Navigation – Plan du site
Varia

Clausewitz versus Foucault : regards croisés sur la guerre

Audrey Hérisson
p. 143-162

Résumés

Clausewitz se place au tournant de ce que Foucault appellera la biopolitique : la partie analytique de sa théorie nous fait encore osciller entre la « raison d’État » foucaldienne, qu’assoient les réflexions sur les guerres réelles et leur limitation par la politique, et la nouvelle rationalité de la biopolitique, qui met au centre de ses préoccupations ce qui est vivant et réagit. Clausewitz a annoncé l’illimitation des guerres futures, celles où le pouvoir politique ne maîtrise pas les forces morales libérées. Cet article a pour double objectif d’éclairer la façon dont Foucault utilise les références à l’œuvre de Clausewitz dans sa pensée des rapports entre le pouvoir, la guerre et la politique, puis de relire quelques pages de De la guerre à l’aune de la philosophie foucaldienne pour en dégager des éléments intéressants – résultats de cette perspective croisée – pour la pensée de la guerre. La lecture de De la guerre nous permet de confronter deux analytiques : celle du pouvoir chez Foucault et celle de la guerre chez Clausewitz.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2019.

Plan

Les références à la pensée clausewitzienne dans l’analytique foucaldienne du pouvoir
Les discours historico-politiques et la formule de Clausewitz
La raison d’État et le rapport guerre-politique
Retour sur l’œuvre de Clausewitz : conceptualisation et analytique de la guerre
Guerre absolue et guerre réelle
Science de la guerre et art de la guerre
Génie guerrier et peuple en armes

Aperçu du texte

Qu’est-ce que la guerre ? Karl von Clausewitz a donné une des réponses certainement les plus connues à cette question. Il écrit dès les premières pages de De la guerre : « [l]a guerre est une simple continuation de la politique par d’autres moyens ». Il définit la guerre, en une courte formule, à partir de la politique, en reliant l’une à l’autre dans un rapport de « continuation ». Pourtant, Clausewitz avait dégagé un peu avant ce passage de De la guerre une autre acception de la guerre, un concept « pur » de la guerre comme duel.

La guerre n’est rien d’autre qu’un duel à une plus vaste échelle. Si nous voulions saisir en une seule conception les innombrables duels particuliers dont elle se compose, nous ferions bien de penser à deux lutteurs. Chacun essaie, au moyen de sa force physique, de soumettre l’autre à sa volonté ; son dessein immédiat est d’abattre l’adversaire, ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Audrey Hérisson, « Clausewitz versus Foucault : regards croisés sur la guerre », Cahiers de philosophie de l’université de Caen, 55 | 2018, 143-162.

Référence électronique

Audrey Hérisson, « Clausewitz versus Foucault : regards croisés sur la guerre », Cahiers de philosophie de l’université de Caen [En ligne], 55 | 2018, mis en ligne le 01 novembre 2019, consulté le 15 juillet 2019. URL : http://journals.openedition.org/cpuc/300 ; DOI : 10.4000/cpuc.300

Haut de page

Auteur

Audrey Hérisson

Audrey Hérisson est actuellement en troisième année de thèse en philosophie à l’université Vincennes-Saint-Denis – Paris 8. Capitaine de frégate, elle travaille à l’état-major des armées au sein du Commandement de la cyberdéfense. Ingénieure issue de l’École navale, elle est également ingénieure en aéronautique diplômée de Supaéro. Titulaire d’une licence en anthropologie délivrée par l’université de Toulouse – Jean-Jaurès, elle a fait ses études de licence et master en philosophie à l’université de Paris Ouest Nanterre La Défense. Rédactrice en chef adjointe de la Revue Défense Nationale, elle a également publié des articles dans les revues Inflexions et Stratégiques. Elle a introduit un des chapitres de la nouvelle édition de l’ouvrage de Jean Guitton, La pensée et la guerre (Paris, Desclée de Brouwer, 2017).

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les Cahiers de philosophie de l’université de Caen sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Caen
  • OpenEdition Journals