Navigation – Plan du site

AccueilNuméros52Imagens comentadasÀ Elbeuf les paysages urbains rac...

Imagens comentadas

À Elbeuf les paysages urbains racontent l’histoire de la ville

Em Elbeuf, as paisagens urbanas contam a história da cidade
In Elbeuf the urban landscapes tell the story of the city
Confins

Résumés

La ville d’Elbeuf, en Normandie, était naguère célèbre pour son industrie drapière (fabrication de tissus de laine), qui a aujourd’hui disparu, mais elle est aujourd’hui réputée pour la conservation et la mise en valeur de son riche patrimoine industriel et l’une de ses particularités remarquables est que ses paysages urbains montrent clairement les différentes phases de l’histoire de la ville.

Haut de page

Texte intégral

1La ville d’Elbeuf, en Normandie, était naguère célèbre pour son industrie drapière, qui a aujourd’hui disparu, mais elle est aujourd’hui réputée pour la conservation et la mise en valeur de son riche patrimoine industriel et l’une de ses particularités remarquables est que ses paysages urbains montrent clairement les différentes phases de l’histoire de la ville

2Elbeuf se situe en Normandie, dans la vallée de la Seine, à mi-distance entre Paris et la mer, près de Rouen (figure 1). Elle compte un peu plus de 17 000 habitants sur une superficie de 1 630 hectares. L’ensemble des dix communes de l‘agglomération elbeuvienne (environ 65 000 habitants) fait partie de la Communauté d’agglomération « La Métropole de Rouen », un groupement de 71 communes du Grand Rouen.

Figure 1 localisation d’Elbeuf

Figure 1 localisation d’Elbeuf

Source : OpenStreetMap

3La ville dispose d’un riche patrimoine naturel, la vallée de la Seine avec ses falaises de craie, ainsi que d’importants massifs forestiers qui l’entourent au sud (figure 2). Mais elle a surtout un très important patrimoine historique lié au développement puis au déclin de l'industrie textile : Elbeuf était en effet naguère encore célèbre pour son industrie drapière (fabrication de tissus de laine), qui a aujourd’hui disparu, mais elle est réputée aujourd’hui pour la conservation et la mise en valeur de son riche patrimoine industriel.

Figure 2 Le territoire d’Elbeuf

Figure 2 Le territoire d’Elbeuf

Source : OpenStreetMap

4Elbeuf a en effet un très important patrimoine historique dans ce domaine et l’une de ses particularités remarquables est que ses paysages urbains montrent clairement les différentes phases de l’histoire de la ville (figure 3).

Figure 3 Les âges du bâti à Elbeuf

Figure 3 Les âges du bâti à Elbeuf

Source : Elbeuf au fil de ses rues

5Les premières traces d'activité de drapiers apparaissent à la fin du XVe siècle, une manufacture royale y a été fondée à la fin du XVIIe siècle et au XVIIIe siècle, elle employait 20 000 personnes dans la ville et ses environs. La production est demeurée stable jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, mais, avec la crise du textile, à partir des années 1960, les entreprises ont fermé les unes après les autres.

6Le centre ancien, héritage de quatre siècles d’activité drapière, est surtout constitué de maisons à colombages (ou pans de bois) pour les sites les plus anciens et d’anciennes grandes manufactures et usines datant du XIXe siècle. Jusqu’au début du XIXe siècle l'actuelle rue Guynemer (figure 4) était l'une des principales rues de la ville, passant devant l’église Saint Jean et débouchant sur le pont franchissant la Seine. De part et d'autre s'élèvent des maisons en pans de bois, datant principalement du XVIIIe siècle, mais dont les plus anciennes remontent à la fin du XVe siècle. Différentes fonctions y sont le plus souvent associées, habitation, atelier de production textile, commerce. Des « greniers-étente », lieu de séchage des tissus sont reconnaissables grâce à la claire-voie de bois qui ferme le dernier étage.

Figure 4 Rue Guynemer, dans le centre ancien

Figure 4 Rue Guynemer, dans le centre ancien

Photo Hervé Théry 2021

7Édifiée sur une parcelle étroite héritée d'un découpage médiéval, la « maison de 1740 » (figure 5) est un bon exemple du bâti ancien. Construite en pan de bois, c’était celle d'un fabricant de la manufacture royale des draps d'Elbeuf et comportait un comptoir de vente au rez-de-chaussée (aujourd’hui en cours de rénovation).

Figure 5 La "maison de 1740"

Figure 5 La "maison de 1740"

Photo Hervé Théry 2021

8À partir de 1830, avec l’arrivée de la vapeur, des usines en briques de grande taille ont été construites dans la ville et ses environs. En 1842, l’agglomération comptait environ 120 sites industriels et employait 17 000 ouvriers. Après la guerre de 1870, plus de 2 000 Alsaciens qui avaient choisi de quitter leur région, annexée par l’Allemagne, se sont installés à Elbeuf. La carte postale de la figure 6 date des années 1910, à cette époque la ville comptait plus de 18 000 habitants.

