Navigation – Plan du site

« Confins », traductions, échos et connotations

"Confins", traduções, ecos e conotações
"Confins", translations, echoes and connotations
Confins

Résumés

Le titre de cette revue, Confins, avait été choisi pour plusieurs raisons convergentes : être compréhensible à la fois en portugais et en français, les deux langues principales de la revue, n’avoir que des connotations positives (ou au moins neutres) dans les deux langues, évoquer le thème des fronts pionniers et les frontières des sciences où se produisent les progrès, les échanges les plus fructueux.

Pour poursuivre et approfondir cette réflexion l'article explore les synonymes, les antonymes, les échos et les connotations du mot en français et le portugaismais aussi dans diverses langues européennes (espagnol, italien, allemand, roumain), d'abord à partir du français puis du portugais et les situe dans le contexte de quelques citations dans les deux langues.

Haut de page

Entrées d’index

Index de mots-clés :

confins, traductions, échos et connotations

Índice de palavras-chaves :

confins, traduções, ecos e conotações
Haut de page

Texte intégral

Afficher l’image
Crédits : Glen Baxter

1Le mot « confins » avait été choisi, après mûre réflexion et concours d’idées, comme titre de notre revue franco-brésilienne de géographie pour plusieurs raisons convergentes : il devait être compréhensible à la fois en portugais et en français, les deux langues principales de la revue, et n’avoir que des connotations positives (ou au moins neutres) dans les deux langues. Confins répond à ces conditions, et évoque en outre le thème des fronts pionniers, qui a été et est encore central dans la géographie franco-brésilienne, et est très présent dans la revue. De plus, chacun sait que c’est aux confins des sciences que se produisent les progrès, les échanges les plus fructueux. Le logo choisi s’appuie donc sur cette idée des fertilisations croisées, de celles qui enrichissent les composants de départ, et la met en image : le bleu (couleur froide, au nord, la France) et le jaune (couleur chaude, au sud, le Brésil), émettent chacun des ondes l'un vers l'autre, qui produisent du vert, une nouvelle couleur, en se rencontrant.

Figure 1 Le logo de Confins

Figure 1 Le logo de Confins

2Pour poursuivre et approfondir cette réflexion il nous a paru aujourd'hui utile d'explorer les synonymes, les antonymes, les échos et les connotations du mot dans les deux langues, le français le portugais, mais aussi dans diverses langues européennes (espagnol, italien, allemand, roumain), d'abord à partir du français puis du portugais. Nous avons utilisé pour recueillir les citations le site Reverso Context (http://context.reverso.net ) qui non seulement traduit les mots qui lui sont indiqués, mais de plus les situe dans le contexte de citations dans les deux langues.

À partir du français

3En français, la définition la plus fréquente et la plus consensuelle de confins est « extrémités d'un territoire, limites d'une propriété, d'un domaine ». Ses synonymes sont (en ordre alphabétique) bord, bordure, borne, contour, côté, extrémité, fin, frontière, limite, lisière, orée, périphérie, pourtour, terminus, et ses antonymes : centre, intérieur, milieu, nombril, proximité. De cette liste se dégage déjà un certain nombre de connotations, que nous avons voulu explorer.

4Ayant soumis à ce site le mot « confins », nous avons obtenu une série de citations dont nous avons retenu quelques-unes parmi les premières apparues en réponse à notre demande, d'abord du français au portugais, puis du français à l'anglais (puisque ce sont les trois langues dans lesquelles sont rédigés les résumés de tous nos articles), ensuite dans d'autres langues qui permettent d'explorer d'autres connotations.

Français-Portugais

5Les deux premières citations ont un sens strictement géographique, mais déjà des connotations géopolitiques : « la région la plus sensible et explosive des confins de notre continent / a região mais sensível e inflamável dos limites do nosso continente » et « L'Asie centrale ex-soviétique, peuplée d'ethnies hétéroclites, est aussi une zone de confins des mondes russe, persan et chinois / A Ásia Central ex-soviética, povoada de etnias heteróclitas, é também uma zona de confins dos mundos russo, persa e chinês ».

6La troisième montre bien que la notion de confins est indépendante de l'échelle : « Elle s'étend de l'échelle subatomique aux plus lointains confins du cosmos / Ela estende-se da escala subatômica até os confins mais extremos do cosmos ». Avec la quatrième on passe déjà dans un registre plus figuré, et l'on note que la traduction portugaise n'utilise pas le mot confins : « Aux confins sombres de la vie / Até ao extremo da vida ».

