Navigation – Plan du site

AccueilActes de colloques, journées d’ét...13

13 | 2017
Versailles et l’Indépendance américaine

Actes du colloque, 5 juillet 2016, École nationale supérieure d’architecture de Versailles
Versailles and American Independence. Symposium proceedings, 5 July 2016, École Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles
Sous la direction de Valérie Bajou
Carton du colloque Versailles et l’Indépendance américaine
Informations sur cette image
Crédits : © RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Droits réservés

L’exposition Versailles et l’Indépendance américaine, présentée au château de Versailles en 2016, a mis en lumière l’importance des relations franco-américaines à la fin de l’Ancien régime. Sous le règne de Louis XVI, le château de Versailles, centre du pouvoir et du gouvernement de la France, a été un lieu majeur de l'établissement de l'indépendance américaine et de sa reconnaissance par les puissances européennes. C'est là que la première diplomatie américaine s'est exercée.

Le récit et l’interprétation des événements s’appuient sur les témoignages contemporains pour mettre en lumière les points de vue américain, anglais et français traités par des historiens des trois pays afin de comprendre les évolutions des mentalités et de confronter les représentations politiques, littéraires et artistiques de Révolution américaine.

Faisant suite à ce parti pris, le colloque qui s’est tenu le 5 juillet 2016 a traité des relations internationales durant la guerre d’Indépendance. Car l’adhésion de la France et de l’Espagne n’étaient pas certaine : des monarchies ont soutenu des rebelles à leur roi et accepté cette nouvelle république ; puis des officiers français ont accepté de combattre sous l’autorité de leur ennemi d’hier. L’esprit des Lumières a permis des rapprochements de part et d’autre de l’Atlantique. Mais la curiosité et l’enthousiasme ont à un moment ou à un autre dû se confronter à la réalité et à l’immensité d’un territoire encore peu connu des Européens, au pragmatisme des habitants des anciennes colonies, à l’efficacité des ingénieurs, à la hiérarchie militaire. En abordant simultanément les points de vue européens et américains, les interventions vont privilégier les dialogues des cultures et des représentations à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle.

Consulter le programme complet du colloque sur le site du Centre de recherche du château de Versailles.

Notes de la rédaction

Huit communications au colloque sur neuf sont publiées.

Correcteurs : Jean-Claude Baillieul, Bronwyn Mahoney
Traducteur : Bronwyn Mahoney

Publication électronique : 13 octobre 2017

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search