Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2017 James Voorhies, Beyond Objectho...

2017

James Voorhies, Beyond Objecthood: The Exhibition As a Critical Form Since 1968

Christian Besson
Beyond Objecthood: The Exhibition As a Critical Form Since 1968
James Voorhies, Beyond Objecthood: The Exhibition As a Critical Form Since 1968

Cambridge : MIT Press, 2017, 275p. ill. en noir et en coul. 25 x 18cm, eng

Bibliogr. Index

ISBN : 9780262035521. _ 31,35 €

Haut de page

Texte intégral

  • 1 Pour une traduction récente, voir le recueil d’essais de Fried, Michael. Contre la théâtralité, Par (...)

1L’ouvrage est issu d’une thèse de Doctorat soutenu en 2012 à l’Ohio State University et a bénéficié de l’expérience de curateur de James Voorhies au Columbus College of Art and Design. Le titre fait directement référence au fameux essai de Michael Fried, « Art and Objecthood », publié dans Artforum, en juin 19671. Dans le minimalisme, Michael Fried critiquait un art conscient d’avoir un spectateur, un art qui faisait « théâtre ». Or, c’est bien la prise en compte fustigée par Fried de la situation de l’œuvre dans son contexte spatio-temporel qui s’est imposée depuis. Autant dire que l’objet du livre pourrait embrasser une bonne partie de l’art depuis les années 1960. Fried visait le minimalisme qui déplaçait l’intérêt du côté de l’appréhension spatio-temporelle de ce qui en soi, demeurait vide, boring, « littéral ». Bien que partant de Michael Fried, James Voorhies ignore l’épisode minimaliste, saute le moment du Process Art (théorisé dans les « Notes sur la sculpture » de Robert Morris) et choisit de commencer avec Robert Smithson, Michael Asher et le groupe Material, en insistant sur la place accordée au spectateur. C’est que dans le vaste champ de l’exposition comme forme – déjà exploré du reste dans des ouvrages comme Museum as Muse, Museum as Medium (2002) ou encore, plus récemment, The Artist as Curator (2014) – il ne retient que l’exposition « comme forme critique », en s’appuyant ce faisant sur la conférence de Walter Benjamin, « L’artiste comme producteur » (1934). Le second chapitre discute l’institutionnalisation de ces formes critiques quand elles sont appropriées, à partir de Harald Szeemann, par le curateur. Ce « nouvel institutionnalisme » évolue vers l’art relationnel des années 1990, et James Voorhies pointe le fait que ce moment critique est contemporain de la multiplication des expositions blockbusters et de la transformation du spectateur en « valeur commerciale ». La critique institutionnelle des années 1970, qui s’opposait à l’institution, est remplacée par une autocritique institutionnelle émanent des curateurs eux-mêmes. L’auteur tente ensuite d’examiner l’efficacité critique de l’art quand il sollicite l’engagement du spectateur. En s’appuyant sur Michel Foucault et Jacques Rancière, il évalue positivement l’art de Thomas Hirschhorn et l’e-flux d’Anton Vidokle. Pour terminer, Voorhies note que les œuvres sur lesquelles il s’est appuyé tout au long de son étude, tentent toutes d’échapper à la seule dimension visuelle. Il s’intéresse au « tournant éducatif » de l’art et aux pratiques transformant l’exposition en forum de discussions et d’échanges. Son examen critique, en définitive, accorde un large blanc-seing à tout un ensemble de discours et de pratiques pourtant largement impliqués dans ce qu’il appelle lui-même le « complexe industriel de l’art ». Mais l’enfer n’est-il pas pavé de bonnes intentions ?

Haut de page

Notes

1 Pour une traduction récente, voir le recueil d’essais de Fried, Michael. Contre la théâtralité, Paris, Gallimard, 2007.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christian Besson, «  James Voorhies, Beyond Objecthood: The Exhibition As a Critical Form Since 1968 », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 21 novembre 2018, consulté le 17 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/27392

Haut de page

Auteur

Christian Besson

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

EN

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search