Navigation – Plan du site
2015

Yves Michaud, Alberto Cont

Rodolphe Cosimi
Alberto Cont
Yves Michaud, Alberto Cont

Paris : Somogy, 2015, 215p. ill. en noir et en coul. 29 x 26cm, fre/eng/ita

Bibliogr. Chronol.

ISBN : 9782757210215. _ 32,00 €

Haut de page

Texte intégral

1Avec cette élégante monographie consacrée à l’œuvre d’Alberto Cont, le philosophe et critique d’art Yves Michaud invite le lecteur à découvrir au fil des pages une vue d’ensemble de trente années de production de peintures, de travaux sur papier, de sculptures et d’objets de l’artiste italien. Mettant l’accent sur une démarche picturale dont l’organisation est plus intuitive que discursive, l’ouvrage reflète à travers une iconographie de grande qualité une évolution artistique qui semble tenir à un travail réalisé au jour le jour dans l’atelier, mais au sein duquel s’inscrit une cohérence forte. Il témoigne également des anticipations, des développements et des étapes qui ont lieu dans cette œuvre singulière où la poétique se joue à travers des couleurs affirmées et des motifs qui flottent sur des fonds légers, baignés de lumière. Des grilles, carrés, ronds, traits aux fanions, puzzle, cannage, tressage, l’artiste explore des compositions étonnantes, presque minimalistes où les formes simples se côtoient dans la recherche constante d’un équilibre réalisé avec très peu de moyens et évitant toute trace de gestes. Ce travail évolue ensuite vers des atmosphères colorées, des ensembles qui suggèrent des ambiances, des sensations, comme scintillantes en une constellation rayonnante et presque insaisissable, auxquelles l’œil ne semble pouvoir se fixer. Dans ce dépaysement que suscite ce corpus de toiles, de dessins et d’objets à valeur tant artistique que décorative, le lecteur se plaira à puiser les relations qui nourrissent les acquis, les doutes, les questionnements, les continuités ou les influences d’un artiste qui semble avoir tenu ses promesses depuis ses débuts aux côtés d’Olivier Debré. Malgré le texte introductif qui gratifie le lecteur d’un déroulé chronologique du travail engagé depuis les années 1980 par Alberto Cont et de la mise en lumière du cheminement de l’œuvre, on peut seulement regretter l’absence d’un plus ample développement par chapitre, consacré au travail d’exploration que mène l’artiste à travers chacun des médiums utilisés. Toutefois, l’ouvrage, même s’il est certainement incomplet, évidemment perfectible, apporte sa pierre à une meilleure connaissance d’Alberto Cont. Dans cet univers à part et face aux enjeux d’une telle peinture, le regard critique pourra quant à lui s’exercer librement.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rodolphe Cosimi, «  Yves Michaud, Alberto Cont », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 20 mai 2017, consulté le 20 novembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/21251

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals