Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2013Au nom de l’art : enquête sur le ...

2013

Au nom de l’art : enquête sur le statut ambigu des appellations artistiques de 1945 à nos jours

Elise Grangeorge
Au nom de l’art : enquête sur le statut ambigu des appellations artistiques de 1945 à nos jours
Au nom de l’art : enquête sur le statut ambigu des appellations artistiques de 1945 à nos jours

Paris : Publications de la Sorbonne, 2013, 273p. ill. en noir et en coul. 24 x 16cm

Index

ISBN : 9782859447397. _ 35,00 €

Sous la dir. de Katia Schneller, Vanessa Théodoropoulou

Haut de page

Texte intégral

1Cette publication fait suite à deux journées d’étude à la Sorbonne les 30 et 31 mai 2011 et ayant choisi comme objet de réflexion la question des appellations utilisées dans le champ de l’histoire de l’art contemporain. L’ensemble des contributions interroge l’ampleur historique de ces catégorisations tout en tentant d’en esquisser les enjeux idéologiques liés aux contextes historiques de leur apparition respective et à la réception des mouvements et termes mis en jeu. La complémentarité des textes au sommaire réside dans leur vrai souci critique, qui d’un point de vue méthodologique invite les chercheurs en art contemporain à penser les pratiques artistiques rigoureusement, au-delà de leurs seules appellations, mais aussi à questionner l’historiographie.

2L’ouvrage s’articule en deux grands chapitres : « Quand les mouvements deviennent étiquettes », et « Nominalisme collectif ». Si la première partie met l’accent sur l’influence des acteurs des mondes de l’art dans l’acception des termes, la seconde partie s’attache, elle, à analyser les noms choisis par les artistes eux-mêmes et les stratégies communes qu’ils supposent. Le fil conducteur reste le rapport au projet avant-gardiste du début du XXe siècle. Deux articles s’inscrivent par ailleurs dans le champ des études postcoloniales et analysent l’influence des catégorisations employées en Occident à propos de l’art extra-occidental, à travers les exemples de l’Inde : « Appellations artistiques occidentales et vocabulaire pour une histoire de l’art extra-occidental moderne et contemporain. Le cas spécifique de l’Inde » par Nicolas Nercam (p. 111-122) et de l’Amérique Latine : « Resignifier l’espace de l’art en Amérique Latine. L’expérience du CADA » par Cécile Braschi (p. 171-186).

3Signalons également trois entretiens recueillis par Katia Schneller et Vanessa Théodoropoulou, à qui l’on doit la direction de ce colloque : le premier avec Nicolas Bourriaud sur la question de l’esthétique relationnelle ; le second avec Vincent Bouliès sur le parcours de l’artiste et son appartenance à la Figuration narrative ; enfin le troisième avec Borut Volgenik, artiste Slovène, au sujet de sa participation au collectif IRWIN.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Elise Grangeorge, « Au nom de l’art : enquête sur le statut ambigu des appellations artistiques de 1945 à nos jours », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 01 mai 2015, consulté le 01 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/13728

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search