina Beach

Figure 11 Localisation de l'hôtel Aqua Marina Beach

Source: Google Earth

17Cet hôtel situé entre route et plage est "all inclusive", pour reprendre le jargon de la profession, que l'on pourrait aussi bien appeler "en pension complète" si l'expression n'était devenue désuète. Les hôtes ont accès illimité aux activités (sportives, pour enfants, etc.), aux distractions (karaoké, soirées thématiques) et services de l'hôtel. Ils peuvent consommer à volonté (avec quelques limitations) aux bars et aux restaurants (self-service, fast food, glaces), leur statut étant attesté par le bracelet de couleur qu'ils doivent porter constamment au poignet et qui permet au personnel de vérifier qu'ils y ont effectivement droit, jusqu'à une date pré-déterminée.

18Le plus grand nombre possible des chambres est tourné vers la mer, mais tous les clients ne vont pas jusqu’à la plage, beaucoup ne dépassent jamais la piscine qui s'intercale entre la mer et l'hôtel. Ou plutôt les piscines spécialisées, pour enfants, pour pratique de sports aquatiques, dotée d'un jacuzzi ou flanquée d'un bar où l'on peut déguster des cocktails sans sortir de l'eau. Les plus courageux, qui s'aventurent jusqu'au bord de la mer, peuvent y pratiquer surf, kite surf ou jet ski, moyennant des suppléments, ou se contenter d'utiliser les paillotes construites sur les sable, ou les hamacs suspendus aux palmiers.

Figure 12 L'hôtel Aqua Marina Beach

Figure 12 L'hôtel Aqua Marina Beach

© Hervé Théry 2018

Des loisirs formatés

19Le type de séjours et de loisirs offerts par les hôtels indique bien qu'ils sont destinés principalement aux touristes venus des États-Unis ou à ceux, venus du Mexique ou d'autres pays d'Amérique latine, qui aspirent aux délices de l'american way of life. Pour s'en convaincre il suffit de lire commet Cancún est présentée dans les conseils de voyage (travel tips) publiés par USA Today:

20"Quel Cancun allez-vous visiter lors de votre voyage? Est-ce que ce sera la fastueuse zone du front de mer connue sous le nom Zona Hotelera, avec ses boîtes de nuit et ses boutiques touristiques, ou la communauté mexicaine traditionnelle de la ville appelée El Centro, où vivent les habitants?

  • 5 Sur ce point le journaliste se trompe, la ville a été créée en même temps que la zone hôtelière
  • 6 Celles qui se situent du côté de la lagune sont artificielles
  • 7 http://traveltips.usatoday.com/cancun-mexico-12559.html

21Avant la poussée touristique, Cancún était une ville mexicaine traditionnelle5 située près de la magnifique mer des Caraïbes et de la belle lagune Nichupte. Celle-ci est séparée des Caraïbes par une mince bande de terre en forme de "7", c'est l'emplacement de la célèbre Zona Hotelera, développée il n'y a pas si longtemps par le gouvernement mexicain pour attirer les touristes (et leurs budget vacances) dans la région. Il a réussi, et comment! Bordé de deux côtés de plages de sable blanc6 et entouré d'eau turquoise, le Zona Hotelera contient tout ce dont les visiteurs américains ont besoin pour être heureux pendant les vacances de printemps ou les vacances d'hiver: boutiques, restaurants haut de gamme, discothèques et divertissements"7.

22Cette orientation apparaît bien dans la zone de loisirs centrée autour de la Punta Caracol, où sont concentrés shopping malls, bars, restaurants et boîtes de nuit: le slogan du night club CocoBongo, qui affirme qu'elle "puts Vegas night life to shame" ("humilie la vie nocturne de Las Vegas) est on ne peut plus explicite…

Figure 13 Une claire référence à un modèle explicite

Figure 13 Une claire référence à un modèle explicite

© Hervé Théry 2018

Quelle mexicanité?

