Navigation – Plan du site
La revue
Forum : Arpenter les territoires du secret
Elspeth Guild

Secrets mortels. Comprendre le programme américain de détentions et de transferts illégaux

p. 280-285

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

La guerre contre le terrorisme
La démystification des secrets

Aperçu du début du texte

Les secrets sont souvent difficiles à garder mais, en même temps, il n’y a pas de secrets si nul ne sait rien à leur sujet. Dans le cadre de ce forum, je propose d’examiner comment des secrets deviennent mortels lorsque des services de renseignement ont le pouvoir d’agir sur les corps de personnes réelles, des civils, et non pas seulement de recueillir et d’analyser des informations ou d’engager la lutte contre des adversaires désignés qui participent au même jeu du renseignement. Pour ce faire, je m’appuierai ici sur le cas de l’Agence centrale de renseignement américaine (Central Intelligence Agency, CIA) et des actions qui ont eu lieu après les attentats du 11 septembre 2001, jusqu’à la fermeture, en 2005, du programme de détention et d’interrogation . La perspective adoptée est celle de l’Europe, à partir du moment où la participation d’États européens dans le programme de la CIA a commencé à être connue et notamment lorsque Ahmed Agiza et Mohammed El Zery se virent refuser l’as...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cultures & Conflits, n° 114-115, été-automne 2019, p. 280-285

Référence électronique

Elspeth Guild, « Secrets mortels. Comprendre le programme américain de détentions et de transferts illégaux », Cultures & Conflits [En ligne], 114-115 | été/automne 2019, mis en ligne le 20 décembre 2019, consulté le 24 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/conflits/21285 ; DOI : 10.4000/conflits.21285

Haut de page

Auteur

Elspeth Guild

Elspeth Guild est professeur titulaire de la Chaire Jean Monnet ad personam à la Queen Mary University of London (Royaume-Uni) et à la Radboud University (Nijmegen, Pays-Bas).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Creative Commons License

Creative Commons License

Ce texte est placé sous copyright de Cultures & Conflits  et sous licence Creative Commons.

Merci d’éviter de reproduire cet article dans son intégralité sur d’autres sites Internet et de privilégier une redirection de vos lecteurs vers notre site et ce, afin de garantir la fiabilité des éléments de webliographie. » (voir le  protocole de publication, partie « site Internet » : http://www.conflits.org/index2270.html).

Haut de page