Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2014Strukture nevidljivog = Structure...

2014

Strukture nevidljivog = Structures de l’invisible

Pauline Lisowski
Strukture nevidljivog = Structures de l’invisible
Strukture nevidljivog = Structures de l’invisible

Zagreb : Galerija Klovićevi dvori ; Aix-en-Provence : Fondation Vasarely, 2014, 111p. ill. en noir et en coul. 30 x 21cm, fre/scr/eng

Biogr.

ISBN : 9789532710786

Préf. de Martina Kramer, Pierre Vasarely. Textes de Danko Bosanac, Pierre Gallais, Etienne Ghys, Davor Horvatić, Jean-Marc Lévy-Leblond, Isabelle Sordage, Marina Viculin, Mirjana Vodopija

Haut de page

Texte intégral

1Organisée par la galerie Klovićevi dvori et la Fondation Vasarely, l’exposition Structures de l’invisible : art-science réunit les productions d’artistes contemporains interrogeant les sciences mathématiques et physiques. Conçue comme un lieu de réflexion, celle-ci met en lumière les questionnements d’artistes sur la perception. L’ouvrage, quant à lui, constitue tout autant le catalogue d’une exposition qu’une proposition théorique et plastique. Martina Kramer, commissaire de l’exposition, y défend avec constance l’esthétique représentée dès les années 1960 par les artistes du mouvement Nouvelles Tendances et la production d’œuvres permettant de percevoir le monde autrement. A leur suite, d’autres recherches plastiques actuelles conditionnent la présence et la participation du spectateur. Celles-ci sont marquées par un refus du primat du visuel au profit du développement d’ambiances qui mettent en condition le spectateur. Le catalogue dévoile les expérimentations techniques respectives des neuf artistes impliqués dans le projet : Marine Antony, Elias Crespin, Ivana Franke, Pierre Gallais, Tommi Grönlund & Petteri Nisunen, Martina Kramer, Isabelle Sordage et Mirjana Vodopija. Recueillant les témoignages directs, le catalogue donne accès aux contenus des rencontres et des conversations entre artistes et scientifiques (Jean-Marc Lévy Leblond, Pierre Coullet, Etienne Ghys, Danko Bosanac et Davor Horvatić). L’ensemble révèle les liens féconds tissés entre ces deux champs de recherche. Dépassant le cadre de l’expérience esthétique, les artistes interrogent notamment les scientifiques sur les mécanismes du mouvement, de la lumière ou du son. Ainsi, critique et historique, Structures de l’invisible stimule le renouvellement des formes plastiques dans leur interaction avec la pensée scientifique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Pauline Lisowski, « Strukture nevidljivog = Structures de l’invisible », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 15 novembre 2015, consulté le 08 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/15499

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search