Navigation – Plan du site
2015

Voir l’architecture : contribution du design à la construction des savoirs = Seeing Architecture: Design Contribution to Knowledge Building

Thomas Renard
Voir l’architecture : contribution du design à la construction des savoirs = Seeing Architecture: Design Contribution to Knowledge Building
Voir l’architecture : contribution du design à la construction des savoirs = Seeing Architecture: Design Contribution to Knowledge Building

Paris : B42 ; Grenoble : Ecole supérieure d’art et de design Grenoble-Valence, 2015, 264p. ill. en noir et en coul. 21 x 14cm, fre/eng

ISBN : 9782917855546. _ 18,00 €

Sous la dir. d’Annick Lantenois, Gilles Rouffineau

Haut de page

Texte intégral

1Issue d’une journée d’étude organisée en 2012 à l’ESAD de Grenoble-Valence, cette publication regroupe un ensemble d’interventions questionnant le rôle du design graphique dans la construction des savoirs en relation avec l’architecture. En jouant sur la polysémie du mot architecture (celle du bâti, celle immatérielle de l’information et des données), Annick Lantenois et Gilles Rouffineau ont voulu croiser différents domaines dans lesquels le design graphique et plus largement l’acte de voir participent d’une activité cognitive. Certains essais proposent une analyse épistémologique du rôle de l’information visuelle, que ce soit dans la construction des savoirs artistiques à la Renaissance (Pascal Dubourg Glatigny) ou dans les sciences contemporaines (Anne-Lyse Renon). Une série d’interventions parle plus à proprement d’architecture : Kester Rattenbury revient sur la question de la représentation architecturale dans les différents projets qu’elle a menés depuis les années 1980 ; Valéry Didelon évoque ses études du célèbre Learning from Las Vegas (essai heureusement complété par un entretien avec les directeurs de publication) ; enfin Albena Yaneva, dans une présentation très détaillée et technique, retrace un projet visant à cartographier la controverse ayant entouré la construction du stade olympique de Londres.

2Bien que le point de départ soit celui du graphisme et de l’image, nombre d’interventions convergent sur le constat du primat de la dimension sémantique dans la représentation que l’on peut se faire de l’architecture. En s’intéressant au rapport entre le texte et l’image dans le processus de représentation mentale de l’architecture, force est de constater à la lecture de cet ouvrage que la médiation de l’écrit reste centrale. Même si les technologies numériques révolutionnent notre rapport à l’écrit (Jeroen Barendse, pour le studio hollandais LUST), les différents essais tendent à remettre en cause une prétendue domination du visuel.

3Le propos est riche en perspective et l’interdisciplinarité réelle, favorisée par la variété des professions des intervenants, tant historiens, théoriciens que praticiens. Les croisements disciplinaires sont même tels qu’il faudra, dans cette première étape de la recherche, un effort de synthèse considérable aux lecteurs (certes aidés en cela par l’introduction) pour tisser des liens entre des textes qui sembleront a priori s’adresser à un lectorat différent.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Thomas Renard, « Voir l’architecture : contribution du design à la construction des savoirs = Seeing Architecture: Design Contribution to Knowledge Building », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 04 novembre 2016, consulté le 19 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/19326

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals