Navigation – Plan du site
2015

Mathieu Mercier: Everything But The Kitchen Sink

Adrien Abline
Mathieu Mercier: Everything But The Kitchen Sink
Mathieu Mercier: Everything But The Kitchen Sink

Cologne : Snoeck, 2015, 184p. ill. en coul. 27 x 22cm, fre/eng/ger

Biogr. Expo.

ISBN : 9783864421204

Textes d’Andreas Baur, Konrad Bitterli, Marie Chênel

Haut de page

Texte intégral

1Le catalogue Mathieu Mercier : Everything But The Kitchen Sink est une retranscription de trois expositions personnelles de l’artiste à la fondation d’entreprise Ricard (Paris), à la Lokremise (Saint-Gall) et à la villa Merkel (Esslingen am Neckar). En plus des photographies de ces expositions, trois textes d’Andreas Baur, Konrad Bitterli et Marie Chênel interprètent le récent travail de l’artiste. Les textes sous trois strates posent des mots sur son travail. Un prologue, suivi d’une description de l’ensemble de son travail, précède l’interprétation de l’œuvre Sans titre (work in progress) de 2013 exposée à Lokremise et à la villa Merkel.

2Comme il est devenu usuel d’introduire la pratique de Mathieu Mercier, la description de son travail est marquée par l’empreinte de Marcel Duchamp. Cependant, on perçoit dans l’énonciation de son œuvre une peur des auteurs à réduire l’artiste à un ready-made désormais policé. Contextualisant son travail dans l’histoire de l’art, certains choix éditoriaux (simples et efficaces) œuvrent sans risque à redessiner le trajet de son travail. Ces choix se traduisent par la proscription de l’étiquette d’artiste-bricoleur et des mécanismes de transfiguration du banal qui lui sont couramment attribués. Une dernière stratégie aura été de reconduire son intérêt pour le design à un autre : la collection. Il est dommage cependant que les lectures très consciencieuses des œuvres de Mathieu Mercier ne parviennent pas à rendre compte du caractère humoristique de ses productions.

3Sans remettre en cause l’activité de Mathieu Mercier, les contributions à ce catalogue insistent sur la complexité de ses œuvres sans jamais réussir à poser les questions qui entourent sa production. Tout comme dans le catalogue Mathieu Mercier  : sans titres 1993-2007 (Paris-Musées, 2007) où cela faisait déjà défaut, l’édition d’un entretien de l’artiste aurait peut-être permis d’y répondre.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Adrien Abline, « Mathieu Mercier: Everything But The Kitchen Sink », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 20 mai 2017, consulté le 24 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/21412

Haut de page

Auteur

Adrien Abline

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals