Navigation – Plan du site
Dossier

Martin Heidegger : reflets croisés

Entretien
Martin Heidegger
Traduction de Sylvaine Gourdain
p. 17-20

Notes de la rédaction

Cet entretien s’est tenu dans la maison de Heidegger le lendemain de l’entretien précédent. Parce qu’il a été traduit en allemand à partir d’une transcription japonaise de l’enregistrement, il figure comme § 290 dans les ajouts du tome 16 de l’édition intégrale, qui regroupent des textes qui ne sont pas authentiquement de la main de Heidegger. Nous remercions Arnulf Heidegger et les éditions Klostermann pour nous avoir donné l’autorisation de publier ces pages. © M. Heidegger, « Wechselseitige Spiegelung », in Gesamtausgabe, Francfort-sur-le-Main, V. Klostermann, t. 16, Reden und andere Zeugnisse eines Lebensweges, 2000, p. 776-780.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2019.

Aperçu du texte

Hisamatsu — Je tiens à vous remercier très sincèrement d’avoir pris la direction du séminaire hier soir, malgré toutes vos obligations. Soyez remercié également pour votre hospitalité.

Heidegger — Des personnes de plusieurs disciplines différentes étaient présentes. Ce n’était donc pas si facile.

Hisamatsu — J’ai été très heureux que cela mène à toutes sortes d’échanges.

Heidegger — Il faudrait consacrer plusieurs jours à un tel séminaire.

Hisamatsu — C’est vrai. Ce thème recouvre vraiment des questions difficiles. De quels domaines venaient les personnes présentes hier ?

Heidegger — M. Bröse est le président de la Société des beaux-arts. En réalité, il est juriste. Il a assisté à l’un de mes cours il y a 33 ans.

Hisamatsu — Est-ce qu’il peint aussi lui-même ?

Heidegger — Non, il ne peint pas. Il travaille à la Société des beaux-arts, il s’intéresse à la théorie de la peinture et...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Martin Heidegger, « Martin Heidegger : reflets croisés », Cahiers de philosophie de l’université de Caen, 55 | 2018, 17-20.

Référence électronique

Martin Heidegger, « Martin Heidegger : reflets croisés », Cahiers de philosophie de l’université de Caen [En ligne], 55 | 2018, mis en ligne le 01 novembre 2019, consulté le 16 juillet 2019. URL : http://journals.openedition.org/cpuc/290 ; DOI : 10.4000/cpuc.290

Haut de page

Auteur

Martin Heidegger

Articles du même auteur

Haut de page

Traducteur

Sylvaine Gourdain

Centre Prospéro, Université Saint-Louis, Bruxelles

Sylvaine Gourdain, normalienne et agrégée, est docteur en philosophie et en études germaniques. Elle est actuellement chercheuse post-doctorale « Marie Curie Cofund » au Centre Prospéro – Langage, image et connaissance de l’université Saint-Louis – Bruxelles. Elle a publié L’ethos de l’im-possible. Dans le sillage de Heidegger et Schelling (Paris, Hermann, 2017) et Sortir du transcendantal. Heidegger et sa lecture de Schelling (Bruxelles, Ousia, 2018).

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les Cahiers de philosophie de l’université de Caen sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Caen
  • OpenEdition Journals