23Devant ce déferlement de références aux États-Unis il est parfois difficile de se souvenir que Cancún est au Mexique, sa mexicanité est toute symbolique et résiduelle, tout au plus y trouve-t-on quelques monuments évoquant le patrimoine maya (figure 14) , quelques restaurants mexicains (de fast-food), des boutiques de vente d'artisanat mexicain (généralement made in China) et de boissons alcoolisées "typiques" (tequila principalement). Mais comme le tourisme de masse veut satisfaire des clients du monde entier et affirme qu'il vit dans un monde globalisé, on trouve aussi des restaurants chinois, indiens, italiens et même une crêperie bretonne…

Figure 14 Une mexicanité symbolique et résiduelle

Figure 14 Une mexicanité symbolique et résiduelle

© Hervé Théry 2018

Une ville d'appui

24Au nord de la zone hôtelière et séparée d'elle par la lagune Nichupte s'étend la ville où résident la majorité des employés du secteur touristique, souvent à plus d'une heure de trajet de leur lieu de travail, et des services qui permettent sa bonne marche (figure 15).

Figure 15 Derrière la plage, la ville

Figure 15 Derrière la plage, la ville

Source: GoogleEarth

25L'urbanisme de cette partie de la ville est rationnel mais banal, sans aucune des audaces architecturales de la zone hôtelière. Outre les résidences des travailleurs, elle abrite les institutions de l'État mexicain, depuis le niveau fédéral jusqu'au niveau municipal, qui assurent la présence à proximité du pôle touristique des services (public et privés) qui permettent son fonctionnement et - dans une certaine mesure – sa régulation: administration, police, santé, commerce et services professionnels, infrastructures de transport, etc.

Figure 16 Institutions et infrastructures d'appui

Figure 16 Institutions et infrastructures d'appui

L'avenir

26Comment peut-on imaginer l'avenir de cette machine fonctionnant aujourd'hui à plein régime? Au-delà du seul tourisme balnéaire ses promoteurs cherchent déjà à diversifier leur offre en accueillant des réunions internationales qui non seulement occupent des milliers de chambres d'hôtel mais en outre aident à faire connaître la ville et lui donnent un nouveau prestige. C'est ainsi que s'y sont tenues, du 10 au 14 septembre 2003, la cinquième Conférence ministérielle de l'OMC (Organisation Mondiale du Commerce) et, du 29 novembre au 10 décembre 2010, la seizième conférence internationale sur les changements climatiques (sous l'égide de l'ONU).

27Par ailleurs de nouveaux développements sont prévus ou déjà en cours:

  • Deux projets sont en cours de développement, une station balnéaire touristique appelée Puerto Cancún et un projet connu sous le nom de Malecón Cancún, qui couvre près de 70 hectares.

  • Puerto Cancún, une immense marina de luxe avec des hôtels à faible impact, va être développée au nord de la zone hôtelière;

  • Au sud-ouest, vers l'aéroport, sont prévus d'autres hôtels, des terrains de golf et un hôpital moderne.

Figure 17 La nouvelle zone hôtelière en construction

Figure 17 La nouvelle zone hôtelière en construction

28En outre, et en changeant d'échelle, un développement important de la station est envisagé au long des 131 kilomètres du corridor touristique Cancún-Tulúm, connu sous le nom de "Riviera Maya" (figure 18).

Figure 18 La Riviera Maya

Figure 18 La Riviera Maya

https://www.cancunshuttle.com/​agencies/​maps.html

29Le nom choisi pour désigner cet axe est révélateur des stratégies de communications mises en œuvre: se rattacher d'une part aux grands succès mondiaux du tourisme mondial, la Riviera italienne et à son prolongement français, la Côte d'Azur. Mais aussi au passé d'une des grandes civilisations pré-colombiennes du Mexique, même si peu de visiteurs se donnent la peine d'aller visiter les sites mayas, pourtant tout proches, de Tulum et Chichen Itza).

  • 8 Sur ce sujet G Murray, "Constructing Paradise: The Impacts of Big Tourism in the Mexican Coastal Zo (...)

