Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2013Conservation de l’art numérique :...

2013

Conservation de l’art numérique : théorie et pratique. Le projet digital art conservation

Raymond Balau
Conservation de l’art numérique : théorie et pratique. Le projet digital art conservation
Conservation de l’art numérique : théorie et pratique. Le projet digital art conservation

Karlsruhe : ZKM Centre for Art and Media, 2013, 629p. ill. en noir et en coul. 24 x 18cm

Bibliogr. Index

ISBN : 9783990435373

Sous la dir. de Bernhard Serexhe

Haut de page

Texte intégral

1Au travers des contributions de quarante-et-un auteurs, cette synthèse de plus de six cent pages, éditée en trois langues, est une tentative ambitieuse, réaliste et nécessaire de poser le problème de la conservation des arts numériques, ou plutôt médiatiques, au sens de digital-born media, en théorie comme en pratique. Il ne s’agit donc pas de sauvegarde numérique d’art en général, mais d’œuvres relevant intrinsèquement de la codification numérique. Depuis 2010, le projet Digital Art Conservation était porté par le ZKM | Karlsruhe, avec cinq partenaires internationaux : l’Ecole supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, l’Espace multimédia gantner de Bourogne, Vidéo Les Beaux Jours de Strasbourg, la Haute école des arts de Berne et la Maison des arts électroniques de Bâle. Au travers de deux symposiums interdisciplinaires (« I. The Digital Oblivion. Substance et éthique dans la conservation de l’art numérique » et « II. Digital Art Conservation. Practical Approaches : artistes, programmateurs, théoriciens ») et d’une exposition itinérante (Digital Art Works. The Challenges of Conservation), le cadrage territorial retenu du Rhin supérieur a permis de sonder ses collections publiques ou privées dotées d’œuvres numériques, au sein desquelles le ZKM fait figure de leader mondial. Dix études de cas et des entretiens d’artistes complètent le corpus. Même au ZKM, des œuvres entrées tôt dans la collection ne peuvent plus aujourd’hui être remises en marche ! C’est dire si la question est urgente, complexe, aussi hantée par des potentiels insoupçonnés que par de nouvelles attentes du public. Des aspects sémantiques (confusion terminologique) aux stratégies de conservation (critères de conservation caduques, temporalités « uchroniques », habitus de l’instant présent, manque de restaurateurs qualifiés, gigantesque work-in-progress), éthiques (reconstitutions à défaut de mieux), juridiques et déontologiques (réforme de la notion d’auteur, confusion original/document), logistiques (indéfectible matérialité des supports, étude du « comportement » des œuvres en remaniement logiciel, migration des supports, émulation, portage, etc.), esthétiques (configurations initiales perdues ou en devenir, améliorations tentantes), historiques (les arts électroniques remontent aux années 1960), l’enjeu est à la fois de comprendre les conditions de conservation ou de non conservation actuelles, en explorant, hors des pressions de l’innovation, des procédures ouvertes quant aux questions d’authenticité face à l’obsolescence des supports techniques, voire de leur fugacité ou de leur péremption accélérée, de reenactment de dispositifs de type performance ou installation — en tenant compte du spectateur devenu « interacteur » —, et d’une nécessaire déconstruction du mythe de l’information disponible partout-tout-le-temps. Avec l’arrière-plan crucial d’une mutation systémique à grande échelle, irréversible, de la mémoire culturelle (en proie aux amnésies techniques) et d’un changement de paradigme quant aux missions de base (collectionner, conserver, analyser, diffuser). Au nombre des spécialistes qui ont pris part au projet, artistes, restaurateurs, programmeurs et théoriciens des médias : Edmond Couchot, Alain Depocas, Johannes Gfeller, Sabine Himmelsbach, Anne Laforet, Aymeric Mansoux, Antoni Muntadas, Jussi Parikka, Bernhard Serexhe, Peter Weibel ou Siegfried Zielinski.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Raymond Balau, « Conservation de l’art numérique : théorie et pratique. Le projet digital art conservation », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 01 mai 2015, consulté le 18 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/13408

Haut de page

Auteur

Raymond Balau

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search