7Les deux dernières que nous avons retenues ont une connotation légèrement péjorative : « Un petit avant-poste lugubre aux confins du Saint Empire / Um pequeno reduto deprimente à margem. do Sagrado Império Romano » et « Depuis les confins d'un bureau / a partir dos confins de um cubículo ». Ce n'est évidemment pas la connotation que nous voulons donner à la revue qui est tout sauf confinée, mais au contraire largement ouverte à tous les vents du monde.

Français-Anglais

8Avec les traductions vers l'anglais apparaît toute une série de synonymes ou quasi-synonymes aux connotations différentes, borders, boundaries, confines, edges, reaches (et far reaches), sides (et far sides). La première citation traduit « confins » par « border », c'est-à-dire « frontière » : « Ce territoire s'étend de Villefranche de Conflent aux confins de l'Andorre / This territory extends from Villefranche de Conflent to the borders of Andorra ». La seconde, dont le texte français apparaissait déjà dans le couple français-portugais, opte pour le mot « reaches » : «Elle s'étend de l'échelle subatomique aux plus lointains confins du cosmos / It extends from the subatomic scale to the farthest reaches of the cosmos ». La troisième est la seule à utiliser le mot anglais proche du mot « confins », et elle inclut l'idée de limites strictes, de confinement : « Juste dans les confins de la loi / Just within the confines of the law ».

Figure 2 The WLM galaxy on the edge of the Local Group

Figure 2 The WLM galaxy on the edge of the Local Group

Source: ESO (European Southern Observatory) https://www.eso.org/​public/​images/​eso1610a/​

9Les quatre suivantes ont en commun d'insister sur le côté éloigné des confins, en utilisant en anglais des synonymes différents : « Notre histoire commence aux confins du golfe du Mexique. / Our story begins in a remote corner of the Gulf of Mexico », « Ce système est aux confins de la galaxie. / That system is on the very rim of the galaxy », « Toutes deux sont aux confins du monde habité / They lie on the far edge of the inhabited world », « Un monde perdu aux confins de la ténébreuse zone interdite. / A mysterious world in the darkest depths of the Forbidden Zone ». La dernière, en revanche, met en avant la proximité, le contact, ce que le mot confins évoque en effet : « Le Moyen-Orient se situe dans les confins de l'Union européenne. / The Middle East is the European Union's neighbour ».

Français-Espagnol

10L'espagnol dispose également de plusieurs alternatives à confines: bordes, fronteras lindes, márgenes rincones. Les trois premières citations ont un sens bien territorial, avec des échelles d'ampleur croissante, et utilisent le même mot qu'en français, au singulier et au pluriel : « Je te suivrai Jusqu'aux derniers confins de la terre / ¡Seguirte hasta el último confín de la tierra », « Les deux navettes spatiales ont pour mission d'indiquer où se situent les confins du système solaire. / La misión de las dos naves espaciales consiste en indicar dónde se encuentra el borde del sistema solar » et « Se propagent dans la galaxie vers les confins de l'univers. / Se esparce a través de la galaxia hasta los bordes mismos del universo ».

11Les deux suivantes ont en revanche des sens figurés et utilisent des périphrases et quelque peu sinistres : « L'esprit du mal veille dans les confins de son corps. / El espíritu del mal está acechando en lo más remoto de su cuerpo » et « Puisque les confins t'ont rien appris... / ¡Desde el mundo de los muertos no te enseñaron nada ! ». Esprit du mal, monde des morts, cette fois aucune connotation qui convienne à la revue, elle entend bien jouer un rôle de « passeur », mais pas celui de Charon, d'une rive à l'autre du Styx, et moins encore celui de Cerbère…

Français-Italien

12Les traductions en italien parlent, outre de confini, de estremi, limite, margini, quadrante lontano (quadrants lointains), angoli remoti (angles distants) e de lontane terre (terres lointaines) : « Ce n'était qu'un tremblement de terre aux confins du royaume. / Era un terremoto in un quadrante molto lontano del nostro regno », « Je viens des confins de l'orient. / Vengo dalle lontane terre ad orient »!, « Je me fiche si je dois la chercher dans les confins de la Terre. Je la trouverai... / Non importa se dovrò cercare negli angoli più remoti della Terra » ou / « Non mi importa se dovrò arrivare in capo al mondo ».

