Navigation – Plan du site
2014

Le Corbusier : aventures photographiques

Nathalie Simonnot
Le Corbusier : aventures photographiques
Le Corbusier : aventures photographiques

Paris : Ed. de La Villette, 2014, 299p. ill. en noir et en coul. 24 x 16cm, (Rencontres de la Fondation Le Corbusier)

ISBN : 9782915456899. _ 25,00 €

Sous la dir. de Marc Bédarida

Haut de page

Texte intégral

1Quinze auteurs analysent les photographies et les films sur Le Corbusier ou réalisés par lui-même. On peut considérer cet ouvrage comme la version augmentée du catalogue d’exposition Construire l’image (La Chaux de Fond, 2012) consacré au même sujet ; les auteurs sont d’ailleurs en partie les mêmes. Les articles reposent pour la majorité sur des investigations rigoureuses menées à partir de sources d’archives, inédites pour certaines. Mises en perspective, reclassées, réinterrogées à l’aune de nouvelles problématiques et des avancées des recherches sur l’architecte, ces archives livrent quantité d’informations sur des pans de la recherche jusqu’ici inexploités. On s’amusera, entre autres, du récit des relations tumultueuses entre l’architecte et le MoMA dans les projets d’exposition de son œuvre (Jean-Louis Cohen, « ‘Le Corbusier: Buildings in Europe and India’ : la photographie prise en gage », p. 140-153), on appréciera aussi l’étonnante et patiente reconstitution chronologique de ses clichés qui permettent de nouvelles interprétations (Tim Benton, « Le Corbusier, photographe secret », p. 46-69), et on comprendra le rôle de la photographie dans la mise en place d’une méthodologie de composition de ses ensembles muraux (Roberto Gargiani, « Photographie et processus créatifs, 1940-1965 », p. 116-139). Plusieurs contributions mettent en évidence les relations de Le Corbusier ou des photographes avec les articles de l’avant-garde dans des échanges fructueux qui expliquent bien les orientations prises et les tournants dans les carrières respectives (Gregor Harbusch, « Sigfried Giedion photographe de Le Corbusier : découvrir, expliquer, documenter, publier », p. 194-211 ; Barbara Mazza, « Le Voir en jeu. Les photographes de Le Corbusier, 1920-1940 », p. 176-193). Enfin, on saluera les autres contributeurs pour les points de vue particulièrement précis qui sont livrés. Si Le Corbusier considérait la photographie comme un « outil de paresse », sa relation avec la prise de vue témoigne pourtant bien des stimulations qu’elle lui a offertes et des possibilités éditoriales dans la promotion de son œuvre. Car au-delà d’être un formidable outil de propagande et de valorisation, voire de sublimation de ses réalisations, les photographies ont permis à l’architecte de porter un autre regard sur sa production et d’en orienter le cours. Deux ans seulement après le catalogue d’exposition, ce nouvel ouvrage est donc réellement utile pour donner un approfondissement substantiel au sujet.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Nathalie Simonnot, « Le Corbusier : aventures photographiques », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 01 juin 2016, consulté le 06 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/17618

Haut de page

Auteur

Nathalie Simonnot

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals