Navigation – Plan du site

Editorial du numéro 44

Editorial of issue 44
Éditorial do número 44
Hervé Théry et Neli Aparecida de Mello-Théry
Cet article est une traduction de :
Editorial do número 44

Texte intégral

1Ce premier numéro de l'année 2020 est l'occasion de faire le bilan de l'année précédente. La courbe de fréquentation du site (figure 1) montre qu'elle continue à croître avec même un record au mois de novembre, le dernier mois complet avant le début vacances annuelles brésiliennes, de 124 518 visites sur le site, de 106 518 visiteurs différents, qui ont vu 175 972 pages.

Figure 1 Courbe de fréquentation mensuelle

Figure 1 Courbe de fréquentation mensuelle

Source : OpenEdition

2En total annuel la constatation et la même puisque pour l'année 2019 la fréquentation du site a atteint près de 940 000 visites pour un peu moins de 1 600 000 pages, une augmentation 60% par rapport à l'année précédente. Au total depuis son lancement en 2007 le site de la revue a reçu plus de 5 millions de visites sur 9 millions de pages.

Tableau 1 Nombre de visiteurs et de pages vues par année

Année

Visiteurs différents

Visites

Pages

2007

11 123

12 490

26 870

2008

71 804

83 701

168 786

2009

117 324

141 953

559 867

2010

168 868

207 018

593 885

2011

201 690

248 273

507 200

2012

313 139

383 134

794 092

2013

287 329

384 074

612 700

2014

322 628

437 458

660 235

2015

401 250

539 176

848 073

2016

395 594

524 890

878 111

2017

403 284

534 130

828 503

2018

475 700

585 549

987 053

2019

799 412

939 011

1 577 029

Total

3 969 145

5 020 857

9 042 404

Source: OpenEdition

Figure 2 Courbe de fréquentation annuelle

Figure 2 Courbe de fréquentation annuelle

Source : OpenEdition

3Si l'on analyse le nombre de pages vues par pays on n'est pas surpris de constater que le principal et le Brésil, ce qui paraît normal pour une revue franco-brésilienne si l'on se rappelle que le Brésil a près de 210 millions d'habitants la France 67 millions. Plus surprenant est que désormais la revue est plus consultée par des lecteurs allemands que par des lecteurs français. Peut-être est-ce conséquence du fait que le HCAERES a cessé de classer les revues et que donc le dossier que Confins a déposé en 2013 n'a toujours pas été examiné. Fort heureusement la section 23 du CNU a décidé de ne plus tenir compte de ce classement et considère que Confins est une revue de référence. De fait, la figure 3 montre qu'elle a trouvé sa place parmi les revues françaises de géographie, tout particulièrement dans les derniers mois.

Figure 3 Confins parmi les revues françaises

Figure 3 Confins parmi les revues françaises

Source: OpenEdition

4La carte du lectorat par pays en 2019 (figure 4) montre qu'au-delà des trois principaux pays (dont le cercle a été évité pour ne pas cacher la carte choroplèthe sous-jacente) d'autres ont un nombre de pages vues par 10 000 habitants supérieurs à la moyenne. On peut distinguer deux groupes, des pays scientifiquement avancés ou apparemment des centres de recherche ont trouvé dans notre revue une source fiable, ils sont situés en Amérique du Nord et en Europe (Russie compris) et, de plus en plus, en Chine. D'autre part des pays lusophones heureux de trouver dans ces pages des textes en portugais en accès libre et gratuit, comme c'est le cas de l'Angola du Mozambique et de la Guinée-Bissau.

Figure 4 Lectorat par pays en 2019

Figure 4 Lectorat par pays en 2019

5Le tableau 2 complète la carte en faisant apparaître le cas pays trop petit pour y être visibles. On n'y remarque mieux dans le nombre absolu de pages et plus encore dans le par 10 000 habitants la présence de plus petits pays lusophones, São Tomé et Principe, le Portugal et le Cap Vert. On y trouve aussi en bonne position des départements et territoires d'outre-mer, de taille top réduite pour être visibles sur la carte : c'est ainsi que la Martinique ressort comme le territoire où ce taux est le plus élevé suivi un peu plus loin par la Guyane, Saint-Pierre-et-Miquelon, la Guadeloupe, la Réunion et la Nouvelle-Calédonie. De toute évidence l'outre-mer français a trouvé dans notre revue une source d'information accessible et gratuite qui compense en partie les effets de la distance à la métropole et à ses équipements documentaires.

6La liste permet aussi d'ajouter à la carte de petits pays invisibles sur la carte qui possèdent des centres de recherche active, Singapour et le Vatican ce dernier étend même le second territoire monde par le nombre de pages vues par 1 000 habitants (il est vrai que sa population entière n'atteint pas ce chiffre).

Tableau 2 Pages vues par pays, nombre absolu et par 10 000 habitants

Pays

Pages

Pays

Pages par 10 000 hab.

