Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2015L’Objet de l’exposition : l’archi...

2015

L’Objet de l’exposition : l’architecture exposée

Lilian Froger
L’Objet de l’exposition : l’architecture exposée
L’Objet de l’exposition : l’architecture exposée

Bourges : ENSA de Bourges, 2015, 166p. ill. 23 x 17cm

Biogr.

ISBN : 9782910164621. _ 18,00 €

Sous la dir. de Stéphane Doré, Frédéric Herbin

Haut de page

Texte intégral

1Depuis plusieurs années déjà, les liens entre architecture et exposition font l’objet d’un intérêt de plus en plus soutenu, attesté par un nombre conséquent de publications et de programmes de recherche développés sur le sujet. L’Objet de l’exposition : l’architecture exposée s’inscrit dans ce mouvement général, en synthétisant les activités d’un séminaire commun entre l’ENSA Bourges et l’université de Tours. L’ouvrage contient d’ailleurs en fin de volume divers documents d’archives produits dans le cadre de ce séminaire : cartons d’invitation, documents de salle et vues d’exposition à la Box et au Transpalette à Bourges, au Frac Centre, programmes de journée d’études à l’université de Tours, etc. La majeure partie du livre rassemble les retranscriptions des communications données lors de ces rencontres. Les premiers textes concernent le statut de l’architecture une fois mise en exposition, ainsi que les moyens mis en place pour présenter à des visiteurs des bâtiments réalisés ou seulement imaginés. Prenant appui sur les expositions Images et imaginaires d’architecture (1984) et Nouveaux plaisirs d’architectures (1985) organisées au Centre Pompidou, Pierre Chabard s’intéresse par exemple au dessin d’architecture (« Ce que l’exposition fait à l’architecture : le cas du CCI dans les années 1980 », p. 22-29), tandis que Marie-Ange Brayer étudie le rôle de la maquette (« L’exposition d’architecture comme artefact critique », p. 67-71). Dans les différents textes, sont détaillées les possibilités qui s’offrent au commissaire d’exposition quand il doit montrer l’architecture : passer par la représentation (dessin, maquette, photographie, film), reconstituer le bâti à échelle réelle pour créer une expérience immersive ou exposer des fragments. En soulignant que l’architecture est aussi un espace dans lequel le corps évolue et où l’on vit, Emmanuelle Chiappone-Piriou commente certaines expositions moins conventionnelles, où la galerie devient un terrain d’études pour des interventions plus globales à l’échelle de l’environnement (« L’architecture in vivo. L’exposition comme espace d’expérimentation », p. 58-66). Les nombreuses contributions à l’ouvrage dessinent une vision kaléidoscopique des approches possibles pour exposer l’architecture, s’ouvrant aussi à des objets moins balisés, à l’image du texte passionnant de Caroline Bougourd sur la maison préfabriquée (« La maison préfabriquée : un objet idéal à exposer ? », p. 102-110).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Lilian Froger, « L’Objet de l’exposition : l’architecture exposée », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 20 mai 2017, consulté le 20 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/21322 ; DOI : https://doi.org/10.4000/critiquedart.21322

Haut de page

Auteur

Lilian Froger

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search