Navigation – Plan du site
2014

On the State of Art Criticism in Europe

Richard Leeman
On the State of Art Criticism in Europe
On the State of Art Criticism in Europe

New York : The Brooklyn Rail ; Paris : AICA, 2014, 83p. ill. en noir et en coul. 37 x 28cm, eng

Sous la dir. de Marek Bartelik. Textes de Libia Castro, Ilya Kabakov, Kim Levin, Henry Meyric Hughes, Olafur Olafsson, Nina Power, Leena-Maija Rossi, Anda Rottenberg, Yanis Varoufakis

Haut de page

Texte intégral

1Ce numéro spécial du mensuel new-yorkais The Brooklyn Rail, entièrement conçu par l’Association internationale des critiques d’art, est consacré à « l’état de la critique d’art en Europe » –étendue pour l’occasion à la Russie et à la Turquie. Diffusé principalement aux Etats-Unis, il est aussi disponible en ligne à l’adresse http://brooklynrail.org/​special/​ART_CRIT_EUROPE/​.

2Le numéro articule une courte section dédiée à l’histoire de l’AICA, comprenant des textes de Henry Meyric Hughes (déjà publié dans le volume AICA in the Age of Globalization, Aica Press, 2010), une étude des archives de James Johnson Sweeney par Marek Bartelik, des archives et documents, mais aussi des souvenirs un peu convenus d’anciens ou actuel présidents de l’AICA (Marek Bartelik, Kim Levin). Une section, qui constitue la part la plus importante de la revue, est consacrée à des entretiens et des rapports venant de tous les pays d’Europe. Cette articulation permet, selon l’éditorial du Président de l’AICA, Marek Bartelik, citant Walter Benjamin, « non de maintenir le neuf » mais de « renouveler l’ancien ». Compte tenu du sujet (la critique d’art en Europe), de l’objectif énoncé dans l’éditorial –« présenter l’AICA […] à un plus large public aux Etats-Unis et ailleurs »– et du contexte général d’une supposée globalization, on peut trouver étrange le jugement de critiques américains ou acculturés comme Leena-Maija Rossi (Finlandaise qui vit et travaille à New York) qui finit par conclure que « New York est encore le centre de la critique d’art », et même « the middle of everything ».

3Mais l’essentiel n’est pas là. Il réside dans la cinquantaine de rapports et entretiens, selon un principe original et très pertinent, de mettre en regard l’analyse et l’histoire par un critique d’une situation spécifique –disons nationale– et un entretien de ce même critique par un artiste, qui fait surgir des questionnements et une théorisation notamment politiques de la critique actuelle (engagée, soumise, légitime, récupérée, féministe, post-coloniale, etc.). L’ensemble donne en effet un bon aperçu de la vivacité de la critique d’art contemporaine en Europe.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Richard Leeman, « On the State of Art Criticism in Europe », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 15 novembre 2015, consulté le 19 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/15481

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals