Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2015Berger&Berger, Laurent P. Berger ...

2015

Berger&Berger, Laurent P. Berger et Cyrille Berger : la nuit est plus sombre avant l’aube

Pauline Lisowski
Berger&Berger, Laurent P. Berger et Cyrille Berger : la nuit est plus sombre avant l’aube
Berger&Berger, Laurent P. Berger et Cyrille Berger : la nuit est plus sombre avant l’aube

Paris : Manuella : Centre national des arts plastiques ; Vassivière : Centre international d’art et du paysage, 2015, 223p. ill. en noir et en coul. 30 x 21cm, fre/eng

Biogr.

ISBN : 9782917217689. _ 35,00 €

Textes de Robert Cantarella, Clément Minighetti, Marie-Noëlle Farcy, Laure Jaumouillé, Philippe Rahm, Guy Tortosa

Haut de page

Texte intégral

1La monographie des Berger&Berger intitulée La Nuit est plus sombre avant l’aube procure un réel plaisir visuel grâce à un portfolio de leurs projets et de grandes photographies pleines pages. Elle offre par ailleurs l’intérêt de réunir l’ensemble de l’œuvre du duo, créé par Cyrille Berger, architecte, et son frère Laurent P. Berger, artiste plasticien. Ceux-ci mènent une pratique qui s’étend de l’œuvre d’art à l’architecture, au design et à la scénographie. L’intérêt de cet ouvrage tient aux différentes analyses critiques nécessaires pour comprendre leur pratique transdisciplinaire. Dans son texte (« Architecture blanche de l’architecture postcritique », p. 145-150), l’architecte Philippe Rahm revient sur l’architecture postmoderne. Si celle-ci était teintée de références, selon lui, l’architecture d’aujourd’hui devrait révéler l’espace pour ses qualités physiques. L’historienne et critique d’art Laure Jaumouillé prend, quant à elle, appui sur les œuvres et expositions des Berger&Berger pour démontrer en quoi ils s’inscrivent dans la filiation de problématiques liées à l’espace et aux lieux d’exposition (« Composer le monde », p. 157 à 164). Selon l’auteure, le duo confronte la notion de sculpture à celle d’architecture. Plus loin, Guy Tortosa, fondateur du Centre International d’Art et du Paysage de Vassivière-en-Limousin, propose une réflexion sur la relation de l’architecture au paysage. Il explique ce qu’il nomme l’ « architecture du dehors » : un espace intérieur qui s’ouvre sur le paysage. Le témoignage de Robert Cantarella (« Entrée en matière », p. 185-190) rend compte du travail de scénographe des Berger&Berger. Récemment, à l’occasion de l’exposition Solides fragiles au Mudam Luxembourg, ils ont créé From the sun to the cloud (2014), œuvre qui s’inscrit dans l’architecture. Marie-Noëlle Farcy et Clément Minighetti (« Architecture d’ambiance, architecture d’influence », p. 195-198) soulignent ce que cette pièce provoque sur la perception du lieu. Ainsi, ces différents points de vue introduisent-ils à une œuvre hybride qui entremêle aussi bien l’art à l’architecture que l’art au théâtre. En fin d’ouvrage, les notes d’intention des Berger&Berger, sous chaque projet, aident à appréhender de façon encore plus précise leur pratique (« Notices », p. 201-216).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Pauline Lisowski, « Berger&Berger, Laurent P. Berger et Cyrille Berger : la nuit est plus sombre avant l’aube », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 20 mai 2017, consulté le 05 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/21335

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search