Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2015Essais de bricologie : ethnologie...

2015

Essais de bricologie : ethnologie de l’art et du design contemporain

Emeline Belliot
Essais de bricologie : ethnologie de l’art et du design contemporain
Essais de bricologie : ethnologie de l’art et du design contemporain

Paris : Ed. de l’EHESS, 2015, 261p. ill. en noir et en coul. 24 x 21cm, (Techniques et culture ; 64)

ISBN : 2713225055. _ 228,50 €

Sous la dir. de Thomas Golsenne, Patricia Ribault

Haut de page

Texte intégral

  • 1 Betts, Paul. The Authority of Everyday Objects: A Cultural History of West German Industrial Design(...)

1Inaugurant une nouvelle forme pour la revue (toujours constituée d’écrits scientifiques, mais dans des proportions et des configurations accessibles au lecteur novice), ce numéro de Techniques et culture est consacré au champ qui « examine les usages créatifs de la technique » (Thomas Golsenne, p. 10). En cela, la « bricologie » touche autant l’art contemporain que le design et renvoie à l’idée que « la signification d’une œuvre d’art surgit non dans l’esprit de l’auteur, mais dans sa fabrication » (p. 10). Thomas Golsenne, qui a codirigé la revue avec Patricia Ribault, entend dépasser ici les bases idéologiques classiques de l’art : la technique et ses manifestations innovantes doivent être considérées pour ne pas se couper de l’évaluation de la teneur des productions artistiques ou de design. Au risque, sinon, de renouveler l’expérience de Walter Gropius (architecte, designer et fondateur du Bauhaus) qui, imaginant en 1933 une poignée de porte en métal, s’est vu refuser tout droit d’auteur au titre qu’il ne s’agissait pas d’une œuvre « originale » – comprendre conçue à la main –, « dépourvue de toute créativité intellectuelle originale »1. En design, par ailleurs, le terme de bricolage est courant, et des étapes entières de conception basées sur l’expérimentation (ce bricolage de la matière et des techniques) se trouvent aujourd’hui médiatisées. Ainsi, Patricia Ribault met en avant une intelligence de la ruse, propre à certains designers ou artistes, qui est une qualité puissante puisqu’elle s’étoffe au fur et à mesure du cheminement du créateur (p. 42) : on pense à Tom Dixon ou encore Max Lamb, représentants contemporains de cette mètis. Ponctuellement, les articles de la revue évoquent Claude Lévi-Strauss, et la figure du bricoleur qu’il décrit dans le premier chapitre de La Pensée sauvage (1962). Souvent pour souligner l’apport des méthodes liées à l’anthropologie et à l’ethnographie dans le champ de l’art et du design, ou pour aborder les distinctions circonstanciées – à l’époque – entre l’artiste, l’ingénieur et le bricoleur et ainsi les déterminer à nouveau aujourd’hui (Thomas Golsenne, p. 133). Il est partout question de méthode, de procédure, de technique, de leurs étapes et actions respectives. Chaque article porte plus directement sur le champ de l’art ou du design, mais les enjeux sont communs : analyser d’après l’observation directe les comportements, les prises de décision et les étapes de production des créateurs (notamment Lysianne Léchot Hirt, Nicolas Nova et al., « Design et ethnographie. Comment les designers pratiquent les études de terrain », p. 64-77) ; catégoriser les différentes manières de fabriquer pour classer des productions (Thomas Golsenne, « Bricologie, la souris et le perroquet. Retour sur une exposition », p. 128-151) ; scruter le sens que revêtent les matériaux pour des artistes (Sophie Moiroux, « Elaborer des choses "honnêtes" qui "jouent des tours". Transformations ontologiques dans la pratique artistique de Jimmie Durham », p. 208-225). Très complète, la revue invite à des prolongements féconds, par le biais de sources judicieuses et stimulantes à consulter, ainsi qu’en proposant de nombreux articles complémentaires en ligne.

Haut de page

Notes

1 Betts, Paul. The Authority of Everyday Objects: A Cultural History of West German Industrial Design, Berkeley : University of California Press, 2004, p. 200 [traduction de l’auteure].

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Emeline Belliot, « Essais de bricologie : ethnologie de l’art et du design contemporain », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 20 novembre 2017, consulté le 28 novembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/23118

Haut de page

Droits d’auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search