Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2015In octavo : des formats de l’art

2015

In octavo : des formats de l’art

Patricia Brignone
In octavo : des formats de l’art
In octavo : des formats de l’art

Dijon : Les Presses du réel ; Annecy : Ecole supérieure d’art de l’Agglomération d’Annecy, 2015, 378p. ill. 21 x 14cm, (Fabula)

ISBN : 9782840666578. _ 24,00 €

Sous la dir. de David Zerbib

Haut de page

Texte intégral

1Ce livre résulte d’une recherche en art initiée par le LAAC -Laboratoire Acte Archive Concept (issu de l’ESAAA, Ecole supérieure d’Art de l’Agglomération d’Annecy)- avec pour objet l’expérimentation articulée à une démarche pilote comme méthode, incitant ses protagonistes à tester différents formats de travail. Ce prolifique projet collectif coordonné par David Zerbib, philosophe et Thierry Mouillé pour le versant artistique déplie maintes approches et modalités de penser et de faire, à l’image du titre In octavo, renvoyant à à l’histoire de l’imprimerie et au célèbre format de huit feuillets -soit seize pages- obtenu au moyen d’un triple pliage.

2Pour David Zerbib, « le format est à l’époque contemporaine ce que la forme fut à la modernité », précisant : « Par format nous entendons une notion qui associe deux champs sémantiques, celui de la dimension matérielle et celui de l’opérativité technique et informationnelle ». Autant d’approches où sont explorées l’idée de « forme formante » (terminologie empruntée à Luigi Pareyson et de sa théorie de la formativité), la réflexion « entre forme et norme » (David Zerbib), la question de l’échelle et de la maquette (Elie During) ou encore la notion de genre exposé (via une traversée des discours, entre expérimentations féministes radicales et ordre curatorial) (Géraldine Gourbe). A ajouter à ce large prisme une plongée dans le Web (Christophe Bruno et son Google Adwords Happening) ou encore l’étude de l’incidence du vinyle 78 tours ou maxi 45 tours sur le blues et le rock (Bastien Gallet). Au total ce n’est pas moins d’une vingtaine de contributions de théoriciens (dont « L’Empire des normes » de Patricia Falguières, « Le Piratage du sensible » de Barbara Formis, « Notes pour une théorie de l’exposition » de Christophe Kihm, « Qu’appelle-t-on penser (avec un ordinateur) ? » de Olivier Schefer, ou « Suivre les conflits de basse intensité en .jpg., doc, .mov, .zip. » de Franck Leibovici), associés à des artistes (Laurent Faulon, Thierry Mouillé, Richard Monnier pour n’en citer que certains) ou poètes (Jérôme Game) attelés à une vision kaléidoscopique de cette notion complexe, dont la connotation technique initiale se voit désormais élargie à l’un des symptômes des temps modernes (Boyan Manchev).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Patricia Brignone, « In octavo : des formats de l’art », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 04 novembre 2016, consulté le 02 octobre 2022. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/19226

Haut de page

Auteur

Patricia Brignone

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search