Navigation – Plan du site
2016

Can Onaner, Aldo Rossi, architecte du suspens : en quête du temps propre de l’architecture

Louis Martin
Aldo Rossi, architecte du suspens : en quête du temps propre de l’architecture
Can Onaner, Aldo Rossi, architecte du suspens : en quête du temps propre de l’architecture

Genève : MétisPresses, 2016, 172p. ill. en noir et en coul. 24 x 17cm

Bibliogr.

ISBN : 9782940406661. _ 34,00 €

Haut de page

Texte intégral

1Can Onaner offre une interprétation psychanalytique de la pensée d’Aldo Rossi sur l’architecture. Son essai relit certains projets et dessins à la lumière de concepts unissant le corps et l’architecture trouvés dans l’autobiographie de l’architecte. Parmi ceux-ci : le désir, le fétichisme, le masochisme, et le suspens, que l’auteur élève au rang de concept unificateur. Les thèmes caractéristiques de l’œuvre d’Aldo Rossi (le type, la répétition et la permanence) sont présentés comme les symptômes d’une lutte obsessive et inquiète contre la mort et la disparition. La méthode de Can Onaner consiste à donner une profondeur théorique à chaque terme au moyen de citations empruntées à des auteurs variés. Ainsi sont convoqués notamment Maurice Blanchot (attente), Georges Bataille (érotisme), Gilles Deleuze (répétition et suspens), Walter Benjamin (image dialectique) et Michel Foucault (hétérotopie), mais aussi des auteurs plus anciens comme Edmund Burke (sublime), Sigmund Freud (compulsion), Heinrich Wölfflin (empathie), pour forger un récit visant à cerner l’essence de l’œuvre d’Aldo Rossi. Le ton est affirmatif et le raisonnement associatif s’appuie sur l’évocation plutôt que sur la démonstration basée sur la recherche en archives. Chaque chapitre examine un concept par la combinatoire d’une terminologie interne au discours rossien. L’ensemble se déploie en cercles qui réorganisent sans cesse les concepts dans une quête de cohérence toujours élusive. Le texte adopte ainsi par mimétisme le caractère clos et obsessif de l’œuvre picturale d’Aldo Rossi. Le procédé construit une image idéale dans laquelle la pensée d’Aldo Rossi subit l’enfermement du discours de l’auteur. Travail éminemment littéraire, la thèse de Can Onaner traite sur le même plan, les mots, les dessins et les bâtiments, comme si ces derniers n’étaient que des métaphores immatérielles d’une conception tragique de l’existence. Malgré son ambition d’établir le suspens comme fondement de l’architecture contemporaine, ce livre, tel un mausolée, embaume plutôt que de garder vivante une pensée dont la généalogie reste peu étudiée.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Louis Martin, «  Can Onaner, Aldo Rossi, architecte du suspens : en quête du temps propre de l’architecture », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 09 mai 2018, consulté le 10 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/25623

Haut de page

Auteur

Louis Martin

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

EN

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals