Navigation – Plan du site

AccueilNuméros131-132DossierVisibiliser les illégalismes de d...

Dossier

Visibiliser les illégalismes de dominants. Enquêtes journalistiques et réaction sociale à l’heure des big data

Making the white collar illegalisms visible. Investigative journalism and social reactions in an age of big data
Numa Gagey
p. 161-190

Résumés

Nombre de scandales financiers qui émaillent l’actualité internationale depuis le début des années 2010 sont le fruit d’enquêtes qui s’appuient sur le datajournalisme. Prenant l’exemple de l’implication des journalistes français dans les enquêtes du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), la présente contribution vise à interroger la capacité de ces nouvelles pratiques à transformer la visibilité des illégalismes inhérents aux classes dominantes. Elle s’appuie pour cela sur 17 entretiens semi-directifs menés auprès de journalistes d’investigation, ainsi que sur une analyse des productions médiatiques publiées après les révélations. Réinterrogeant l’idée d’un renouvellement de l’enquête et de la réaction sociale grâce au datajournalisme, l’article montre en premier lieu que les scandales leaks se situent dans la continuité des pratiques usuelles d’investigation. En outre, si certaines bases de données ouvertes par les journalistes après l’enquête font l’objet d’une réappropriation institutionnelle, elles sont plutôt destinées à des publics « citoyens » distincts des autorités, et contiennent peu de données susceptibles d’alimenter l’action de ces dernières.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2027.
Consulter cet article

Plan

Rupture ou continuité ? Les pratiques d’enquête à l’ère des scandales leaks
Le datajournalisme en France, émergence d’un autre visage de l’investigation
Un jeu de données unique, des approches distinctes
De l’articulation entre données ayant fuité et données ouvertes
Objectivité et datajournalisme : vers une nouvelle économie de l’erreur ?
Une mesure de transparence sous contrôle : l’ouverture des « données » au « public »
Quel public ? Une transparence « citoyenne » au service de la régulation des illégalismes
Quelles données ? Une mise à disposition sous contrainte

Aperçu du texte

Depuis le début des années 2010, l’actualité internationale est marquée par la multiplication des « leaks », « papers » et autres « files  ». Cette nouvelle dénomination des scandales, qui met l’accent sur les données plutôt que sur les protagonistes de l’affaire , témoignerait d’une nouvelle manière d’enquêter et de faire face aux illégalismes des classes dominantes. Une des particularités de ces enquêtes est en effet qu’elles s’appuient sur de vastes fuites de données préalablement fournies par des lanceurs d’alerte ou des hackers. Afin d’appréhender la profusion des fichiers reçus, certaines rédactions s’arment désormais de professionnels de l’informatique et d’outils sociotechniques sophistiqués pour exploiter les données sensibles dont elles disposent, et qui recèlent des indices utiles à la détection d’infractions économiques (fraude fiscale, corruption, blanchiment d’argent, etc.). Les médias français font désormais partie de ceux qui intègrent et diffusent ces nouvelles prat...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Numa Gagey, « Visibiliser les illégalismes de dominants. Enquêtes journalistiques et réaction sociale à l’heure des big data »Cultures & Conflits, 131-132 | 2024, 161-190.

Référence électronique

Numa Gagey, « Visibiliser les illégalismes de dominants. Enquêtes journalistiques et réaction sociale à l’heure des big data »Cultures & Conflits [En ligne], 131-132 | automne-hiver 2023, mis en ligne le 02 janvier 2027, consulté le 24 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/conflits/25475 ; DOI : https://doi.org/10.4000/11x9f

Haut de page

Auteur

Numa Gagey

Numa Gagey est doctorant en science politique à Sciences Po Bordeaux et rattaché au Centre Émile Durkheim (CED). Ses recherches portent sur les dynamiques de lutte étatique contre les illégalismes économiques et financiers à l’aune des scandales médiatiques transnationaux.

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search