13Ces notions peuvent s'appliquer ici aussi aux distances interstellaires, dans la littétature scientifique ou de science-fiction : « Se propageant dans la galaxie vers les confins de l'univers. / Si fa strada nella galassia... fino ai margini dell'universo », « Depuis les confins de l'espace... / Attraverso la vastità inanimata dello spazio... ». Et elles peuvent s'utiliser au sens figuré : « Henry a commencé à sortir des confins de son imagination / Credo che Henry abbia iniziato a oltrepassare i confini della realtà per l'immaginazione ». « Les photographes vont aux confins extrêmes de l'expérience humaine pour montrer aux gens ce qui se passe / I fotografi raggiungono gli estremi delle esperienze umane per far vedere alla gente cosa succede ».

Français-Allemand

14En allemand la gamme des possibilités est large : Ende, Rand, Grenzen, Grenzenbereich, Rand, Randgebiete, entferntes Teil (partie éloignées), utilisés au sens territorial, que ce soit sur Terre, à diverses échelles, urbaine, régionale, internationale, ou à l'échelle intergalactique : « Les confins des grandes agglomérations sont à proprement parler des laboratoires / Die Randgebiete der großen Städte sind im wahrsten Sinne des Wortes Laboratorien », « Ce n'était qu'un tremblement de terre aux confins du royaume. / Das war nur ein Erdbeben in einem weit entfernten Teil des Königreichs », « Cette Europe de l'inclusion s'étend de la côte atlantique qui borde le Portugal aux confins du vieux continent / Dieses Europa der Integration reicht von der Atlantikküste, die Portugal umspült, bis an den Rand des Alten Kontinents », « Les deux navettes spatiales ont pour dernière d'indiques où se situent les confins du système solaire. / Die Mission der beiden sonden Anhaltspunkte darüber geben, wo sich die Grenze des Sonnensystems befindet ».

15Des emplois figurés sont fréquents, même dans des domaines très abstraits, comme le marché de l'emploi, « L'emploi semi-protégé des handicapés se situe aux confins du marché général de l'emploi / Die teilweise geschützte Beschäftigung Behinderter voll zieht sich im Grenzbereich des Arbeitsmarkts ». Et ici aussi les confins gardent l'idée d'une certaine proximité, ou au moins d'une contiguïté, « Le Moyen-Orient se situe dans les confins de l'Union européenne. / Der Nahe Osten ist die Nachbarregion der Europäischen Union ».

Français-Roumain

16En roumain, langue latine comme le français et le portugais, les options possibles semblent être – d'après le site – adâncul (profondeurs) capătul ou sfârșitul (fin), ou les périphrases îndepărtate destinaţii (destinations éloignées), zonele misterioase (zones mystérieuses), à diverses échelles: « Elle s'étend de l'échelle subatomique aux plus lointains confins du cosmos / Ea se întinde de la scară subatomică până la cele mai îndepărtate destinaţii ale cosmosului », , « Dans son rêve, c'était la route promise jusqu'aux confins du monde. / În visul său, era drumul visat către Capătul Lumii... »,

17Les espaces intergalactiques sont présents, « Votre système est aux confins de la galaxie. / Sistemul vostru este la marginea galaxiei », « Ce souffle froid semblait provenir des confins de l'espace / Vântul răcoros părea că suflă din adâncul spațiului », « Je suis à Pluton, aux confins du système solaire / Sunt în dreptul lui Pluto, sfârșitul Sistemului Solar », ainsi que les métaphores non territoriales, « Mon accès aux confins mystérieux des émotions humaines / Portalul meu de acces în zonele misterioase aleemoțiilor umane ».

18Et – bien entendu – on ne pouvait manquer de rencontrer ici le comte Dracula, dans un contexte nettement péjoratif : « Sache que Dracula commande, même des confins de ce misérable endroit / Oare nu știi ca Dracula comanda, chiar și din cotloanele acestui loc mizerabil » (« cet endroit misérable »).

À partir du portugais

Portugais-Français

19Em portugais les synonymes ou mots proches de « confins » sont nombreux (aresta, beira, beirada, estremo, extremidade, fim, fronteira, lado, limiar, limite, margem, ponta, rebordo), ainsi que ses antonymes (centro, interior, meio, proximidade, umbigo).

