Navigation – Plan du site
La revue
Dossier
Matthieu Rey et Laura Ruiz de Elvira

Luttes de sens, cadrages et grammaire lexicale en contexte révolutionnaire. Le cas de la Syrie (2011-2012)

Struggles of Meaning, Frames, and Lexical Grammar in Revolutionary Syria (2011-2012)
p. 11-33

Résumés

Le combat entre le régime syrien et ses opposants s’est en partie joué sur un plan interprétatif et discursif. Loin d’être anodins, les termes et les expressions employés, ainsi que les cadrages des événements proposés par les différents acteurs de la crise révolutionnaire, sont porteurs de significations sociales et politiques situées. L’objectif de cet article est de les analyser en contextualisant les moments de leur émergence et en évoquant l’imaginaire collectif avec lesquels ils font résonance. Il montre tout d’abord la forte prégnance du local, malgré le travail d’alignement permanent qui cherche à les unifier et les universaliser ; ensuite, leur résonance avec des récits historiques qui facilitent leur diffusion et les inscrivent dans la longue durée ; enfin, leur articulation avec une réalité du terrain changeante. La production langagière des acteurs de la crise participe ainsi à la construction de cette dernière pour en devenir une partie constitutive fondamentale.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Stratégies discursives et cadrages de la première heure : entre universalisme et localisme
Expressions et récits historiques dans la phase de consolidation de la révolte
Militarisation, fragmentation du territoire et émergence de nouvelles expressions

Aperçu du début du texte

Le 16 mars 2011, la radio nationale syrienne fait part dans son bulletin d’information, retransmis toutes les heures, d’« altercations » (ishtibakat) dans le sud du pays : elle parle d’une « fitna  » qui aurait éclaté et que les autorités gouvernementales tenteraient de maîtriser. Quelques semaines plus tôt, une manifestation spontanée avait fait irruption dans les espaces marchands de Damas. Le soir même, les membres du Parlement, réunis de manière régulière, ne l’avaient pas mentionnée dans les échanges animés de la séance qui portaient, entre autres, sur la gestion foncière à Palmyre . Dans la même période, un groupe inconnu d’opposants syriens avait appelé sur une page Facebook à rallier la « Révolution syrienne contre Bachar al-Assad ». Ces épisodes mettent en exergue trois façons différentes de donner sens aux manifestations ayant lieu dans le sud et dans la capitale du pays : tandis que les opposants produisent un récit qui s’inscrit en partie dans le sillage des révolutions ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Matthieu Rey et Laura Ruiz de Elvira, « Luttes de sens, cadrages et grammaire lexicale en contexte révolutionnaire. Le cas de la Syrie (2011-2012) », Cultures & Conflits, 117 | 2020, 11-33.

Référence électronique

Matthieu Rey et Laura Ruiz de Elvira, « Luttes de sens, cadrages et grammaire lexicale en contexte révolutionnaire. Le cas de la Syrie (2011-2012) », Cultures & Conflits [En ligne], 117 | printemps 2020, mis en ligne le 03 janvier 2023, consulté le 08 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/conflits/21372 ; DOI : https://doi.org/10.4000/conflits.21372

Haut de page

Auteurs

Matthieu Rey

Matthieu Rey est chargé de recherche CNRS affecté à l’IFAS-recherche (Johannesburg) associé à Wits-History Workshop. Historien et arabisant, il s’intéresse à la transformation du politique depuis le début du xixe siècle, à l’origine de nouvelles entités souveraines au Moyen-Orient et en Afrique australe. Il est l’auteur de l’Histoire de la Syrie, xixe-xxie siècles, Fayard, 2018.

Laura Ruiz de Elvira

Laura Ruiz de Elvira est chargée de recherche à l’IRD, affectée au CEPED. Politiste et arabisante, ses recherches portent sur la sociologie de l’action collective, les pratiques d’aide et les politiques sociales en Syrie. Elle a récemment coordonné, avec Thierry Boissière, le numéro « Le quotidien économique dans un Proche-Orient en guerre » paru dans la revue Critique Internationale (2018) et publié l’ouvrage Vers la fin du contrat social en Syrie. Associations de bienfaisance et redéploiement de l’État (2000-2011), Karthala, 2019.

Haut de page

Droits d’auteur

Licence creative commons

Haut de page