Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2013Tacita Dean : JG

2013

Tacita Dean : JG

Marjorie Micucci
Tacita Dean : JG
Tacita Dean : JG

Glenside : Arcadia University Art Gallery, 2013, 2 livrets non paginé, ill. en coul. 30 x 22cm, eng

ISBN : 9780976215448

Textes de J. G. Ballard, T. Dean, Jeremy Millar, Richard Torchia

Haut de page

Texte intégral

1En ce début d’année 2014 (du 15 janvier au 1er mars), la galerie Marian Goodman, à Paris, a présenté le nouveau film de l’artiste britannique, Tacita Dean : JG. Titre énigmatique tout autant que le récit visuel qu’il enclenche, hypnotique, exploration des temps et de temporalités, de quelque vingt-six minutes, et tourné, dans les paysages arides et blancs de sel de l’Utah et dans le sud de la Californie, sur support pellicule analogique 35 mm. « JG » sont les initiales associées à la signature du prénom de l’écrivain J. G. Ballard (1930-2009), auteur de Crash (1973) et de nombre de nouvelles et de courts récits de science-fiction, dont The Voices of Time (1960), l’un des fils narratifs de ce dernier travail de Tacita Dean. Nouvelle dont elle retrouva un exemplaire dans la bibliothèque de Robert Smithson. Le film serait, d’abord, l’histoire de la rencontre entre Tacita Dean et J. G. Ballard, au travers d’une quête et d’une fascination communes pour l’œuvre iconique de Robert Smithson, Spiral Jetty (1970) et pour le film qu’il tourna alors. Tacita Dean et J. G. Ballard ont correspondu, et cette correspondance parcourt tout le film de l’artiste qui, dès 1997, avait tenté vainement de retrouver Spiral Jetty sur les rives duGrand Lac Salé, dans l’Utah. Dans l’une de ses lettres, datée de décembre 2007, J. G. Ballard enjoignait Tacita Dean à « traiter Spiral Jetty comme un mystère que son film devrait résoudre » («Treat it [Spiral Jetty] as a mystery that your film will solve »).Cette injonction qui inspire ce film anamorphique, lui donne sa forme complexe mais aussi sa composition fragmentée et stratifiée, est reprise en en-tête du texte de Tacita Dean, « JG » (2013), qui déroule le récit entremêlé des protagonistes réels et imaginaires (le héros de The Voices of Time) et les circonstances temporelles de cette histoire « artistique ».

2D’autres textes de Tacita Dean –celui publié dans The Guardian, en avril 2009, quelques jours après le décès de l’écrivain, les fac-similés des lettres de J. G. Ballard sont reproduits dans le livret catalogue (JG a film project by Tacita Dean) qui accompagne la présentation du film. S’y trouvent également des extraits photographiques de ce dernier et des contributions de Richard Torchia (« Et in Utah Ego »), directeur de Arcadia University Art Gallery (Pennsylvanie), qui a soutenu financièrement le projet de Tacita Dean, de l’artiste Jeremy Millar et de Claire Walsh (« Ballard and the still image »), la compagne de l’écrivain.

3Le catalogue comprend par ailleurs un livre d’artiste constitué de photographies prises par Tacita Dean avec la caméra 35 mm de J. G. Ballard et d’un texte original du romancier Will Self, « Key Stroke ». Film et livre forment une boucle temporelle infinie. Ils inscrivent les temps qui s’éteignent de la pellicule celluloïd et du ruban noir, et ce que Will Self, dans son texte, convoque, de façon concrète et emblématique, « the ringing death of a keystroke », nécessaire à la naissance de ses personnages et de ses romans. A l’instar, le montage analogique et le passage de la pellicule dans la caméra (16 ou 35 mm), puis dans le projecteur sont nécessaires aux images et aux récits filmiques de Tacita Dean.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marjorie Micucci, « Tacita Dean : JG », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 01 mai 2015, consulté le 26 février 2021. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/13420

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search