Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2015Vision Anew: The Lens and Screen ...

2015

Vision Anew: The Lens and Screen Arts

Géraldine Sfez
Vision Anew: The Lens and Screen Arts
Vision Anew: The Lens and Screen Arts

Oakland : University of California Press, 2015, 292p. ill. 26 x 18cm, eng

ISBN : 9780520284708

Sous la dir. d’Adam Bell, Charles H. Traub

Haut de page

Texte intégral

1Après un premier recueil de textes portant sur la photographie -The Education of a Photographer (2006)-, Adam Bell et Charles H. Traub publient un nouvel ensemble d’entretiens et d’essais historiques et critiques s’interrogeant plus spécifiquement sur le renouvellement de la vision à l’ère de la digitalisation. Vision anew: The lens and screen arts rend ainsi compte de ces multiples mutations qui ont, ces dernières décennies, modifié non seulement la pratique des artistes, mais aussi la signification et les usages des images.

2La trentaine d’articles recueillis par Bell et Traub décrivent, à partir d’études de cas précis, ces transformations radicales subies par les arts visuels, d’un point de vue tant quantitatif que qualitatif. Face à la prolifération des caméras et des écrans, et par là-même des images, il est, de fait, urgent de s’interroger sur le nouveau statut de celles-ci et sur la façon dont nous pouvons nous orienter parmi elles. Selon quels critères juger de leur qualité ? Comment appréhender, par exemple, ces images captées par des caméras de surveillance attachées à des drones (Trevor Paglen et Aaron Schuman,« Machine-Seeing  (2012) », p. 195-202) ou anonymes et automatisées comme celles de Google Street View (Lisa Kereszi, « Google Street View: The World is Our Studio (2011) », p. 212-217) ? En quoi la production mais aussi les nouveaux modes de diffusion de ces images (Facebook, Snapchat, Tumblr, etc.)imposent-ils, par ailleurs, de repenser les pratiques photographiques et cinématographiques ?

3En inscrivant ces questions dans une perspective historique large –d’un extrait de Vision in motion de Laszlo Moholy-Nagy (1947) à un article de Lev Manovich, « There is Only Software » (2011)- et en alternant essais théoriques et entretiens avec des artistes –Ai Weiwei, Hollis Frampton, Pipilotti Rist, Doug Aitken, Christian Marclay, entre autres-, l’ouvrage permet de dresser un état des lieux stimulant de l’histoire des images fixes et en mouvement.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Géraldine Sfez, « Vision Anew: The Lens and Screen Arts », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 20 mai 2017, consulté le 30 novembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/21282

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search