Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2016L’Image d’archives : une image en...

2016

L’Image d’archives : une image en devenir

Géraldine Sfez
L’Image d’archives : une image en devenir
L’Image d’archives : une image en devenir

Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2016, 339p. ill. 24 x 16cm, (Histoire)

Bibliogr.

ISBN : 9782753551695. _ 24,00 €

Sous la dir. de Julie Maeck, Matthias Steinle

Haut de page

Texte intégral

1L’image d’archives. Une image en devenir, sous la direction de Julie Maeck et Matthias Steinle,rassemble des contributions de différents spécialistes (historiens, historiens de l’art, du cinéma, archivistes, artistes, entre autres) croisant leurs regards sur l’image d’archives. L’ouvrage se clôt sur deux entretiens menés avec des historiens (Marc Ferro et Pierre Sorlin d’une part, Sylvie Lindeperg et Laurent Véray d’autre part) ayant renouvelé leur discipline en travaillant spécifiquement à partir d’archives visuelles. Partant du constat de l’omniprésence des images d’archives dans notre culture visuelle contemporaine et du principe selon lequel « on ne naît pas image d’archives, on le devient », l’ouvrage s’attache à questionner et à définir les contours de cette notion. Si toute image du passé n’est pas image d’archives (certaines images n’ont pas été enregistrées pour être gardées, d’autres ont pu être conservées sans pour autant justifier que l’on parle à leur sujet de document), on peut se demander ce qui fait qu’une image devienne document d’archives et inversement, ce qui fait qu’une image ne soit pas répertoriée comme telle. La question du « devenir » des images d’archives est donc centrale, comme l’annonce le sous-titre du recueil, et c’est leur temporalité complexe qui sert de moteur à la réflexion. François Niney rappelle ainsi que la reprise d’images enregistrées implique toujours un déplacement, une façon de « rejouer », de « remonter » des images qui n’ont pas de « valeur documentaire » en soi. Comme le démontre Patrice Marcilloux, la mutation d’un document en image d’archives est toujours « affaire d’usage, de devenir social, de regard porté. » Gil Bartholeyns, dans « L’ordre des images », souligne, quant à lui, le fait que la notion d’image d’archives est propre au monde contemporain en ce qu’elle est essentiellement liée à l’image photographique et cinématographique. Le dernier chapitre s’intéresse enfin, à travers le travail du collectif Save as Draft, à un autre aspect de l’archive, qui est moins celui de son devenir-document ou monument, que sa capacité à être réinvestie par des pratiques artistiques (« Save as Draft : collecter, référencer et commenter des représentations du changement climatique », p. 265-278).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Géraldine Sfez, « L’Image d’archives : une image en devenir », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 09 mai 2018, consulté le 24 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/25762

Haut de page

Droits d'auteur

EN

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search