Brésil

632 180

Martinique

104,60

Allemagne

257 046

Vatican

87,06

France

168 224

Guyane française

45,29

États Unis

92 179

Allemagne

31,00

Portugal

13 666

Brésil

30,18

Fédération Russe

12 064

France

25,11

Chine

11 049

Saint-Pierre-et-Miquelon

23,78

Singapour

9 677

Sao Tomé et Principe

23,22

Canada

9 562

Singapour

17,16

Ukraine

7 442

Guadeloupe

16,12

Maroc

6 964

Réunion

13,34

Tunisie

5 996

Portugal

13,29

Mozambique

5 120

Nouvelle-Calédonie

10,91

Grande Bretagne

4 863

Cap-Vert

10,91

Belgique

4 782

Monaco

7,76

Source: OpenEdition

Le numéro 44

7Les articles de ce numéro peuvent être regroupés en trois thèmes. Le premier, historique, s'ouvre avec « Contributions de la cartographie thématique comme instrument analytique dans les études historiques » de José Rogério Beier et Lucas Montalvão Rabelo. Il continue avec « L’écriture géographique du temps : traduction et circulation, texte et image, géographie humaine et géographie historique à partir de Henry Clifford Darby (1909-1992) », de Guilherme Ribeiro et João Alves de Souza Neto, suivi de deux textes traduits par eux en portugais, dont les titres seraient en français « Sur la relation entre géographie et histoire » et « Le problème de la description géographique ». Enfin David Alejandro Ramírez Palacios analyse « Les cartes de la Nouvelle Géographie de la Colombie par Francisco Javier Vergara y Velasco (1901-1902) ».

8Le deuxième thème est économique, avec « Expansion de l’agrobusiness en canne à sucre au sud de l’État de Goiás et les effets dans la production alimentaire », de Pedro Dias Mangolini Neves et Marcelo Rodrigues Mendonça, puis « La production de l’urbain et de l’immobilier dans la région métropolitaine de Belém », de Luiz Augusto Soares Mendes et « La politique des Arrangements Productifs Locaux et ses contraintes socio-économiques dans des régions périphériques comme le Brésil » de Rafaella Stradiotto Vignandi, Angelo Rondina Neto et Mateus Boldrine Abrita.

9Le troisième concerne des réseaux, bien différents « Menace et caractère transnational de narcotrafic dans l’Amazonie brésilienne », d'Aiala Colares Couto et « La définition des corridors écologiques sur les espaces agricoles abandonnées pour le Paiement des Services Environnementaux - Esperança do Sul/RS », de Jean Carlo Gessi Caneppele, Roberto Verdum et Lucimar de Fátima dos Santos Vieira.

  • 1 Et traduirons prochainement.

10La rubrique « Synthèse » est cette fois due à Jean-Robert Pitte, dont nous reprenons1 « Les caractères originaux de la géographie de la France », son discours prononcé le 4 novembre 2019 à l’Institut de France, devant Académie des Sciences Morales et Politiques à l’occasion de la séance publique annuelle de l’Académie sous la coupole

11Suivent deux dossiers, Géographie régionale, présenté par Eudes André Leopoldo de Souza dans le texte initial « La redécouverte de la région : une introduction » et La géographie urbaine et le paysage, par Francisco Cebrián Abellán, Francisco Javier Jover Martí et Rubén Camilo Lois González dans le leur, « Palimpsestes du changement territorial. Réalités, conflits et réponses en Amérique Latine ».

12Les positions de recherche sont cette fois celles Raimundo Nonato Júnior « La géographie et la question régionale : le complexe géographique entre régionalisation et internationalisation de l'espace » et de Taís Schiavon, « La conformation des routes de l'État de São Paulo : brèves corrélations avec son développement urbain et économique », s'y ajoute une traduction en portugais d'un des articles les plus célèbres d'Yves Lacoste, « Une illustration géographique de la guerre : bombardement des digues sur le Fleuve Rouge, Nord Vietnam ».

13Le numéro se termines par quatre images commentées, « Pandémie de COVID-19, frontières dans le monde et transport aérien en Italie », de Thiago Oliveira Neto, Tatiana de Souza Leite Garcia et Eduardo Spinussi, « La plaine inondable et les inondations », de Juliana S. Delgado, « Les deux agricultures brésiliennes » et « L'indice FIRJAN de développement municipal (IFDM) », et trois comptes rendus de « Le monde à décrypter. La perspective géographique » de Paul Claval, « Territoire et Société : les multiples visages de Brasilia métropolitaine », par Daniela Pereira Barbosa et « Théories et modèles en sciences humaines : le cas de la géographie », par Dante Reis Junior

14Bonne lecture à tous !

Haut de page

Notes

1 Et traduirons prochainement.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Figure 1 Courbe de fréquentation mensuelle
Crédits Source : OpenEdition
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/27517/img-1.png
Fichier image/png, 115k
Titre Figure 2 Courbe de fréquentation annuelle
Crédits Source : OpenEdition
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/27517/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 21k
Titre Figure 3 Confins parmi les revues françaises
Crédits Source: OpenEdition
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/27517/img-3.png
Fichier image/png, 136k
Titre Figure 4 Lectorat par pays en 2019
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/27517/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 215k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hervé Théry et Neli Aparecida de Mello-Théry, « Editorial du numéro 44 », Confins [En ligne], 44 | 2020, mis en ligne le 24 mars 2020, consulté le 05 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/confins/27517

Haut de page

Auteurs

Hervé Théry

Articles du même auteur

Neli Aparecida de Mello-Théry

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Confins – Revue franco-brésilienne de géographie est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Index Latindex
  • Logo IHEAL (Institut des Hautes Études de l'Amérique Latine)
  • Logo CREDA (Centre de recherche et de Documentation sur les Amériques)
  • Logo USP (Universidade de São Paulo)
  • OpenEdition Journals