20Les deux premières citations prennent le mot « confins » au sens strictement territorial et la seconde le traduit par « limites territoriales » : “Esta região faz agora parte dos confins da África real. / Cette région fait désormais partie des confins de l'Afrique réelle” e “não se trata de um conflito circunscrito exclusivamente nos estreitos confins territoriais dessa mesma região. / Ce conflit ne se limite pas uniquement aux étroites frontières territoriales de la région elle-même”.

21La troisième, déjà rencontrée, montre qu'ici encore le concept de « confins » est indépendant de l'échelle : “Ele estende-se da escala subatômica até os confins mais extremos do cosmos. / Elle s'étend de l'échelle subatomique aux plus lointains confins du cosmos”.

22Le dernier que nous avons sélectionné a de nouveau une connotation légèrement péjorative : “Foram pessoas pobres, trazidas de ônibus hoje de manhã, lá dos confins do Egipto / Ce sont des pauvres amenés ce matin en bus du fin fond de l'Égypte”. Du moins la figure 5 lui donne-t-elle un peu de couleurs…

Figure 5 Bus du réseau urbain d'El Gouna, (Mer rouge, Egypte)

Figure 5 Bus du réseau urbain d'El Gouna, (Mer rouge, Egypte)

Source: https://commons.wikimedia.org/​wiki/​File:El_Gouna_Bus_R01.jpg

Portugais-Anglais

23Avec les traductions en anglais apparaît, comme en français, toute une série de synonymes aux connotations différentes.

24Les deux premières citations utilisent le mot anglais le plus proche de « confins », au sens de limite, pour la première une limite spatiale, pour la seconde une limite temporelle et spatiale :“Até a sua chegada aos confins do novo continente / Until your arrival within the confines of the new continent” e “Agora transcende os confins do espaço-tempo. / Now, transcend the confines of time and space”. La troisième insiste tellement sur le côté éloigné qu'il est presque hors de la carte: “O Cabo Flemish fica nos confins das cartas. / The Flemish Cap is nearly off the charts”

25Les quatrième et cinquième utilisent le mot « confins » dans un sens plus figuratif et utilisent deux mots anglais qui font référence à des frontières, “edge” e “frontier” : “Através da sombra... até os confins da noite. / Through shadow to the far edge of night” et “os confins geográficos, culturais, étnicos, até os confins religiosos / geographical, cultural, ethnic, and even religious frontiers”.

26Dans la sixième, les « confins » de l’Égypte apparaissent de nouveau et sont traduits par l’équivalent de « les profondeurs », l’équivalent en français de “le fin fond” : “Foram pessoas pobres, trazidas de autocarro hoje de manhã, lá dos confins do Egipto. / It was poor people, brought by bus this morning from the depths of Egypt”. La connotation péjorative est pire dans la septième : « Encerrar nos confins da História o regime criminoso de Tiraspol. / Consign the Tiraspol gangster regime to the dustbins of history » (dustbins = poubelles).

Portugais - Espagnol

27Dans les traductions entre portugais et espagnol, deux langues latines très proches l'une de l'autre, apparaissent tous les cas de figures, confins territoriaux, galactiques, et figurés: « Dos confins do norte da África. / De las tierras agrestes de África del Norte », « Isto esteve nos confins do sistema solar. / Sí. Eso ha ido a los confines del sistema solar », « Aliviados nos confins da moralidade e consciência / Sin importarles los confines de la moralidad y la conciencia ».

28On y retrouve, comme pour les traductions du français, le côté obscur si fréquent dans la littérature hispanophone, « Temo pela minha segurança pois ambos os demónios desapareceram nos confins escuros da casa. /. Temo por mi seguridad porque ambos demonios desaparecieron en límites oscuros de la casa ».

29Et c'est ici qu'est apparue une figure effectivement associée aux confins, celle de l'ermite, qui vit aux marges des territoires occupés par ses compatriotes, assez éloigné (alejado) pour méditer en paix, mais assez proche pour recevoir les offrandes qui lui permettent de survivre : «  Vim morar nos confins como um ermitão / Me mudé aquí para vivir alejado, como los ermitaños ».

Portugais - Italien

  • 1 « Última flor do Lácio, inculta e bela », comme le dit le premier vers du sonnet « Língua Portugues (...)

