Navigation – Plan du site
2016

Demain l’école d’art : actes des Assises nationales des écoles supérieures d’art, 29-30 octobre 2015

Patricia Brignone
Demain l’école d’art : actes des Assises nationales des écoles supérieures d’art, 29-30 octobre 2015
Demain l’école d’art : actes des Assises nationales des écoles supérieures d’art, 29-30 octobre 2015

Paris : ANdÉA-Association nationale des écoles supérieures d’art, 2016, 412p. ill. 20 x 14cm

ISBN : 978295578740. _ 15,00 €

Préf. d’Emmanuel Tibloux

Haut de page

Texte intégral

1Cet ouvrage présente les actes des assises nationales des écoles supérieures d’art qui se sont déroulées à Lyon les 29 et 30 octobre 2015 à l’initiative de l’ANdÉA (Association nationale des écoles d’art). Si le qualificatif d’« actes », ainsi que le note en introduction son président Emmanuel Tibloux peut sembler étrange pour définir une publication rassemblant les communications d’un colloque, il en précise en l’espèce la nature : « L’enjeu d’une telle manifestation n’est en effet pas simplement délibératif, il est aussi de faire corps et acte dans un contexte qui n’a jamais été aussi menaçant pour les écoles d’art » (p. 6). Cette situation commande de fait aujourd’hui aux différents acteurs de l’enseignement de l’art, au-delà des menaces de disparition de certaines écoles, de s’interroger sur les nouvelles donnes qui leur sont imposées, du fait de la réduction des finances publiques ou de changements structurels à l’échelle européenne. Leurs logiques normatives s’opposent à la vocation de singularité, tant pour les établissements dans leur gestion, que pour ceux qui en sont l’âme : les étudiants et les professeurs. Ce dont témoigne le foisonnement de communications restitué par ce volume, leur richesse excédant les questions soulevées lors de « forums ». La dimension pédagogique n’en est pas le moindre enjeu. Celle-ci apparaît manifestement comme problématique dès lors qu’on situe les écoles d’art dans « le paysage de l’enseignement supérieur ». Sur ce point, l’ouvrage ne gomme pas l’inquiétude quant à leur avenir, tenues qu’elles sont de mimer des modèles universitaires que nombre d’acteurs n’envisagent pas comme « l’horizon » des études d’art hors de l’université. Cette focalisation excessive, soulevée par un des participants en clôture, est exemplaire de la situation aujourd’hui des écoles d’art. Faisons le souhait que le lecteur, en refermant cette somme (féconde par ses nombreuses réflexions), puisse penser que nulle part ailleurs s’y déploie l’énergie de faire, défaire, refaire les formes en les interrogeant. Ce qu’il convient de préserver demain.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Patricia Brignone, « Demain l’école d’art : actes des Assises nationales des écoles supérieures d’art, 29-30 octobre 2015 », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 09 mai 2018, consulté le 13 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/25700

Haut de page

Auteur

Patricia Brignone

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

EN

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals