Navigation – Plan du site

AccueilNuméros

Numéros

  • 56 | 2019
    Le concept de communauté
    Couverture Cahiers de philosophie 56 | 2019

    Ce numéro des Cahiers de philosophie de l’université de Caen prend comme point de départ le concept de communauté élaboré par la sociologie allemande à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. L’opposition de la « communauté » et de la « société » posée par Ferdinand Tönnies et prolongée par Max Weber est devenue incontournable pour la philosophie politique. À partir d’elle, l’enquête sur les racines médiévales de la catégorie de communauté (la communitas et la communio c(...)

  • 55 | 2018
    Heidegger et la phénoménologie de l’art
    Couverture Cahiers de philosophie 55 | 2018

    Comment la pensée de Heidegger entre-t-elle en dialogue avec l’art, et qu’est-ce que l’expérience phénoménologique des œuvres d’art a ouvert comme horizons nouveaux à cette pensée philosophique ? Telles sont les directions principales de ce numéro consacré à « Heidegger et la phénoménologie de l’art ».
    Après deux brefs textes inédits en français, où on voit Heidegger s’entretenir sur l’art moderne et l’art d’Extrême-Orient, les diverses contributions ici rassemblées s’or(...)

  • 54 | 2017
    Lectures de Gabriel Tarde
    Couverture Cahiers de philosophie 54 | 2017

    Donner à entendre la voix singulière de Gabriel Tarde, l’audace métaphysique de celui qui fut philosophe « sans avoir cherché à l’être, sans y avoir pensé » (Henri Bergson), suivre les contours souvent déroutants d’une recherche atypique, comprendre la filiation philosophique dans laquelle on peut l’inscrire, mesurer l’actualité de l’intempestif, sa puissance de suggestivité et sa puissance à servir de modèle non moins que sa suggestibilité ou facilité à subir des exemples(...)

  • 53 | 2016
    Totalitas. Aux origines d’un concept
    Couverture Cahiers de philosophie 53 | 2016

    Totalitas est un terme tardif de la langue latine, datant probablement du XIIe siècle, qui ne traduit ni l’idée de « toutes les choses » (« ta panta » des Grecs – traduit par « omnia »), ni son « ensemble » (« to panuniversitas rerum »), ni le « tout structuré » (« to holontotum »). Quand il fait son apparition dans la langue philosophique, il traduit spécifiquement le concept néoplatonicien de « holotes », qui chez Proclus ne signifie pas seulement l’essence d’un to(...)

  • 52 | 2015
    Le « je » empirique des philosophes
    Couverture Cahiers de philosophie 52 | 2015

    Comment l’appel à l’expérience personnelle de l’écrivain-philosophe peut-il servir d’argument et faire partie du projet même d’une philosophie qui ne se satisfait pas d’un partage trop simple du singulier et de l’universel ? En s’adressant à lui-même, Marc Aurèle réalise ce que Pierre Hadot a décrit comme un « exercice spirituel » ; en décrivant son rapport à Dieu, en disant inlassablement « ego », saint Augustin « confesse » à la fois sa foi, ses péchés et l’attente du sa(...)

  • 51 | 2014
    Esthétiques de Diderot
    La nature du beau
    Couverture Cahiers de philosophie 51 | 2014

    Diderot n’est pas seulement l’auteur de traités philosophiques. Il fut aussi romancier, dramaturge et théoricien du théâtre. L’esthétique est le lieu de rencontre des multiples interrogations du philosophe, de l’écrivain et du critique d’art. Aussi n’est-il pas possible de séparer entièrement chez Diderot une pensée esthétique et une philosophie de la nature. Si les Salons, les Essais sur la peinture ou le Paradoxe sur le comédien ne sont évidemment pas des traités métaphy(...)

  • 50 | 2013
    Figures du cogito
    Couverture Cahiers de philosophie 50 | 2013

    Figures du cogito. Sous ce titre, on présente dans ce numéro des Cahiers de philosophie de l’Université de Caen sept études, historiques ou analytiques. Jaakko Hintikka met en perspective dans un texte inédit la stratégie cartésienne qui implique le passage d’un système d’identification individuelle à un système d’identification publique. De très grands spécialistes de Descartes ont également offert des contributions originales. Roger Ariew revient sur les antécédents de l(...)

  • 49 | 2012
    Levinas : au-delà du visible
    Études sur les inédits de Levinas : des Carnets de captivité à Totalité et Infini
    Couverture Cahiers de philosophie 49 | 2012

    Volume spécial des Cahiers de philosophie de l’Université de Caen consacré à Emmanuel Levinas et contenant notamment le dossier de sa soutenance de thèse.

  • 48 | 2011
    Philosophie russe
    Métaphysique, culture et religion
    Couverture Cahiers de philosophie 48 | 2011

    Ce numéro, coordonné par Jérôme Laurent et Michel Niqueux, aborde, à travers les œuvres de quelques grands penseurs russes, les questions de « Métaphysique, culture et religion ». Y est abordée aussi la question de la réception de philosophes non russes par la tradition russe. Enfin, le numéro présente la traduction inédite en français de trois textes : celui de A. Lossev, « Érôs chez Platon » [1916], est traduit par O. Kobenko et les deux textes de V. Soloviev, « Littérat(...)

  • 47 | 2010
    Le phénomène Europe
    Couverture Cahiers de philosophie 47 | 2010

    L’Europe n’est pas une simple identité culturelle facilement repérable et la tâche propre du philosophe est de montrer qu’elle est d’abord une question décisive et prioritaire, car c’est la possibilité même de sa définition qui ne va pas de soi. Étudier l’Europe en tant que « phénomène », être attentif au « phénomène Europe », comme le proposent les travaux réunis ici par les équipes de recherche de Nantes (CAPA) et de Caen (Identité et subjectivité), permet d’une part de (...)

  • 46 | 2009
    Les diviseurs de l’être
    Couverture Cahiers de philosophie 46 | 2009

    L’histoire de la métaphysique a été portée par un double mouvement : celui de la recherche d’un sens premier du mot « être », mais aussi celui de la mise en ordre des acceptions subordonnées ou « modifiées » du mot « être ». Or s’il existe une vaste littérature historique et critique sur l’objet premier de la métaphysique, les historiens et les analystes ne se sont en revanche que peu intéressés au statut et au contenu des « diviseurs de l’être », autrement dit des grandes(...)

  • 45 | 2008
    Réalisme et théories physiques
    Couverture Cahiers de philosophie 45 | 2008

    Le réalisme est-il mort ? Il y a plus de vingt ans, le philosophe des sciences Arthur Fine partait du constat abrupt de ce qui lui apparaissait comme une déroute du réalisme scientifique et engageait à dépasser les affrontements doctrinaux opposant réalistes et antiréalistes. Il prônait à l’égard de la science une voie médiane débarrassée des présupposés généraux et des interprétations globales : une « attitude ontologique naturelle », plus ouverte et plus souple, consista(...)

  • Logo Presses universitaires de Caen
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search