Navigation – Plan du site
Dossiê aplicações em geografia, saúde e meio ambiente

Dossier thématique sur des exemples d’applications en géographie, santé et environnement

Helen Gurgel et Anne-Elisabeth Laques

Texte intégral

1L'élargissement du débat sur la notion de santé renforce la conviction que ce domaine n'est pas un sujet réservé aux médecins (et aux patients). En 1986, la Charte d'Ottawa produite lors de la première Conférence internationale sur la promotion de la santé au Canada stipule que " la paix, l'éducation, le logement, l'alimentation, le revenu, un écosystème stable, la conservation des ressources, la justice sociale et l'équité sont des exigences fondamentales pour la santé ". Ainsi, les études qui intègrent les questions de santé au contexte géographique deviennent une contribution importante de la recherche pour améliorer l’opérationnalité de l’’action en santé.

2L'une des façons d'envisager la relation entre la santé et son contexte géographique passe par la notion de lieu, c'est-à-dire la partie du territoire dans lequel nous vivons, que nous fréquentons, c'est là que se déroule notre vie quotidienne et que nous pratiquons différentes expériences. L’espace peut être considérés comme un ensemble de territoires et de lieux où des événements se produisent simultanément, et leurs répercussions se font sentir dans leur intégralité de différentes manières. La reconnaissance de cet ensemble est une étape fondamentale pour la caractérisation de la population et de ses problèmes de santé, ainsi que pour évaluer l'impact des services de santé dont bénéficie la société. De plus, l’analyse du territoire permet de rassembler de l'information de sources et de disciplines multiples, ainsi que sur l’ensemble des événements qui s’y déroulent : c’est là où les gens vivent, travaillent, se divertissent, tombent malades et se rétablissent. Enfin, c’est dans le territoire que s’applique les politiques publiques, c'est là que les décisions deviennent réalité.

3Dans ce contexte, l'objectif principal de ce dossier est de diffuser, à travers des exemples pratiques, les résultats d'études menées dans différents territoires et à différentes échelles géographiques. Après un appel lancé à la communauté franco-brésilienne engagée dans la recherche en géographie et en santé, nous avons reçu plusieurs contributions et après analyses des évaluateurs, nous avons sélectionné huit articles qui traitent différents cas au Brésil et en Afrique. Ces articles ont été choisi pour exprimer la diversité des approches possibles mobilisant le territoire pour favoriser une meilleure compréhension des dynamiques spatiales qui influencent la santé.

4L'un des articles traite de la dynamique de la violence et de l'importance de cette thématique dans la recherche en santé publique, cela est illustrée par une analyse longitudinale des facteurs associés à l'endémie épidémique / homicide dans les capitales brésiliennes. Afin de subventionner les politiques publiques sectorielles concernant la gestion des catastrophes au Brésil, un autre article explique la corrélation entre les inondations et la rupture du barrage de résidus miniers de la société Vale à Brumadinho/MG.

5Les maladies transmissibles vectorielles ont fait l'objet de trois articles. L'un discute de l'importance de connaître d’autres expériences de lutte contre les arbovirus dans le monde afin de mieux affronter ces maladies au Brésil. Un autre montre comment estimer les densités de population à partir d’images satellites et du recensement démographique afin de calculer l'incidence de la dengue en périodes intercensitaires dans les différentes unités de planification urbaine dans le district fédéral. Cela permet d’approfondir les acquis sur les dynamiques d’expansion de la maladie dans la capitale du Brésil. Le troisième article montre comment la connaissance du contexte géographique de la trypanosomiase humaine africaine, transmise par la mouche tsé-tsé au Niger, a permis de définir les villages les plus exposés. Ces informations permettent de concentrer les efforts de lutte dans ces régions afin de contribuer à l'éradication de la maladie qui devrait avoir lieu d'ici 2020, selon la proposition de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

6Enfin, trois articles abordent des questions liées à la production de connaissances en matière de santé et d'environnement. Un article illustre comment les enseignements en géographie peuvent contribuer à sensibiliser et à encourager les étudiants à comprendre comment il est possible d'améliorer les cadres de vie des lieux habités et les changements possibles à opérer sur ces lieux pour augmenter les bonnes conditions de santé. Ceci est illustré à partir de l’exemple d’une école à Olinda - Pernambuco. Un second article explique comment la co-production du savoir est un moyen d'engager les acteurs universitaires et non-universitaires dans la production partagée de connaissances. Ce point est développé en se basant sur une étude de gestion de l'eau par le secteur de la santé à Santarém, Pará. Les auteurs montrent que les nouvelles connaissances produites par l'échange entre les différents acteurs opérant sur le territoire, auraient le potentiel d'améliorer la gestion de l'eau, et donc de minimiser les risques de maladies d'origine hydrique, puis de renforcer l’action des chercheurs dans cette région. Un dernier article traite également d'une maladie liée à l'eau, basée sur une étude des relations entre les hospitalisations dues à la diarrhée et la dynamique du climat dans les 27 capitales brésiliennes. Le principal résultat a mis en évidence la variabilité intra-annuelles importantes qui se produisent dans les différentes régions du Brésil. Indiquant que les actions préventives en matière de santé contre la diarrhée doivent avoir lieu tout au long de l’année, en fonction de la situation géographique de chaque ville.

7Les articles de ce dossier nous amènent donc à élargir nos apports scientifiques sur les relations entre la géographie, l'environnement et la santé à travers des exemples qui impliquent différentes façons d'envisager la santé. Ce dossier souligne comment le contexte géographique peut être utilisé pour mieux comprendre les diverses dynamiques qui ont un impact sur la santé humaine au Brésil et en Afrique. De plus, il montre comment ces connaissances peuvent être utilisées pour appuyer les politiques publiques sectorielles qui ont un impact à la fois direct et indirect sur la santé de la population.

8Ce dossier a été constitué à l’initiative de la JEAI-GITES (Jeune Équipe Associée à l’IRD - Gestion, Indicateur et Territoire : Environnement et Santé au Brésil) que nous avons coordonnée entre 2015 et 2019. Les JEAI sont des outils de coopération de l'IRD (Institut français de Recherche pour le Développement) qui ont pour vocation de faire émerger des équipes de recherche dans les pays du Sud, sur des sujets novateurs. La JEAI GITES-Brésil a pour objectif de développer des méthodes, des outils et des indicateurs permettant d’appréhender de manière intégrée les disparités spatiales des conditions de santé avec les dynamiques socio-environnementales des territoires.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Helen Gurgel et Anne-Elisabeth Laques, « Dossier thématique sur des exemples d’applications en géographie, santé et environnement », Confins [En ligne], 42 | 2019, mis en ligne le 29 novembre 2019, consulté le 20 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/confins/22808 ; DOI : 10.4000/confins.22808

Haut de page

Auteurs

Helen Gurgel

Laboratoire de géographie, environnement et santé (LAGAS), Département de géographie, Université de Brasilia (UnB). E-mail : helengurgel@unb.br

Articles du même auteur

Anne-Elisabeth Laques

UMR ESPACE-DEV, Institut de Recherche pour le Développement (IRD). E-mail : anne-elisabeth.laques@ird.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Confins – Revue franco-brésilienne de géographie est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Index Latindex
  • Logo IHEAL (Institut des Hautes Études de l'Amérique Latine)
  • Logo CREDA (Centre de recherche et de Documentation sur les Amériques)
  • Logo USP (Universidade de São Paulo)
  • OpenEdition Journals