30On notera toutefois que ce choix peut être de mauvais augure quand on sait la fin tragique de cette grande civilisation, victime d'une crise écologique majeure, quand sa densité de peuplement dépassa les capacités de support offertes par les faibles ressources en eau du plateau karstique du Yucatán. La question se pose déjà à Cancún, ainsi que celle des problèmes de pollution causés par la production de quelque 750 tonnes d'ordures par jour8.

31Une autre menace pourrait affecter l'avenir de Cancún, la violence, elle est mentionnée par USA Today sous le titre " Le côté obscur de Cancún"

  • 9 http://traveltips.usatoday.com/cancun-mexico-12559.html

"Vous devez également en savoir davantage, avant de partir, sur la partie de Cancún que les touristes ne voient généralement pas. Vous avez probablement entendu parler de la guerre des cartels de la drogue au Mexique, opposant les gangs rivaux les uns contre les autres et à la police. Bien que le Mexique soit la destination touristique la plus visitée d'Amérique latine, il est en proie à la violence liée à la drogue. Plus de 23 000 personnes ont été tuées en 2017 dans cette violence liée à la drogue, dont plus de 200 à Cancún"9.

32Malgré les brillants succès de cette station au rayonnement mondial créée ex nihilo, et malgré la volonté clairement affichée d'en faire un monde à part, une enclave auto-suffisante loin des bruits et des dangers du monde, Cancún est donc bien au Mexique…

Références

33http://caribemexicano.travel/​ARCHIVOS/​REPORTE%20TURISMO%202017.pdf

34http://traveltips.usatoday.com/​cancun-mexico-12559.html

35http://www.cancun.bz/​cancun_info/​cancun_history.php

36http://www.mexicocancun.net/​general-info/​cancun-history.html

37http://www.nitu.mx/​index.php/​2017/​10/​24/​con-cifras-defienden-alza-en-afluencia-turistica-de-destinos-de-q-roo-pese-a-alerta/​

38https://en.wikipedia.org/​wiki/​Canc%C3%BAn

39https://is.muni.cz/​el/​1456/​jaro2014/​BKR_GECR/​um/​Constructing_Paradise_The_Impacts_of_Big_Tourism_mexico.pdf

40https://repository.library.georgetown.edu/​bitstream/​handle/​10822/​553257/​pelasHolly.pdf;sequence=1

41https://www.cancunairport.com/​company.html

42https://www.statista.com/​statistics/​576178/​mexican-airports-passenger-traffic

Haut de page

Notes

1 Confins 21 2014, URL : http://journals.openedition.org/confins/9714 ; DOI : 10.4000/confins.9714

2 Lors d'un premier voyage dans le Yucatán, en 1972, l'auteur de cette note – à qui l'on avait affirmé qu'il pourrait trouver à se loger pour la nuit à proximité du ferry qui le conduirait le lendemain à Isla Mujeres – avait dû dormir à même le sol sur la jetée du port, faute d'hébergement à Puerto Juarez.

3 Il est devenu État fédéral en 1974

4 Voir sur ce point Holly Renee Pelas, B.A., Tourism development in Cancun, Mexico: an analysis of state-directed tourism initiatives in a developing nation. Thesis Submitted to the Faculty of the Graduate School of Arts and Sciences of Georgetown University, Washington, DC , April 15, 2011, tps://repository.library.georgetown.edu/bitstream/handle/10822/553257/pelasHolly.pdf;sequence=1

5 Sur ce point le journaliste se trompe, la ville a été créée en même temps que la zone hôtelière

6 Celles qui se situent du côté de la lagune sont artificielles

7 http://traveltips.usatoday.com/cancun-mexico-12559.html

8 Sur ce sujet G Murray, "Constructing Paradise: The Impacts of Big Tourism in the Mexican Coastal Zone", Coastal Management, 35:339–355, 2007, https://is.muni.cz/el/1456/jaro2014/BKR_GECR/um/Constructing_Paradise_The_Impacts_of_Big_Tourism_mexico.pdf, DOI: 10.1080/08920750601169600

