Navigation – Plan du site
2014

Rose Valland, Le Front de l’art : défense des collections françaises 1939-1945

Julie Sissia
Le Front de l’art : défense des collections françaises 1939-1945
Rose Valland, Le Front de l’art : défense des collections françaises 1939-1945

Paris : Réunion des Musées Nationaux – Grand Palais, 2014, 403p. ill. 23 x 14cm

Bibliogr. Chronol. Index

ISBN : 9782711861385. _ 22,00 €

Ed. revue et augmentée établie par Thierry Bajou, Catherine Granger, Isabelle Le Masne de Chermont, Anne Liskenne, Emmanuelle Polack, Alain Prévet, Didier Schulmann

Haut de page

Texte intégral

1Cette édition revue et augmentée du Front de l’art s’inscrit dans l’actualité récente de la question des spoliations d’œuvres d’art, non seulement dans la recherche –qui connaît un regain d’intérêt pour l’histoire de l’immédiat après-guerre– mais aussi auprès d’un public plus vaste, après la sortie du film Monument Men ou encore de l’affaire Gurlitt. Cette publication importante doit son intérêt autant à la mise en valeur d’un témoignage fondamental sur l’Histoire de l’art en France entre 1939 et 1945, qu’à l’important appareil critique et historique qui l’accompagne, établi par des spécialistes du sujet. Le texte d’Isabelle le Masne de Chermont et Didier Schulmann (« Rose Valland, Le Front de l’art et les publications de l’après-guerre », p. 9-22) met en relief le caractère, unique dans le contexte français, d’un tel témoignage dénué de tout penchant nationaliste. On pourra déplorer, dans le paragraphe sur « l’évolution de la relation franco-allemande dans les années 1960 », l’absence de toute référence aux travaux nombreux du Centre allemand d’histoire de l’art. Dans l’essai d’Emmanuelle Polack, Anne Liskenne et Alain Prévet (« Heurs et malheurs du Front de l’art de 1961 à nos jours », p. 23-30) sur la genèse et la réception de l’ouvrage, il est frappant de noter l’indifférence à l’égard de ce livre entre sa première parution en 1961 jusqu’aux années 1990, date de sa première réédition, par la Réunion des Musées Nationaux. Les annexes originales sont augmentées d’un corpus de photographies inédites, de cartes des lieux de dépôts et d’administrations, ainsi que d’une bibliographie de référence, d’une chronologie et des principaux sites Internet recensant les œuvres spoliées.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Julie Sissia, «  Rose Valland, Le Front de l’art : défense des collections françaises 1939-1945 », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 15 novembre 2015, consulté le 07 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/15523

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals