Navigation – Plan du site

Editorial du numéro 501 – Confins/Outre Terre

Editorial of issue 501 – Confins/Outre Terre
Éditorial do número 501 – Confins/Outre Terre
Hervé Théry et Neli Aparecida de Mello-Théry

Texte intégral

  • 1 Numéroté 501 pour indiquer qu'il est le premier d'une nouvelle série, distincte de la série commenc (...)

1Ce premier numéro spécial de notre revue1 reprend la plupart des articles du numéro 56 de la revue de géopolitique Outre Terre, dirigée par Michel Korinman. Celui-ci nous a fait l'honneur et la confiance de coordonner un numéro de sa revue consacrée au Brésil à un moment-clé de son histoire récente, l'élection à la Présidence de la République de Jair Bolsonaro.

2Nous avions choisi dès l’origine, avec Michel Korinman, de produire juste après la sortie du numéro d’Outre Terre, un « numéro miroir » en portugais de façon à mettre son contenu à la disposition des lecteurs brésiliens qui ne lisent pas le français : nous avons pensé qu’il serait utile pour eux d’avoir accès dans leur langue à des analyses de leur pays produites par un groupe de scientifiques brésiliens et français qui l’étudient depuis de nombreuses années.

3Nous avons seulement laissé de côté certains articles qui n’auraient rien appris à des lecteurs brésiliens, ou plus circonstanciels (comme celui sur l'incendie qui a atteint la cathédrale Notre-Dame le 15 avril 2019, mis en parallèle avec celui qui avait ravagé le Museu Nacional le 2 septembre 2018), ou encore qui appartenaient à des contributions récurrentes dans la revue Outre Terre, mais pas dans Confins, comme celles qui sont demandées à un psychanalyste ou à un/e journaliste.

4Les articles qui composent ce numéro ont été demandés par nous à des collègues brésilien/nes et français/es, rédigés pour l'essentiel en janvier-février 2019, dans les premières semaines du mandat du nouveau président. Ils avaient été traduits en français (pour ceux qui ont été originellement écrit en portugais) soit par des collègues français, soit par leurs auteurs quand ceux-ci dominent suffisamment la langue de Molière. Le numéro a ensuite été mis en page à l'Île Maurice (par un Suisse) et publié en Grande-Bretagne aux éditions Ghazipur2 (par un Mauricien résidant au Canada). Nous vivons tous les jours davantage dans un monde globalisé….

Le contenu du numéro

5Le numéro s'ouvre sur le texte Michel Korinman, « Étoile filante », qui rappelle un des premiers épisodes de la présidence Bolsonaro, la fuite puis l'appréhension de Cesare Battisti, jusque-là assuré de la bienveillante protection de Lula mais qui avait vite senti que l'atmosphère avait changé au Brésil, notamment dans ses rapports avec les États-Unis et ses voisins hispanophones (dont le Venezuela) et les pays du groupe « Brics ».

6Deux articles synthétiques mettent ensuite la conjoncture brésilienne en perspective dans un temps plus long, « Le Brésil face à un avenir incertain », de Paul Claval (traduit par Mateus de Almeida Prado Sampaio) et « Quo vadis Brésil ? Quelles sont les perspectives économiques d’un géant malade ? », de Pierre Salama (traduit par Aniel Lima dos Santos).

  • 3 Le choix des deux photos principales figurant sur la couverture du numéro (avec une petite image re (...)

7Les deux articles suivants reviennent sur l'élection de Jair Bolsonaro, « Analyse cartographique de l'élection présidentielle de 2018 »3, d'Hervé Théry et « Intronisation d'un “Trump tropical'” », de Marion Aubrée, qui insiste sur sa dimension religieuse, avec le poids do vote des evangélicos.

8Viennent ensuite des textes qui évoquent quelques-uns des principaux problèmes que doit affronter le nouveau gouvernement, « La criminalité, problème n ° 1 », de Bruno Racouchot (traduit par Daniel Coelho, « Gouvernement Bolsonaro vs. peuples amérindiens : l’épreuve de la Constitution », de François-Michel Le Tourneau, « Le Brésil face aux conflits et violences agraires », d'Eduardo Paulon Girardi, « Perspectives pour l'environnement en 2019 : les reculs de la politique gouvernementale », de Neli Aparecida Mello-Théry et « Le nouveau gouvernement et l’Amazonie : anti-protection environnementale et privatisation de terres publiques », de Paulo Roberto Cunha.

9Quatre articles sont consacrés aux régions périphériques du pays, Nordeste et Amazonie, « Le Nordeste déconstruit ou reconstruit ? », d'Eustógio Wanderley Correia Dantas, « Justice spatiale », de Bernard Bret, « Les routes amazoniennes : un débat géopolitique », de Thiago Oliveira Neto et « Environnement stratégique du Brésil en Guyane : défis pour le président Jair Bolsonaro sur trois thèmes », de Gutemberg de Vilhena Silva et Eliane Superti.

10En Amazonie encore l'accent est ensuite mis sur un point particulier, la construction de grands barrages, avec « Du gouvernement d’E.Geisel à celui de J.Bolsonaro, 50 ans de résilience des projets hydroélectriques amazoniens », de Céline Broggio et Martine Droulers, le côté stratégique de ces équipement étant souligné par le court texte de Lucas Coutinho Marcelino da Silva, « La pression chinoise sur le secteur brésilien de l'électricité ».

11Finalement Laurent Vidal conclut avec « Brésil, pays de l’attente » (traduction de Higor Mozart Geraldo Santos), qui en prenant du recul situe dans le temps long de l'histoire la conjoncture du moment où ce numéro a été rédigé et où le pays – et le monde – attendaient de savoir ce que feraient le nouveau président et son gouvernement : au moment où ce numéro est mis en ligne (octobre 2019) ses options principales sont apparues et confirment les analyses faites par les auteurs des articles ici rassemblés.

12Bonne lecture à toutes et à tous.

Haut de page

Notes

1 Numéroté 501 pour indiquer qu'il est le premier d'une nouvelle série, distincte de la série commencée en 2007, qui en est à ce moment à son numéro 41.

2 Il est disponible en ligne et peut être acheté aux URL https://www.ghazipur-publications.com/Outre-Terre_r22.html et https://www.cairn.info/revue-outre-terre.htm

3 Le choix des deux photos principales figurant sur la couverture du numéro (avec une petite image reprenant les images d'accroche de chaque article) sont liées aux résultats de l'élection : Santa Catarina (images du bas) et Piauí (image du haut) sont les États où Jair Bolsonaro a eu respectivement son meilleur et son pire score à l'élection présidentielle.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hervé Théry et Neli Aparecida de Mello-Théry, « Editorial du numéro 501 – Confins/Outre Terre », Confins [En ligne], 501 | 2019, mis en ligne le 08 octobre 2019, consulté le 22 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/confins/22548

Haut de page

Auteurs

Hervé Théry

Articles du même auteur

Neli Aparecida de Mello-Théry

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Confins – Revue franco-brésilienne de géographie est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Index Latindex
  • Logo IHEAL (Institut des Hautes Études de l'Amérique Latine)
  • Logo CREDA (Centre de recherche et de Documentation sur les Amériques)
  • Logo USP (Universidade de São Paulo)
  • OpenEdition Journals