Navigation – Plan du site
2015

Liam Gillick: From Nineteen Ninety A to Nineteen Ninety D

Adrien Abline
Liam Gillick: From Nineteen Ninety A to Nineteen Ninety D
Liam Gillick: From Nineteen Ninety A to Nineteen Ninety D

Zurich : JRP/Ringier, 2015, 238p. ill. en coul. 25 x 19cm, eng

Biogr.

ISBN : 9783037644058

Textes d’Yves Aupetitallot, Tom Eccles, L. Gillick, Paul O’Neill, Jörn Schafaff

Haut de page

Texte intégral

1Ce catalogue est publié à la suite de deux expositions produites sous deux commissariats distincts au CCS Bard (Hessel Museum, Annandale-on-Hudson) en 2012 et à l’Ecole du Magasin (Grenoble) en 2014. Les deux expositions qui ont été élaborées respectivement par une équipe pédagogique et leurs étudiants se rejoignent dans la réactivation de projets emblématiques de Liam Gillick datant de des années 1990. La retranscription éditoriale a quant à elle rassemblé les photographies et les déclarations d’intention des œuvres, la parole de l’artiste et de multiples essais sur sa pratique et sa mise en exposition. Jouant de correspondances entre ses deux productions collectives, le catalogue laisse entrevoir les mutations des projets de Liam Gillick dans le contexte contemporain et pose dès lors les questions de la survivance et de la réinterprétation de son œuvre. « Are these artworks still relevant today? […] Or does the artwork have a sell-by date? » (p. 66).

2Conscient du processus historiographique agissant sur son propre travail, Liam Gillick y répond par la réactivation de ses scénarios par de nouveaux (et futurs) acteurs de l’art. C’est ce que Claire Astier souligne dans ses propos : « The work, through its variations, constitutes a constant flux, a becoming » (p. 167). Le catalogue permet alors aux lecteurs de débuter une enquête sur les nouvelles stratégies de mise en exposition des projets de l’artiste. En comparant les photographies espacées de plusieurs années qui rythment l’ouvrage (de la première monstration dans les années 1990 à l’exposition en 2012 à Annandale-On-Hudson, puis en 2014 à l’école du Magasin), on distingue plusieurs mécanismes de transformations du travail de l’artiste. Un de ces mécanismes aura consisté à modifier le nom de ses productions en fonction de leurs temporalités. De manière exemplaire, le titre de l’ouvrage « falsifie » également la durée de l’œuvre : le dernier chiffre de l’année est remplacé par une lettre de l’alphabet et provoque un flou sur la datation et par conséquent sur l’existence de l’œuvre.

3Autre manière de perturber une lecture de l’histoire, ce catalogue conçut sous la direction de l’artiste s’abstient de toute table des matières. Sans classement final, l’ouvrage suggère, dans la même optique que la pratique de l’artiste, une résistance au recueil et à la hiérarchisation.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Adrien Abline, « Liam Gillick: From Nineteen Ninety A to Nineteen Ninety D », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 20 mai 2017, consulté le 21 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/21462

Haut de page

Auteur

Adrien Abline

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals