Navigation – Plan du site

AccueilNuméros125Hors thèmeQui fait « la police pour les Ang...

Hors thème

Qui fait « la police pour les Anglais » ?

Enquête sur le quotidien des agents d’escales et de sécurité à la frontière dieppoise
Who is “Policing for Britain”? The Daily Work of Port and Security Agents at Dieppe’s Border
Héloïse Grard
p. 139-158

Résumés

Fondé sur une enquête ethnographique dans un port qui est aussi une frontière entre la France et le Royaume-Uni, l’article analyse les doubles processus de privatisation et de sécurisation des frontières et l’émergence de nouveaux métiers de la frontière. L’enquête auprès des agents d’escales et de sécurité vise à comprendre comment des agents privés composent avec l’exercice de fonctions publiques qui leur sont déléguées, notamment celle du contrôle migratoire. L’article montre comment ces « petits professionnels de l’international », à mi-chemin entre le secteur public et le secteur privé, s’approprient ou rejettent ces nouvelles fonctions, quelles marges de manœuvre ils réussissent à négocier, et finalement, comment ils construisent quotidiennement la frontière.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

« May I have your passport please ? » Émergence et appropriation d’un rôle de contrôleur de papiers
Les agents d’escales, un « microcosme autonome » au sein de l’entreprise
Le contrôle de l’entrée sur le territoire : résistances et débrouillardises
« Chasser les clandestins », le « sale boulot » du terminal
Des gardiens aux agents de sécurité : émergence d’un groupe et professionnalisation d’un secteur
« Faire avec la misère du monde », les appropriations d’un métier déprécié

Aperçu du texte

Depuis la décision de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, la question des frontières a été au cœur de l’actualité. On entend régulièrement parler ces dernières années du possible regain des tensions autour de la frontière nord-irlandaise ou des négociations entre le gouvernement britannique et les membres de l’Union Européenne portant sur l’entrée et la sortie du territoire des personnes et des marchandises. En 2021, à la suite des négociations entre les dirigeants britanniques et européens, des contrôles sanitaires, phytosanitaires, vétérinaires et douaniers ont été remis en place et depuis le 1er octobre, la possession d’un passeport est obligatoire pour se rendre au Royaume-Uni. Dans cette contribution, nous souhaitons nous éloigner de ces considérations politiques pour nous concentrer sur ce qui fait une frontière au quotidien. Pour cela, nous choisissons d’étudier les modalités et les acteurs du contrôle des documents d’identité et de la lutte contre l’immigration i...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Héloïse Grard, « Qui fait « la police pour les Anglais » ? »Cultures & Conflits, 125 | 2022, 139-158.

Référence électronique

Héloïse Grard, « Qui fait « la police pour les Anglais » ? »Cultures & Conflits [En ligne], 125 | Printemps 2022, mis en ligne le 02 janvier 2025, consulté le 10 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/conflits/23733 ; DOI : https://doi.org/10.4000/conflits.23733

Haut de page

Auteur

Héloïse Grard

Héloïse Grard est doctorante en science politique depuis 2020 au sein de l’Institut des Sciences Sociales du Politique (ISP) de l’Université Paris-Nanterre. Son travail de thèse porte sur la numérisation des services publics et des administrations au Kenya.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search