Navigation – Plan du site
2015

Vandy Rattana : monologue

Yoann Van Parys
Vandy Rattana : monologue
Vandy Rattana : monologue

Bordeaux : capcMusée d’art contemporain ; Paris : Ed. du Jeu de Paume, 2015, 60p. 21 x 15cm, fre/eng/khm

ISBN : 9782877212229. _ 14,00 €

Haut de page

Texte intégral

1Le livre est de petit format. Il s’apparente au script d’un film, voire à la transcription d’un texte ancien, dès lors qu’il est multilingue, écrit en français, anglais et khmer, une langue si étrangère à nos yeux que seule nous est donnée la possibilité d’observer la beauté des caractères. Des mentions de durée sont annotées dans les marges du livre en regard de la pagination. Des colonnes de texte se dressent en bordure de certaines pages, tandis que d’autres sont laissées vides, ou presque. Les alinéas successifs du texte renvoient à l’univers du dialogue de théâtre, de film. On pourrait même imaginer qu’il s’agit aussi en creux d’un rapport de police, d’un enregistrement légal, ou illégal d’une conversation tenue dans un poste de police, quelque part dans le sud-est asiatique. Mais à sa lecture, on ne sait quels sont les interlocuteurs, ni même s’il y en a. Peut-être est-ce une voix seule qui parle. Qui parle à un être aimé, disparu. Qui le cherche. Qui est sur ses traces. Il manque l’image pour donner vie à tout cela. C’est un paysage que le lecteur explore à l’aveuglette. La couverture laisse entrevoir une unique photographie de jungle luxuriante, placée à distance du regard par le truchement de la couleur : l’image est monochrome, grise, incertaine comme sont incernables les souvenirs que l’on évoque ici. Le papier, à l’intérieur, est un papier d’un gris argenté, de qualité recyclée. Mille paillettes, poussières le constituent, ce qui souligne encore qu’il est question ici d’une déambulation dans le temps, dans l’histoire, dans ses décombres.

2L’auteur de ce livre est Vandy Rattana, un artiste cambodgien né en 1980, que le capcMusée d’art contemporain de Bordeaux ainsi que le Jeu de Paume à Paris ont exposé. C’est Erin Gleeson qui est responsable de la présentation du travail de Vandy Rattana au Jeu de Paume et au capc. Elle est une commissaire indépendante travaillant à Phnom Penh, en charge de « Satellite 8 », une programmation annexe de l’institution parisienne. Elle a rassemblé quatre artistes originaires du Cambodge, du Vietnam et de Thaïlande sous l’intitulé « Rallier le flot ». Sa ligne de conduite tient dans une volonté de montrer des artistes dont l’œuvre, sous couvert de l’énonciation d’un récit intime, de souvenirs personnels, révèle d’autres facettes de l’histoire, et partant, la remet en cause. Elle invite ainsi Khvay Samnang (Cambodge), Nguyen Trinh Thi (Vietnam), Arin Rungjang (Thaïlande) et Vandy Rattana (Cambodge).

3Notre connaissance de l’art de ces contrées lointaines reste lacunaire et c’est une opportunité intéressante d’en découvrir un peu plus au travers de ces expositions. Une première chose frappante, en tout cas, consiste à observer en quoi les préoccupations de Vandy Rattana résonnent avec celles d’artistes originaires des mêmes régions, déjà plus visibles sur la scène internationale comme Apichatpong Weerasethakul et Danh Vō.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Yoann Van Parys, « Vandy Rattana : monologue », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 01 juin 2016, consulté le 26 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/17636

Haut de page

Auteur

Yoann Van Parys

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

EN

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals