Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2016Les Suisses de Paris : graphisme ...

2016

Les Suisses de Paris : graphisme et typographie

Eloïse Cariou
Les Suisses de Paris : graphisme et typographie
Les Suisses de Paris : graphisme et typographie

Zurich : Museum für Gestaltung Zurich, 2016, 126p. ill. en noir et en coul. 24 x 17cm, fre/deu

Biogr.

ISBN : 9783907265086

Textes de Christian Brändle, Roxane Jubert, Barbara Junod

Haut de page

Texte intégral

  • 1  Jean Widmer (1929- ), biographie présentée p. 117-120.
    Son travail a pu être mis en lumière en 1995 (...)
  • 2  Étude du logo du Centre Pompidou est présentée p. 38-43
  • 3  Adrian Frutiger (1928-2015), biographie présentée p. 71-74

1Le Museum fur Gestaltung de Zurich présentait, de novembre 2016 à mars 2017, l’exposition Les Suisses de Paris, retraçant le parcours de graphistes suisses venus s’installer à Paris après la Seconde Guerre mondiale. Le catalogue de cette exposition, bilingue français/allemand, répertorie ces créateurs suisses ayant exercé en France ainsi que leurs productions pour de grands commanditaires français – les Galeries Lafayette, Prisunic, Air France... Parmi ces « suisses de Paris », quelques-uns sont déjà relativement connus du grand public, comme Jean Widmer1 qui signe le logotype du Centre Pompidou2, et Adrian Frutiger3, graphiste et typographe, auteur de la signalétique de l’aéroport de Roissy (1970-1979). Tous deux s’établissent à Paris entre 1952 et 1953. L’exposition du musée du design de Zurich et son catalogue ne s’arrêtent pas à ces grandes figures et présentent des créateurs suisses plus anonymes, comme le publicitaire de mode et de luxe Bruno Suter, ou le maquettiste et directeur artistique Paul Probst. L’ouvrage constitue en cela une ressource exhaustive intéressante, notamment pour les chercheurs en histoire du graphisme, et probablement inédite. Une partie « études de cas » (p. 27-49 et p. 54-63) développe sept réalisations majeures ayant bénéficié de l’intervention d’un ou de plusieurs graphistes suisses installés à Paris. Ces études rappellent le contexte de la commande des sept entreprises ou institutions concernées en précisant le rôle des graphistes suisses dans le processus des projets. Elles démontrent ce qu’a pu apporter leur regard sur la communication visuelle de leurs commanditaires français et quelles ont été les améliorations obtenues, grâce à leurs méthodes et leur culture visuelle, acquises lors de leur formation dans les écoles d’arts appliqués de Zurich, Bâle ou Berne.

2Une seconde partie est consacrée aux biographies (p. 65-120) d’une vingtaine de ces graphistes, typographes ou publicitaires suisses venus tenter leur chance à Paris dans les années 1950 et 1960. Elles reprennent de manière synthétique et précise le parcours scolaire – effectué en Suisse, puis professionnel, après leur l’installation en France des « Suisses de Paris ». Ces biographies soulignent les liens entre les différents acteurs, et permettent de reconstituer les équipes suisses ou franco-suisses qui se sont formées dès les années 1960. La très riche collection d’affiches du Museum fur Gestaltung de Zurich aura pu fournir à l’ouvrage une iconographie fort complète. Le catalogue inclut des reproductions en couleur des productions graphiques de l’époque (affiches, logotypes, extraits de campagnes publicitaires ou de chartes graphiques), ainsi que quelques documents d’archives (esquisses de projet, documents de travail, cartes de vœux) liés à l’activité des « Suisses de Paris ».

  • 4  Rouard-Snowman, Margo. « L’enseignement de la communication visuelle », p. 50-53
  • 5  Barbara Junod, « Graphisme nouvelle vague », p. 10-13 ; Roxane Jubert, « Fondamentaux du graphisme (...)

3Ce répertoire de projets de référence et d’acteurs-clés, très complet et ergonomique, est encadré par les textes de Barbara Junod, Roxane Jubert et Margo Rouard-Snowman. Enseignante à l’ENSAD Paris, auteure de catalogues monographiques et d’ouvrages sur le graphisme, Margo Rouard-Snowman axe son essai sur les bouleversements apportés par les graphistes suisses sur l’enseignement de la communication visuelle en France, nombre d’entre eux ayant également enseigné dans différentes écoles d’art et de design4. Elle démontre ainsi l’influence de la vision suisse sur le graphisme français entre les années 1960 et 1980. Barbara Junod, commissaire de la collection de graphisme du musée, et Roxane Jubert, enseignante et chercheur en histoire du graphisme, reviennent dans leurs textes sur les motivations des graphistes suisses à venir pratiquer en France, et sur l’écart entre les visions suisse et française du graphisme, soulignant ainsi le renouveau qu’apportent les « Suisses de Paris » sur le paysage visuel français de cette époque5. La clarté et la concision des textes font de ce catalogue un ouvrage sur une portion de l’histoire du graphisme européen qui s’adresse aussi bien aux érudits qu’aux néophytes. Cette volonté de didactisme évince parfois certains détails et précisions sur le thème, qui pourrait faire l’objet d’une publication plus étoffée ou d’un essai à part entière. Car en abordant la problématique de l’influence suisse sur le graphisme français, de l’après-guerre aux années 1980, cette exposition et son catalogue proposent un sujet inédit, un regard singulier sur la discipline.

Haut de page

Notes

1  Jean Widmer (1929- ), biographie présentée p. 117-120.
Son travail a pu être mis en lumière en 1995, lors de l’exposition que lui consacrait le Centre Pompidou, Jean Widmer, graphiste [8 novembre 1995 au 12 février 1996]

2  Étude du logo du Centre Pompidou est présentée p. 38-43

3  Adrian Frutiger (1928-2015), biographie présentée p. 71-74

4  Rouard-Snowman, Margo. « L’enseignement de la communication visuelle », p. 50-53

5  Barbara Junod, « Graphisme nouvelle vague », p. 10-13 ; Roxane Jubert, « Fondamentaux du graphisme : une génération de passeurs », p. 14-25 (traduction anglaise p. 122-125).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Eloïse Cariou, « Les Suisses de Paris : graphisme et typographie », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 09 mai 2018, consulté le 07 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/25832

Haut de page

Droits d’auteur

EN

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search