Navigation – Plan du site

AccueilNuméros121DossierLa Terreur et la mort

Dossier

La Terreur et la mort

Funérailles de terroristes islamistes en France : entre principe juridique d’égalité et pratiques d’exclusion
Death and Terror. Funerals of Islamist Terrorists in France: principle of equality versus exclusionary practices 
Lisa Carayon
p. 35-50

Résumés

Cette étude met en parallèle d’une part, les grands principes portés par les normes du droit funéraire et, d’autre part, l’application qui en a été faite, à partir des années 2010, dans le cas particulier des funérailles des auteurs d’actes de terrorisme islamiste. Le travail est mené à partir de l’analyse de l’histoire de la construction des textes juridiques sur le traitement des corps, de l’étude des rares jurisprudences sur la question et, enfin, d’entretiens menés avec des maires confrontés à cette situation. Il montre que le régime d’exception appliqué à ces corps « haïs » a été largement inspiré, tantôt par une véritable hostilité envers les auteurs, hostilité prolongée dans la mort, tantôt par crainte d’un débordement médiatique, largement fantasmé, autour de ces funérailles particulières.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Une histoire : un droit entre inclusion et stigmatisation
Un constat : des corps exclus
Une décision de justice permissive
Des maires au discours ambigu

Aperçu du début du texte

C’est novembre et il fait nuit. Ils sont trois, debout autour d’une tombe encore vide. Trois : un préfet de la République, un maire de la République et une femme, mise aux bans de la République. Les fossoyeurs ont creusé une partie de la nuit, à la pelle et à la pioche. Ça ne se fait plus depuis longtemps : habituellement, tout est traité au bulldozer quelques heures avant les funérailles. Mais cette fois-ci on leur a demandé de la discrétion car les voisins ne doivent pas savoir qu’un enterrement se prépare. Nul ne doit prévenir la presse, la radio ou les chaînes d’infos en continu. Car ce matin, dans un cimetière encore fermé au public, on enterre un terroriste islamiste. Il est peut-être mort abattu par la police après avoir tué au hasard, il est peut-être mort en faisant sauter sa ceinture d’explosifs, emportant avec lui ses victimes. Peu importe : il est mort en incarnant la grande terreur de notre temps et pour cette raison, il sera enterré seul, de nuit, dans une tombe qui ne...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lisa Carayon, « La Terreur et la mort »Cultures & Conflits, 121 | 2021, 35-50.

Référence électronique

Lisa Carayon, « La Terreur et la mort »Cultures & Conflits [En ligne], 121 | Printemps 2021, mis en ligne le 03 janvier 2024, consulté le 28 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/conflits/22599 ; DOI : https://doi.org/10.4000/conflits.22599

Haut de page

Auteur

Lisa Carayon

Lisa Carayon est maîtresse de conférences en droit à l’Université Sorbonne Paris Nord et membre de l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS). Ses recherches portent notamment sur le statut juridique du corps, dans des perspectives intersectionnelles et de genre. Elle a publié sa thèse La catégorisation des corps. Étude sur l’humain avant la naissance et après la mort aux éditions IRJS.

Haut de page

Droits d’auteur

Licence creative commons

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search