Navigation – Plan du site
La revue
Dossier
Vincent Gayon

Lieux neutres en lutte. Consolidation inter-champs et organisation multisectorielle internationale

Neutral Places in Struggle. Inter-field Consolidation, Multisectoral International Organization and Economic Crisis
p. 15-43

Résumés

Angle mort des études portant sur les organisations internationales (OI), cet article étudie les controverses que les savoirs de gouvernement qu’elles produisent suscitent ou alimentent dans les champs universitaires. Par ce biais sont mis au jour des processus de compétition et de consolidation intersectorielles, ou inter-champs, qui relient certains secteurs des organisations internationales à des secteurs universitaires. En même temps qu’ils ressourcent constamment l’expertise économique et sociale à prétention universelle que les OI estampillent, ces processus structurent l’internationalisation disciplinaire. Les débats sur le rapport McCracken de l’OCDE (1977) au sein de « lieux neutres » rendent visible la concurrence asymétrique entre savoirs d’État dans l’interprétation de la crise stagflationniste et la nature multisectorielle de l’OCDE : science politique et économie institutionnelle en affinité avec le Département des affaires sociales de l’OCDE font face à une orthodoxie macroéconomique en transformation sur laquelle pèse l’École de Chicago dans le champ des sciences économiques états-unien comme au sein du Département économique de l’OCDE. Étudier cette bataille descriptive et prescriptive informe sur la façon dont se distribue socialement la parole économique autorisée, se structure la réalité (et le « réalisme ») économique internationale et se dégagent ici certaines voies internationales du désencastrement néolibéral.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Variantes de désencastrement
Des monétaristes alertés et courtisés
La défense du conseiller du prince « néo-keynésien »
Un contrepoids au keynésianisme du Département économique de l’OCDE
Ré-encastrer l’économie
Sociologiser et politiser l’économie internationale
Alternatives post-keynésiennes au Département des affaires sociales de l’OCDE

Aperçu du début du texte

« Nous, économistes, pouvons alors apparaître plus intéressants comme objets d’étude dans la sociologie de la science que comme sujets contribuant au progrès de la connaissance scientifique. Réfléchissons à cette inversion possible de notre place ».
E. Malinvaud 

« Nous parlions de la même chose, mais nous n’avions pas le même objet. […] Il fallait donc apprendre à s’accorder sur des points d’interrogation et pour cela s’interroger sur l’interrogation ».
Darras 

Angle mort des études prenant au sérieux les organisations internationales (OI) dans leur activité d’expertise , les controverses que les savoirs de gouvernement produisent, suscitent ou alimentent dans les champs universitaires sont l’objet de cet article. Cette perspective met au jour des processus de compétition et de consolidation intersectorielles, ou inter-champs, qui relient certains secteurs des OI à des secteurs universitaires. En même temps qu’ils ressourcent constamment l’expertise économique et sociale à prétention...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cultures & Conflits, n° 108, hiver 2017, p. 15-43

Référence électronique

Vincent Gayon, « Lieux neutres en lutte. Consolidation inter-champs et organisation multisectorielle internationale », Cultures & Conflits [En ligne], 108 | hiver 2017, mis en ligne le 31 décembre 2019, consulté le 16 juillet 2018. URL : http://journals.openedition.org/conflits/19597 ; DOI : 10.4000/conflits.19597

Haut de page

Auteur

Vincent Gayon

Vincent Gayon est maître de conférences en science politique à l’université Paris Dauphine et membre de l’IRISSO où il y coordonne l’axe de recherche « Sociologie politique de l’économie ». Ses travaux développent conjointement une sociologie des organisations économiques internationales et une sociogénétique des écrits bureaucratiques. Il a récemment publié : « Le keynésianisme international se débat. Sens de l’acceptable et tournant néolibéral à l’OCDE », Annales. Histoire, Sciences Sociales, 72 (1), 2017, pp. 121-164 et « Ecrire, prescrire, proscrire. Notes pour une sociogénétique de l’écrit bureaucratique », Actes de la recherche en sciences sociales, 213, 3, 2016, pp. 84-103.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence creative commons

Haut de page