9De grands industriels y ont construit de vastes usines, parmi lesquels la famille Blin (devenue plus tard Blin & Blin). La réussite de l'entreprise a permisune expansion rapide, en 1890, une annexe a ainsi été construite, destinée à abriter les ateliers de mélange de la laine, d'échardonnage, d'encollage, d'ourdissage et de tissage. Dans les années 1920, l'entreprise occupait une surface de près de 100 000m² et occupait plus de 2 000 ouvriers (figure 7). Mais la crise du textile dans les années 1960-70 n'a pas épargné Blin et Blin, qui a cessé ses activités en 1976.

Figure 7 Les établissements Blin & Blin à leur apogée

Figure 7 Les établissements Blin & Blin à leur apogée

Source : https://lafabriquedessavoirs.fr/​fr/​la-fabrique-des-savoirs

10Avant ce déclin Elbeuf avait déjà subi d’importants dommages lors de la Seconde Guerre mondiale, en 1940 et en 1944, avec des bombardements qui ont détruit une partie du centre de la ville et les ponts sur la Seine (figure 8). Il s’en est suivi une période de reconstruction de l’outil de production et de l’habitat, juste après la guerre.

11Celle-ci a été menée très rapidement et avec des plans standardisés, c'est bien que cette partie de la ville présente des paysages très semblables à ceux des autres villes reconstruites à la même période, comme Brest, Saint-Nazaire, Saint Dié des Vosges ou, en Normandie également, Le Havre. C'est particulièrement visible dans l'axe central de cette zone reconstruite, la bien nommée « Rue des martyrs de la Seconde Guerre mondiale » Bonjour.

Figure 9 La rue des Martyrs de la Seconde Guerre mondiale

Figure 9 La rue des Martyrs de la Seconde Guerre mondiale

Photo Hervé Théry 2021

12Une fois réparés les dégâts causés par la guerre, d’autres transformations ont été causées par la pénurie de logement des années 1960, la construction de grands ensembles composés de tours et de barres d’immeubles. Le meilleur exemple en est la rénovation du quartier du Puchot, qui représenta pour de nombreux elbeuviens un progrès sensible et apprécié, après l'éradication d'un très vieux quartier de maisons à colombages devenues insalubres (figure 10). La teinturerie que l’on voit sur cette carte postale était située rue de la Rigole, elle a encore fonctionné de nombreuses années, mais a disparu avec l’assainissement du cours d’eau et du quartier qui lui a donné son nom.

Figure 10 Carte postale ancienne, les teintureries sur le Puchot

Figure 10 Carte postale ancienne, les teintureries sur le Puchot

Les teintureries sur le Puchot, Dugord-Tabac Elbeuf / I.P.M Paris, https://www.cpa-bastille91.com/​cartes-postales/​elbeuf/​

13Le quartier dont la « rénovation » brutale ferait aujourd'hui ferait frémir les amoureux du patrimoine représentait alors la modernité : hauteur, matériaux modernes (béton), hygiène, radicalité du plan d'urbanisme, image forte de la puissance publique. La figure 11 en donne un vue générale, au contact immédiat de la rue Guynemer et de l’église Saint Jean (sur la droite de l’image).

14Depuis lors les méthodes ont changé et sur les anciens sites industriels un grand nombre de logements sociaux ont été réalisés, avec la collaboration de l’Office public d’aménagement et de construction, le plus souvent en récupérant le bâti ancien : refusant d'abandonner les anciens bâtiments industriels, la municipalité a entrepris depuis le début des années 1980 une vaste entreprise de reconversion, transformant les ateliers en logements et en commerces (figure 12).

Figure 12 Récupération du bâti ancien

Figure 12 Récupération du bâti ancien

Photo Hervé Théry 2021

15Différentes aides financières (départementales, régionales, nationales et européennes) ont rendu possible la reconversion d’un nombre important de sites. Ces projets et réalisations participent à la conservation et à la valorisation du patrimoine, qui devient une ressource pour le développement de la ville (figure 13).

Figure 13 Mise en valeur du patrimoine industriel

Figure 13 Mise en valeur du patrimoine industriel

Photo Hervé Théry 2021

16Le développement touristique de la ville est en effet fondé aujourd’hui en grande partie sur son patrimoine du XIXe siècle, qui compte également une ancienne gare, une Chambre de Commerce et d’Industrie, un Cirque-Théâtre, un ancien établissement de bains-douches, d’anciens quartiers ouvriers et de grandes maisons bourgeoises.

Figure 14 La mairie d'Elbeuf

Figure 14 La mairie d'Elbeuf

Photo Hervé Théry 2021

17Le musée dit de « La Fabrique des Savoirs », installé dans les anciennes usines Blin & Blin, présente une histoire de la ville depuis ses origines, ainsi que de nombreuses machines provenant des usines textiles aujourd’hui fermées, et le Centre d’archives patrimoniales rassemble un grand nombre de documents consacrés aux anciennes activités industrielles de la ville, en particulier un très riche fonds iconographique.

