Navigation – Plan du site

AccueilNuméros119-120DossierPenser l’impérialisme à partir de...

Dossier

Penser l’impérialisme à partir de la théorie des champs

Thinking about Imperialism with Field Theory
Antoine Vion et François-Xavier Dudouet
p. 17-38

Résumés

Acteur de la dynamique de sociologisation de l’étude des relations internationales en France, Yves Dezalay y a apporté une contribution majeure en offrant des clés pour analyse sociologique de l’impérialisme. Pour le comprendre, il convient d’abord de la resituer par rapport aux analyses marxistes et transnationalistes qui étaient dominantes lorsqu’il a engagé son travail. L’originalité d’Yves Dezalay à cet égard tient à son attention fine aux parcours élitaires et à son refus d’essentialiser les organisations internationales et les classes sociales, à sa prise en compte des différences structurelles, à la fois matérielles et idéologiques entre les champs du pouvoir, et à l’accent mis sur l’agent double, vu comme la cheville ouvrière de la domination impériale. Ainsi, bien qu’elle n’ait jamais prétendu s’y livrer, l’œuvre d’Yves Dezalay offre, par sa rigueur sociologique, une contribution majeure au renouvellement des théories des relations internationales sur une question que la sociologie tend à éviter soigneusement, celle de l’impérialisme.

Haut de page

Notes de l’auteur

Les auteurs remercient Grégory Daho, Antoine Vauchez et les évaluateurs anonymes pour leurs précieux commentaires et suggestions.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

L’esquisse d’une approche alternative de l’impérialisme entre libéralisme et marxisme
La montée en puissance de l’institutionnalisme libéral
La sortie de l’impérialisme de l’agenda des études marxistes 
La domination impériale, en parler quand plus personne n’en parle
Une critique originale de l’impérialisme
La force de la doxa et du droit dans les rapports centre-périphérie
Comparer les rapports de domination dans les cadres nationaux où ils s’exercent
Rôle des agents doubles et morphologie des élites : une approche historicisée et localisée du changement
Au-delà de l’institutionnalisme libéral : une approche élitiste du jeu social
Les agents doubles : transformation des capitaux et double jeu
L’agency des agents doubles : trois lectures

Aperçu du début du texte

Yves Dezalay ne s’est jamais présenté comme un théoricien des relations internationales, mais il a incontestablement contribué à renouveler la manière d’envisager les rapports de domination sur la scène mondiale. L’originalité de sa contribution à la compréhension des dynamiques impériales est importante à double titre. En premier lieu, il a travaillé cette question au moment où elle tendait à sortir de l’agenda académique des marxistes. Ensuite, il l’a fait en dépassant une lecture économiciste pour souligner la force d’autres logiques sociales que sont la reproduction scolaire, la doxa et le droit. À cette fin, il a mené une comparaison internationale des restructurations occasionnées par les réformes néolibérales, ce qui tranche nettement avec les études relatives à l’émergence d’une classe capitaliste transnationale axée sur les firmes . Surtout, il nous a invités à penser la continuité entre le national et l’international, pour saisir finement comment des individus peuvent navi...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Antoine Vion et François-Xavier Dudouet, « Penser l’impérialisme à partir de la théorie des champs »Cultures & Conflits, 119-120 | 2020, 17-38.

Référence électronique

Antoine Vion et François-Xavier Dudouet, « Penser l’impérialisme à partir de la théorie des champs »Cultures & Conflits [En ligne], 119-120 | automne-hiver 2020, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 11 avril 2021. URL : http://journals.openedition.org/conflits/22068 ; DOI : https://doi.org/10.4000/conflits.22068

Haut de page

Auteurs

Antoine Vion

Antoine Vion est Professeur de sociologie à l’Université de Nantes, membre du Centre Nantais de Sociologie. Ses premiers travaux de recherche portaient sur l’internationalisation du gouvernement des villes françaises. Intéressé ensuite à l’analyse des configurations d’expertise dans l’industrie, il a travaillé sur les processus de normalisation en matière de téléphonie mobile et de langages informatiques. Il a récemment exploré les données des Panama Papers pour proposer une compréhension approfondie des pratiques professionnelles de montages d’évasion fiscale. Ce nouveau champ d’étude prolonge un ensemble de recherches menées avec François-Xavier Dudouet, qui les conduisent à publier régulièrement des contributions sur les élites économiques européennes, la structuration des milieux d’affaires de la zone euro, la centralité des entreprises financières dans les réseaux dits interlocks, et l’intégration économique par les réseaux transnationaux.

Articles du même auteur

  • Une analyse structurale et séquentielle des élites économiques transnationales
    At the heart of eurozone business: a structural and sequential analysis of the transnational economic elites
    Paru dans Cultures & Conflits, 98 | été 2015

François-Xavier Dudouet

François-Xavier Dudouet est directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique et directeur adjoint de l’Institut interdisciplinaire de recherche en sciences sociales (IRISSO) à l’Université Paris Dauphine. Ses recherches portent sur la production et le développement des ordres sociaux à l’échelle internationale. Après avoir travaillé sur le contrôle international des drogues et la standardisation technique internationale, il se consacre depuis plusieurs années à l’étude des dirigeants de grandes entreprises en France et Europe, domaine sur lequel il collabore étroitement avec Antoine Vion.

Articles du même auteur

  • Une analyse structurale et séquentielle des élites économiques transnationales
    At the heart of eurozone business: a structural and sequential analysis of the transnational economic elites
    Paru dans Cultures & Conflits, 98 | été 2015
Haut de page

Droits d’auteur

Licence creative commons

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search