30Dans ces traductions entre le portugais, « la dernière fleur du Latium, inculte et belle »1, et l'italien, directement dérivé du latin, confins apparaît généralement comme confini et la gamme des connotations est sensiblement la même, aux sens littéraux et figurés : « Mesmo que isso signifique viajar para os confins da Terra. / Anche se significasse viaggiare fino ai confini della Terra », « Isto... precisa de ser cuidado com discrição, dentro dos confins da Lei. / Di questo... Bisogna occuparsene in silenzio, entro i confini della legge », « A questão é que, no seu relatório, a relatora procura explorar os confins deste conceito. / Nel suo documento, la relatrice cerca di sondare i confini di tale concetto ».

31En sens invrese, dans une citation du moins, les confins deviennent le « plein désert » : « O homem chegou para levá-lo aos confins do deserto. / L'uomo è arrivato per portarti nel pieno deserto ». Licence poétique, probablement, pour sonner à la phrase un tour plus dramatique…

Portugais – Allemand

32Avec l'allemand reviennent les mots « Ende » et « Rand » (« frontière » et « bord »): « E irei caçá-lo... até aos confins do mundo. / Und ich werde ihn... bis ans Ende der Erde jagen », « E aqueles que rezam pelo orvalho nos confins do deserto... / Und die, die am Rande der Wüste »>

33Réapparaissent aussi les pauvres égyptiens, venus cette fois «  Aus dem tiefsten Ägypten  », de «  l'Égypte profonde », voire « la plus profonde » :« Foram pessoas pobres, trazidas de ônibus hoje de manhã, lá dos confins do Egipto / Es waren arme Menschen, die diesen Morgen mit dem Bus aus dem tiefsten Ägypten dorthin gebracht wurden ». Et cette foid le Cap Flemish, est à peine sur la carte (mais il figure bien sur la figure 7) : « O Cabo fica nos confins das cartas. / Das Flemish Cap ist kaum mehr auf den Karten drauf »

Confins littéraires

Watership Down

34Une même citation a été rencontrée plusieurs fois, chaque fois que nous partions du français pour traduire "confins" : « Ces deux lapins des confins demandent à vous voir ». Nous avons d'abord été surpris par l'intrusion répétée de ces lapins, mais nous en avons compris l'origine en constatant que l'équivalent proposé en anglais était « These two outskirts have asked to see you ».

35La source de la citation anglaise est manifestement un des romans les plus célèbres de la littérature anglaise contemporaine, Watership Down (traduit en français comme Les Garennes de Watership Down). Ce fut le premier roman de l'auteur britannique Richard George Adams, il raconte les aventures d'un groupe de lapins qui tentent d'échapper à la destruction de leur garenne et cherchent un nouvel endroit où s'établir. Publié en 1972, il a été vendu à plus de 50 millions d'exemplaires, a reçu de nombreux prix prestigieux et a été adapté au cinéma et à la télévision2.

36La phrase y apparaît quand deux lapins, venus en effet des confins (outskirts), demandent à voir le chef de la garenne : « Excuse me, sir. These two outskirts have asked to see you. Is it all right if I bring them down? ».3.

37Comme cette phrase est reprise dans la plupart des autres couples linguistiques, ses traductions dans d'autres langues ouvrent un éventail de connotations : en portugais et espagnol ils deviennent des banlieusards (suburbanos), en allemand des étrangers (Auswärtigen), en roumain des pauvres ou des misérables (amarați), ce n'est qu'en italien qu'ils sont simplement des lapins (conigli): marges urbaines, marges nationales, marges sociales, ces lapins nous offrent un bel échantillon des connotations du mot confins.

Portugais: « Estes dois suburbanos querem lhe falar ».

Espagnol: « Estos dos suburbanos quieren hablarle ».

Allemand: « Diese beiden Auswärtigen baten, Sie zu sehen »

Roumain: « Vor doi amarați sa va vadă »

Italien: « Ci sono due conigli che chiedono udienza ».

The Far Side

  • 4 Né en 1950 à Tacoma, état de Washington. Il a commencé sa carrière en 1980 dans divers journaux de (...)