Figure 15 Rénovation de la manufacture Houiller

Figure 15 Rénovation de la manufacture Houiller

Photo Hervé Théry 2021

  • 1 de fil en aiguille, si l’on peut se permettre d’utiliser une métaphore suggérée par son passé

18Cette réutilisation de bâtiments industriels obsolètes à des fins de logement, d'activités économiques et de création d'attractions touristiques transforme donc en atout pour la ville ce qui était jusque-là une charge pesante, le coûteux témoin d'une phase historique passée. Cela permet à la ville1, de « boucler la boucle » d'une histoire qui remonte au Moyen Âge et dont toutes les traces sont bien visibles dans les paysages urbains, ce qui transforme une courte promenade dans les rues d'Elbeuf en machine à remonter le temps.

Haut de page

Bibliographie

Elbeuf au fil de ses rues, sous la direction d'Alain Becchia, Société d'histoire d'Elbeuf, 2020

https://www.mairie-elbeuf.fr/decouvrir-elbeuf/le-patrimoine-elbeuf/

https://www.mairie-elbeuf.fr/decouvrir-elbeuf/lhistoire-delbeuf/

L’industrie et la ville : l’exemple d’Elbeuf XVIIe-XXe siècles, https://books.openedition.org/purh/7252

Haut de page

Notes

1 de fil en aiguille, si l’on peut se permettre d’utiliser une métaphore suggérée par son passé

Haut de page

Table des illustrations

Titre Figure 1 localisation d’Elbeuf
Crédits Source : OpenStreetMap
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/40237/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 656k
Titre Figure 2 Le territoire d’Elbeuf
Crédits Source : OpenStreetMap
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/40237/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 546k
Titre Figure 3 Les âges du bâti à Elbeuf
Crédits Source : Elbeuf au fil de ses rues
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/40237/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 747k
Titre Figure 4 Rue Guynemer, dans le centre ancien
Crédits Photo Hervé Théry 2021
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/40237/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 592k
Titre Figure 5 La "maison de 1740"
Crédits Photo Hervé Théry 2021
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/40237/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 707k
Titre Figure 6 Elbeuf dans les années 1910
Crédits Source : https://www.cparama.com/​forum/​viewtopic.php?p=174274
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/40237/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 839k
Titre Figure 7 Les établissements Blin & Blin à leur apogée
Crédits Source : https://lafabriquedessavoirs.fr/​fr/​la-fabrique-des-savoirs
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/40237/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 769k
Titre Figure 8 Les dégâts de la seconde guerre mondiale
Crédits Source : https://www.militaryimages.net/​media/​12th-manitoba-dragoons-staghounds.30266/​
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/40237/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 82k
Titre Figure 9 La rue des Martyrs de la Seconde Guerre mondiale
Crédits Photo Hervé Théry 2021
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/40237/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 667k
Titre Figure 10 Carte postale ancienne, les teintureries sur le Puchot
Crédits Les teintureries sur le Puchot, Dugord-Tabac Elbeuf / I.P.M Paris, https://www.cpa-bastille91.com/​cartes-postales/​elbeuf/​
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/40237/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 202k
Titre Figure 11 Le nouveau quartier du Puchot en 2015
Crédits Source : http://projetfrance2012.canalblog.com/​albums/​histoire/​photos/​101358952-elbeuf_quartier_du_puchot.html
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/40237/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 188k
Titre Figure 12 Récupération du bâti ancien
Crédits Photo Hervé Théry 2021
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/40237/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 545k
Titre Figure 13 Mise en valeur du patrimoine industriel
Crédits Photo Hervé Théry 2021
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/40237/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 418k
Titre Figure 14 La mairie d'Elbeuf
Crédits Photo Hervé Théry 2021
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/40237/img-14.jpg
Fichier image/jpeg, 705k
Titre Figure 15 Rénovation de la manufacture Houiller
Crédits Photo Hervé Théry 2021
URL http://journals.openedition.org/confins/docannexe/image/40237/img-15.jpg
Fichier image/jpeg, 874k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Confins, « À Elbeuf les paysages urbains racontent l’histoire de la ville »Confins [En ligne], 52 | 2021, mis en ligne le 16 novembre 2021, consulté le 18 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/confins/40237 ; DOI : https://doi.org/10.4000/confins.40237

Haut de page

Auteur

Confins

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Confins – Revue franco-brésilienne de géographie est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo IHEAL (Institut des Hautes Études de l'Amérique Latine)
  • Logo CREDA (Centre de recherche et de Documentation sur les Amériques)
  • Logo USP (Universidade de São Paulo)
  • DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Latindex - Sistema Regional de Información en Línea para Revistas Científicas de América Latina, el Caribe, España y Portugal
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search