Navigation – Plan du site

A Multimodal corpus to check on pragmatic competence for Mild Cognitive Impaired aging people

Approche sur corpus des compétences pragmatiques et multimodales des personnes âgées présentant un trouble cognitif léger
Guillaume Duboisdindien, Cyril Grandin, Dominique Boutet et Anne Lacheret-Dujour

Résumés

Cet article présente un corpus vidéo d’analyse multimodale dont l’objectif principal est de modéliser et prédire les effets du vieillissement en situation de trouble cognitive léger sur les compétences pragmatiques et communicationnelles. Nous prenons comme observable les marqueurs pragmatiques verbaux et non-verbaux. Cette démarche, à l’interface des sciences du langage, des sciences cognitives et de la médecine réadaptative (l’orthophonie) s’inscrit dans un processus de recherche longitudinale en situation écologique (entretiens menés par des intimes des personnes âgées).
Nous présenterons en première partie de cet article les caractéristiques langagières, cognitives et sociales du vieillissement dans son continuum jusqu’aux troubles cognitifs léger et pathologiques. En seconde partie nous développerons l’intérêt d’une approche multimodale sur corpus notamment pour renseigner l’accompagnement non-médicamenteux et enrichir les connaissances orthophoniques. Enfin nous présenterons le corpus depuis sa conception expérimentale à ses résultats préliminaires qui concernent deux locutrices de l’étude âgées de plus 75 ans et qui présentent un trouble cognitif léger.
Les conclusions générales indiquent qu’avec l’avancée en âge, les marqueurs pragmatiques verbaux revêtent préférentiellement une fonction interactive permettant ainsi aux personnes avec TCL de maintenir les relations intersubjectives avec l’interlocuteur. Par ailleurs, au niveau non-verbal, les manifestations gestuelles sont de plus en plus mobilisées dans le temps avec une préférence pour les marqueurs pragmatiques non-verbaux à fonction référentielle et à fonction interactive. L’une permettant de compenser les manques du mot, difficultés de planification, accrocs discursifs ; l’autre optimisant et maintenant l’interaction avec l’interlocuteur.
Les cliniciens ont le devoir de développer leur pratique professionnelle par l’approche clinique basée sur des données probantes dont l’objectif majeur est de concilier la pratique clinique et les meilleures preuves issues de la recherche (Dollaghan 2007). Pour le cas de l’orthophonie, les cliniciens s'estiment très limités quant à cette approche (Lof 2011 ; McCurtin 2011) en particulier pour les patients avec TCL (Mungas
et al. 2010 ; Hopper 2013 ; Morello 2017) et plus spécifiquement lorsqu’il s’agit d’évaluer ou soutenir les fonctions langagières (Cummings 2014).
L’approche en TCL nécessite des corpus longitudinaux pour comprendre i) les évolutions naturellement en œuvre chez les sujets, ii) renseigner l’implication de la réserve cognitive chez chaque individu et iii) tirer avantage de ces paramètres comme bases de données attestées pour la recherche et la rééducation précoce. Nous désirons montrer quels sont les avantages des méthodes d’investigation scientifiques linguistiques et interactionnelles à travers le vieillissement fragilisé, pour les professionnels de la santé et les aidants au quotidien.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en janvier 2019.

Plan

Introduction
1. Language and psychosocial aging characteristics
1.1. Language and Aging
1.2. Social perception of cognitive impairment in aging and supportive approach
2. Pragmatic competence and multimodal communication in language aging
2.1. Why must multimodal communication be considered by speech therapists?
2.2. Verbal pragmatic markers
2.3. Gestural pragmatic markers
2.4. Modelling and developing a taxonomy of pragmatic functions in a multimodal perspective to help clinical practitioners in their approach
3. The corpus
3.1. Methods and participants
3.2. Annotation of pragmatic markers
3.3. Results on two case studies
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

The monitoring of elderly patients with cognitive and physiological multifactorial disorders at home or in healthcare institutions, increasingly encourages caregivers to consider the language resources of these patients, while aiming at maintaining communication and promoting their autonomy in a benevolent and medication-free environment. Current assessment tools focus mainly on losses, particularly in the language system, with limited reference to language use and to the resources preserved by the elderly. Those gaps hamper the effectiveness of speech-language interventions which rely on levels of evidence still limited in scientific resources (Dollaghan 2007). Our study offers an overview of a multimodal analysis focusing on Mild Cognitive Impaired People by mining longitudinal corpus built on recorded intergenerational exchanges in ecological situation, with an emphasize on the identification of pragmatic markers. By definition, pragmatic markers (PM) are rooted in th...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Guillaume Duboisdindien, Cyril Grandin, Dominique Boutet et Anne Lacheret-Dujour, « A Multimodal corpus to check on pragmatic competence for Mild Cognitive Impaired aging people », Corpus [En ligne], 19 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2019, consulté le 12 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/corpus/4295

Haut de page

Auteurs

Guillaume Duboisdindien

Université Paris Nanterre & MoDyCo UMR 7114

Cyril Grandin

Université de Lille & STL UMR 8163

Dominique Boutet

Université de Rouen & SFL UMR 7023

Anne Lacheret-Dujour

Université Paris Nanterre & MoDyCo UMR 7114

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Revues électroniques de l’université de Nice
  • OpenEdition Journals