Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2014Gestalt-thérapie : pour une esthé...

2014

Gestalt-thérapie : pour une esthétique de l’existence

Adrien Abline
Gestalt-thérapie : pour une esthétique de l’existence
Gestalt-thérapie : pour une esthétique de l’existence

Paris : Armand Colin, 2014, 182p. 22 x 15cm, (Regards PSY)

Bibliogr.

ISBN : 9782200276041. _ 22,00 €

Texte d’Elisabetta Caldera, Francis Vanoye

Haut de page

Texte intégral

1Cette publication est le fruit de la collaboration de deux thérapeutes Elisabetta Caldera et Francis Vanoye joignant leurs pratiques, leurs expériences et leurs réflexions sur le sujet de la Gestalt-thérapie. Cette pratique décrite comme « thérapie de l’ici et maintenant » par Marie Petit ou encore comme « thérapie du mouvement » par Francis Vanoye se fonde sur les théories du champ organisme-environnement et du self. Suivant la doctrine du « connais-toi toi-même », cette approche repense l’individu comme un être toujours en rapport avec un environnement. L’ouvrage ne s’applique pas à revenir sur les bases théoriques et méthodologiques de la Gestalt-thérapie mais à analyser certaines analogies entretenues avec d’autres domaines. Les auteurs établissent ainsi des liens avec la philosophie existentialiste et la méthode phénoménologique pour étendre et stimuler leur approche ouverte et holiste (C. S. Smuts).

2Moins attaché aux pratiques artistiques elles-mêmes, le livre développe avant tout ce qu’elles procurent dans le fait de créer et d’expérimenter. Autrement dit, la Gestalt-thérapie cherche à connecter les patients à « leur puissance créatrice ». Celle-ci s’appuie sur la création pour revaloriser ce qui affecte l’image de soi dans un contexte et dans un environnement spécifique. Pour reprendre Elisabetta Caldera, « l’art du thérapeute ne relève pas vraiment de l’ordre de la création de quelque chose mais de la révélation. » Au-delà des arts plastiques, le théâtre est un repère (Cf. le chapitre 3, « Le Théâtre : un repère pour la Gestalt-thérapie », p. 65-98). Dans les ateliers du thérapeute Paul Rebillot, l’individu se réajuste à l’environnement par l’expérience et l’investissement de la scène théâtrale.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Adrien Abline, « Gestalt-thérapie : pour une esthétique de l’existence », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 15 novembre 2015, consulté le 13 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/15249

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search