Navigation – Plan du site
La revue
Dossier
Barthélémy Michalon et Benjamin Puybareau

Secret d’État et secret des sources : comment des journalistes enquêtent-ils sur le renseignement en France ?

Entretiens avec Jean Guisnel et Jacques Follorou
State Secrets and Secrecy of Sources: How do Journalists Investigate Intelligence Services in France? Interviews with Jean Guisnel and Jacques Follorou
p. 227-262

Résumés

Les journalistes qui enquêtent sur le renseignement se trouvent au cœur des dynamiques de contestation et de légitimation de cette activité. Afin d’explorer ces dynamiques, nous avons interrogé deux journalistes français, Jean Guisnel et Jacques Follorou, sur leur rapport au secret dans leur travail d’investigation sur le renseignement. Si nos deux interlocuteurs ne remettent en cause ni l’activité des services en tant que telle, ni le fait que celle-ci se déroule en bonne partie sous le sceau de la confidentialité, ils critiquent la tendance des acteurs de ce milieu à faire un usage du secret qui dépasse les fins justifiant son existence.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

« Faire parler les gens qui savent » : Entretien avec Jean Guisnel 
« Le secret est une arme politique » : Entretien avec Jacques Follorou 

Aperçu du début du texte

Dans le champ médiatique français, les journalistes qui écrivent sur le renseignement ne sont pas légion. Quelques-uns cependant ont fait de cette thématique l’un de leurs sujets principaux d’expertise. Publiant au fil de l’actualité dans des quotidiens ou des hebdomadaires et, de manière plus distanciée, dans des livres qui sont le fruit d’enquêtes plus longues, ils fréquentent régulièrement des sources appartenant – de près ou de loin – au monde du renseignement. Ils informent sur le fonctionnement interne des services et sur les pratiques de coopération internationale, se font l’écho des réussites ou des échecs dans la lutte antiterroriste ou en matière d’espionnage, et révèlent parfois des « barbouzeries » et autres activités illégales. En cela, ces journalistes participent activement, et de diverses manières, aux efforts tant de questionnement que de justification des pratiques des services de renseignement.

En tant qu’univers professionnel relativement autonome prétendant incar...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cultures & Conflits, n° 114-115, été-automne 2019, p. 227-262

Référence électronique

Barthélémy Michalon et Benjamin Puybareau, « Secret d’État et secret des sources : comment des journalistes enquêtent-ils sur le renseignement en France ?  », Cultures & Conflits [En ligne], 114-115 | été/automne 2019, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 23 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/conflits/21231 ; DOI : 10.4000/conflits.21231

Haut de page

Auteurs

Barthélémy Michalon

Barthélémy Michalon est doctorant au Centre de Recherches Internationales (CERI-Sciences Po), il travaille sur le thème des relations de pouvoir entre pouvoirs publics et grandes entreprises du numérique. Il est également professeur de Relations Internationales au Tec de Monterrey à Puebla, au Mexique.

Benjamin Puybareau

Benjamin Puybareau est doctorant au Centre de Recherches Internationales (CERI-Sciences Po) et assistant en Sciences politiques à l’Université de Namur. Il a notamment publié (avec Thierry Balzacq) : « The economy of secrecy: security, information control, and EU-US relations », West European Politics, 41(4), 2018, pp. 890-913.

Haut de page

Droits d’auteur

Licence creative commons

Haut de page