Navigation – Plan du site

AccueilNuméros19La recherche théâtraleCoulisses a lu...Théâtre latino-américain contempo...Moment d'anthologie

La recherche théâtrale
Coulisses a lu...
Théâtre latino-américain contemporain

Moment d'anthologie

Carole Michel
p. 66-67

Texte intégral

1Enfin une anthologie du théâtre latino-américain ! serait-on tenté de s'exclamer. Universitaires, étudiants, gens de théâtre ou tout simplement amoureux de la littérature déploraient l'absence d'un tel ouvrage. Il est vrai que la dramaturgie latino-américaine a bien du mal à faire entendre sa voix en France. Osvaldo Obregón, professeur à l'Université de Franche-Comté et auteur d'une thèse d'État sur la diffusion du théâtre latino-américain dans notre pays, ne nous dira pas le contraire puisqu'il a senti la nécessité d'une telle publication. Grâce à son acharnement et à l'appui des éditions Actes Sud et de l'UNESCO, cette anthologie a pu voir le jour. Onze pièces choisies parmi les plus représentatives du théâtre contemporain d'Amérique latine, onze auteurs différents (et pas les moindres), onze pays... Une belle diversité culturelle : Rodrigues, Asturias, Swayne, Wolff, Triana, Gambaro, Reyes, Sánchez, Cabrujas, Prieto, Carballido. Certains sont même mondialement connus (sauf peut-être en France, pourtant réputée pour sa culture...) tels Asturias, Wolff, Triana ou Carballido pour ne citer qu'eux. La sélection nous présente les plus grands auteurs, leurs plus grandes pièces. Cette dramaturgie ne peut laisser indifférent. Ce sont des œuvres puissantes qui font appel à la sensibilité du lecteur. Après, il appartient à chacun d'en faire sa propre analyse selon son expérience, son vécu, ses émotions.

2Nous déplorons, par contre, qu'il n'y ait qu'une seule femme. Sans Griselda Gambaro, le choix de l'anthologiste eut pu paraître machiste, voire misogyne. D'autres auteurs féminins auraient justement trouvé leur place dans l'ouvrage, mais il est vrai que la sélection était fort difficile ; la dramaturgie latino-américaine contemporaine abonde d'auteurs plus intéressants les uns que les autres.

3Autre regret : l'introduction. Rédigée par Osvaldo Obregón, qui, rappelons-le, est un des plus grands spécialistes actuels du théâtre latino-américain, est malheureusement trop succincte. Nous aurions voulu y voir une présentation complète des auteurs (leur parcours, leurs idées) et un commentaire plus détaillé de chaque œuvre. D'après nos sources, ce n'est pas à O. Obregón qu'il faut le reprocher, mais plutôt à la maison d'édition qui n'a souhaité publier que le tiers des informations qu'il aurait voulu porter à la connaissance du public français, ce qui est fort regrettable. Une introduction augmentée aurait permis à l'amateur de théâtre de mieux ressentir toute la richesse d'une telle dramaturgie. Il aurait fallu lui fournir davantage de points de repères historiques et/ou idéologiques. Le lecteur qui ne détient pas un certain nombre de connaissances sur l'Amérique latine ne saisira pas, selon nous, toute la portée du texte ; il ne pourra qu'en effleurer la surface.

4Les deux points que nous venons d'évoquer ne sont en aucun cas des critiques, mais seulement des constatations. L'anthologie est excellente, les œuvres passionnantes. Cette initiative heureuse et attendue permettra aux lecteurs français de se familiariser avec la dramaturgie latino-américaine, d'apprécier sa diversité culturelle, de rechercher d'autres œuvres, ce qui constitue une porte ouverte au théâtre d'Amérique latine.

5Nous espérons qu'un second volume, aussi réussi que celui-ci, verra le jour. En attendant, Théâtre latino-américain contemporain doit prendre place dans toutes les bibliothèques.

Portrait de Ruth Rivera, Diego Rivera, 1949

Portrait de Ruth Rivera, Diego Rivera, 1949

Fondation Pierre Gianadda

Haut de page

Table des illustrations

Titre Portrait de Ruth Rivera, Diego Rivera, 1949
Crédits Fondation Pierre Gianadda
URL http://journals.openedition.org/coulisses/docannexe/image/5753/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 2,4M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Carole Michel, « Moment d'anthologie »Coulisses, 19 | 1999, 66-67.

Référence électronique

Carole Michel, « Moment d'anthologie »Coulisses [En ligne], 19 | Hiver 1999, mis en ligne le 18 octobre 2019, consulté le 26 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/coulisses/5753 ; DOI : https://doi.org/10.4000/coulisses.5753

Haut de page

Auteur

Carole Michel

Étudiante

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Coulisses

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Franche-Comté
  • Logo Université de Franche-Comté
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search