Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2016Michel Parmentier : décembre 1965...

2016

Michel Parmentier : décembre 1965-20 novembre 1999 : une rétrospective

Christian Besson
Michel Parmentier : décembre 1965-20 novembre 1999 : une rétrospective
Michel Parmentier : décembre 1965-20 novembre 1999 : une rétrospective

Paris : Loevenbruck, 2016, 220p. ill. en noir et en coul. 28 x 28cm

Bibliogr. Expo.

ISBN : 9782916636078. _ 50,00 €

Textes de Philip Armstrong, Robert Bonaccorsi, Agnès Foiret, Guy Massaux, Jean-Marc Poinsot

Haut de page

Texte intégral

1Guy Massaux avait été le commissaire, l’été 2014, d’une rétrospective de l’œuvre de Michel Parmentier, couvrant la période que ce dernier voulait retenir, depuis les trois séries de toiles systématiques à bandes peintes après agrafage (bleues, 1966 ; grises, 1967 ; rouges, 1968), suivies par « l’arrêt définitif de peindre » (1968-1983), la reprise du même procédé de bandes peintes (noires, 1983-1985), puis la longue série des travaux sur papier, sur calque et sur calque polyester, jusqu’à la dernière œuvre du 20 novembre 1999. Le livre qui paraît deux ans et demi après, sous le même titre, est magnifiquement bien conçu et mis en page. Les trente et une toiles exposées en 2014, reproduites, sont accompagnées d’un descriptif matériel précis, ainsi que de nombreux documents, lettres, tracts, cartons d’invitation et photographies complémentaires (dont les inévitables documents relatifs à l’épisode Buren, Mosset, Parmentier, Toroni).

2Guy Massaux connaît bien le travail de Michel Parmentier, qui a bénéficié de son hospitalité dans son grand atelier bruxellois (ancienne usine LMB, à Forest) quand de rares besoins de production se faisaient sentir. Après le décès de l’artiste en 2000, il a publié certaines lettres qu’il avait reçues de ce dernier (Small Noise, n° 8, Bruxelles, 2001). Avec Bénédicte Victor-Pujebet, ayant droit, il a fondé une association pour la mémoire de l’œuvre. Ils sont à l’initiative de la publication des Textes et entretiens (Blackjack, 2014) et préparent un catalogue raisonné dont le présent volume donne un avant-goût.

3L’ouvrage ne parle donc pas des premières œuvres de Michel Parmentier (on a pu en voir certaines en 2007, 2011 ou 2014, à la galerie Fournier.) Il abonde dans la construction d’une histoire qui ne se soutiendrait que par la logique intrinsèque du travail à l’œuvre, un travail dont la radicalité se passerait de toute généalogie personnelle, historique et contextuelle. Les œuvres qui ont précédé les toiles à bande étaient considérées par Parmentier lui-même comme des « bafouillages », son travail « significatif » ne commençant selon lui qu’après. C’est dire qu’avec son excellence graphique, avec sa complétude documentaire, avec son focus exclusif sur une radicalité installée avec constance à partir de fin 1965, ce livre participe de ce que Jean-Marc Poinsot a appelé les « discours autorisés ».

4Un des grands bénéfices de cette somme, cependant, est de redonner toute leur place aux œuvres sur papier. Guy Massaux, en 2001, protestait déjà contre le silence de la critique à leur propos, le silence d’une critique qui par trop a eu tendance de réduire l’œuvre de Michel Parmentier à l’épopée des trois années 1966-1968. Dans un texte final, qui confronte la toile de décembre 1965 au dernier crayonnage de 1999, Jean-Marc Poinsot insiste sur la distance franchie, à partir du répétitif et du banal, en direction de la pauvreté et de l’illisible (« 20 novembre 1999. Le designé et l’illisible », p. 201-203).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christian Besson, « Michel Parmentier : décembre 1965-20 novembre 1999 : une rétrospective », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 09 mai 2018, consulté le 06 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/25443

Haut de page

Auteur

Christian Besson

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

EN

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search