9 http://traveltips.usatoday.com/cancun-mexico-12559.html

Haut de page

Table des illustrations

Titre Figure 1 Localisation de Cancún
Légende Cancún est située à la pointe nord-est du du Yucatán, à 1 820 kilomètres de Mexico et 321 de Mérida, la capitale régionale
Crédits Source: Google maps
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/14719/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 492k
Titre Figure 2 Occupation progressive de la zone hôtelière de Cancún
Légende Sur la photographie de 1972 on observe déjà des remblais de sable (de couleur claire) du côté de la lagune, destinés à élargir la flèche sableuse. Sur celle de 1978 la Punta Nizuc est au premier plan, comme sur celles de 1970 et de 2006.
Crédits Sources: https://aclarando.wordpress.com/​2010/​06/​01/​1970-1979-imagenes-de-cancun/​ et https://aclarando.wordpress.com/​2009/​12/​18/​antes-y-ahora-punta-cancun/​
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/14719/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 936k
Titre Figure 3 Carte de la zone hôtelière
Crédits Source http://www.cancuntips.com/​mapa-zona-hotelera/​
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/14719/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 1,1M
Titre Figures 4-6 Vues générales de la zone hôtelière
Crédits Source:https://wallpaper.asik.site/​cancun-wallpaper-free/​
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/14719/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 408k
Crédits http://www.nitu.mx/​index.php/​2017/​08/​22/​sedetur/​
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/14719/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 180k
Légende Sur la première et la troisième photo la Punta Nizuc est au premier plan, sur la deuxième elle est à l'arrière-plan
Crédits https://wallpaper.asik.site/​cancun-wallpaper-free/​
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/14719/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 664k
Titre Figure 7 Vue partielle de la zone hôtelière vers le sud
Crédits © Hervé Théry 2018
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/14719/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 720k
Titre Figure 8 Vue partielle de la zone hôtelière vers le sud
Légende À l'arrière-plan, la ville de Cancún
Crédits © Hervé Théry 2018
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/14719/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 744k
Titre Figure 9 Quelques hôtels de Cancún
Crédits © Hervé Théry 2018
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/14719/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 1,2M
Titre Figure 10 Les plages de Cancún
Légende En haut, de gauche à droite les plages playa Caracol et Punta Sam, en bas Punta Delfines.
Crédits © Hervé Théry 2018
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/14719/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 768k
Titre Figure 11 Localisation de l'hôtel Aqua Marina Beach
Crédits Source: Google Earth
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/14719/img-11.png
Fichier image/png, 7,0M
Titre Figure 12 L'hôtel Aqua Marina Beach
Crédits © Hervé Théry 2018
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/14719/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 1,0M
Titre Figure 13 Une claire référence à un modèle explicite
Crédits © Hervé Théry 2018
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/14719/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 4,8M
Titre Figure 14 Une mexicanité symbolique et résiduelle
Crédits © Hervé Théry 2018
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/14719/img-14.jpg
Fichier image/jpeg, 1,0M
Titre Figure 15 Derrière la plage, la ville
Crédits Source: GoogleEarth
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/14719/img-15.png
Fichier image/png, 4,5M
Titre Figure 16 Institutions et infrastructures d'appui
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/14719/img-16.jpg
Fichier image/jpeg, 816k
Titre Figure 17 La nouvelle zone hôtelière en construction
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/14719/img-17.jpg
Fichier image/jpeg, 5,0M
Titre Figure 18 La Riviera Maya
Crédits https://www.cancunshuttle.com/​agencies/​maps.html
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/14719/img-18.jpg
Fichier image/jpeg, 242k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hervé Théry, « Cancún, un complexe touristique créé ex nihilo », Confins [En ligne], 36 | 2018, mis en ligne le 08 juillet 2018, consulté le 14 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/confins/14719 ; DOI : 10.4000/confins.14719

Haut de page

Auteur

Hervé Théry

Cnrs Creda e USP/PPGH e GPP, herve.thery@usp.br

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Confins – Revue franco-brésilienne de géographie est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Index Latindex
  • Logo IHEAL (Institut des Hautes Études de l'Amérique Latine)
  • Logo CREDA (Centre de recherche et de Documentation sur les Amériques)
  • Logo USP (Universidade de São Paulo)
  • OpenEdition Journals