38En guise de conclusion, on pourrait utiliser une dernière expression apparentée à confins en anglais, the far side, dont il se trouve qu'elle est le titre d'une série d'œuvres d'un auteur américain de bande dessinée, Gary Larson4. Son humour est très visuel, reposant souvent sur le contraste entre l’absurdité des dialogues et l'apparent sérieux des dessins, ou le contraire.

39Un de ses dessins illustre parfaitement un paradoxe des confins en reprenant et en prenant au pied de la lettre une expression courante en anglais pour désigner un endroit très isolé, "in the middle of nowhere" (au milieu de nulle part): le couple de la figure 9, dûment muni d'une carte de nowhere est informé par une plaque de bord de route qu'il est en train d'entrer dans son milieu. C'est bien là le comble des confins, l'extrême périphérie est ici située en plein centre, en plein centre du rien…

40Décidément, le titre que porte la revue est bien polysémique, et plutôt bien adapté à son contenu : confins territoriaux de villes, de régions, de pays, de continents (mais pas tellement de galaxies), confins des sciences qui dialoguent avec la géographie, confins des langues et des cultures (française et portugaise, et bien d'autres encore), voilà de beaux espaces et explorer dans les années à venir.

Haut de page

Notes

1 « Última flor do Lácio, inculta e bela », comme le dit le premier vers du sonnet « Língua Portuguesa » d'Olavo Bilac

2 https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Garennes_de_Watership_Down

3 Watership Down Script - Dialogue Transcript, http://www.script-rama.com/movie_scripts/w/watership-down-script-transcript-rabbits.html

4 Né en 1950 à Tacoma, état de Washington. Il a commencé sa carrière en 1980 dans divers journaux de sa région, puis des États-Unis. Il se spécialise dans l'absurde et le cynique, en particulier en utilisant les animaux, qu’il affuble de travers humains, http://www.thefarside.com/ et https://fr.wikipedia.org/wiki/Gary_Larson

Haut de page

Table des illustrations

Titre Figure 1 Le logo de Confins
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/16240/img-1.png
Fichier image/png, 35k
Titre Figure 2 The WLM galaxy on the edge of the Local Group
Crédits Source: ESO (European Southern Observatory) https://www.eso.org/​public/​images/​eso1610a/​
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/16240/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 288k
Titre Figure 3 Charon e Cerbère au bord du Styx, confins des Enfers
Crédits Source: https://www.ancient-origins.net/​myths-legends-europe/​cerberus-legendary-hell-hound-underworld-003142
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/16240/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 192k
Titre Figure 4 Vogtland, Grenze Sachsen-Bayern
Crédits Source: https://commons.wikimedia.org/​wiki/​File:Vogtland,_Grenze_Sachsen-Bayern_mit_Infotafel.JPG
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/16240/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 1,6M
Titre Figure 5 Bus du réseau urbain d'El Gouna, (Mer rouge, Egypte)
Crédits Source: https://commons.wikimedia.org/​wiki/​File:El_Gouna_Bus_R01.jpg
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/16240/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 6,3M
Titre Figure 6 Un ermite sadhu aux confins du désert
Crédits Source: http://www.nova.fr/​novamag/​22862/​sadhu-un-ermite-sur-la-route-de-la-sagesse
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/16240/img-6.png
Fichier image/png, 486k
Titre Figure 7 La cap Flemish est bien sur la carte
Crédits Source: http://www.meds-sdmm.dfo-mpo.gc.ca/​isdm-gdsi/​azmp-pmza/​hydro/​index-eng.html?wbdisable=true
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/16240/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 308k
Titre Figure 8 Watership Down film (1978) opening credits
Crédits Source: https://www.silversirens.co.uk/​films/​watership-down-1978/​
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/16240/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 140k
Titre Figure 9 In the middle of nowhere
Crédits Source: https://jonathanrussellclark.com/​tag/​literary-hub/​
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/16240/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 3,0M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Confins, « « Confins », traductions, échos et connotations », Confins [En ligne], 38 | 2018, mis en ligne le 22 décembre 2018, consulté le 16 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/confins/16240 ; DOI : 10.4000/confins.16240

Haut de page

Auteur

Confins

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Confins – Revue franco-brésilienne de géographie est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Index Latindex
  • Logo IHEAL (Institut des Hautes Études de l'Amérique Latine)
  • Logo CREDA (Centre de recherche et de Documentation sur les Amériques)
  • Logo USP (Universidade de São Paulo)
  • OpenEdition Journals